Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une secrétaire satisfaite par son patron

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 13974 lectures | ratingStar_248549_1ratingStar_248549_2ratingStar_248549_3ratingStar_248549_4
Une suite du bureau, écrit elle aussi à 4 mains il y a quelques mois avec Filelesjours. Cest avec son autorisation que je la publie. Les parties écrites par elle sont précédées dun (F) , les autres dun (B). (B) Vendredi fut une journée bien particulière. Et comme souvent en fin de semaine un peu dingue coté professionnel. Quand mon rendez vous se termina (bien tard) tu nétais plus là. Aujourdhui je suis arrivé de bonne heure, et en ouvrant le tiroir du bureau, je ne peux mempêcher de jeter un regard furtif sur ce morceau de dentelle arachnéen (je me rappelle nettement que tu ne portais pas de soutien-gorge). Seul ou fond du tiroir il manque de forme, de tes formes ! Il ne prend vie que sur toi. Mon regard devient plus brillant au souvenir de cet après midi de folie, où les barrières sont tombées (pour mon plus grand bonheur) et ou je tai découverte sous un angle que je ne soupçonnais même pas Comme quoi, on peut travailler auprès de quelquun sans percer à jour sa personnalité Je prends ce minuscule bout de dentelle, et je le hume. Je sens ton odeur intime et cela me bouleverse. Je nous revois vendredi dernier, je me souviens de ton goût, à la fois sucré et épicé, de ta bouche si douce, de tes mains aimantes, de tes fesses superbes. Tu nes pas encore arrivée. Je referme le tiroir sur mon trophée, bien décidé à le garder. Je souris à lavance en pensant à toi, et en me demandant comment tu vas pouvoir récupérer ce sous vêtement sans rallumer le feu qui sommeille en nous, mais je te sais pleine de ressources. (F) 10h? l'heure de la pause café en bonne secrétaire que je suis, je te porte celui-ci sur un plateau Prétexte pour entrer dans ton bureau et te déranger un peu Juste histoire de raviver les souvenirs de la semaine passée un effleurement de ma main sur ton bras lorsque je pose le plateau. Nos regards qui se fixent, qui se jaugent Mais là nous sommes tous deux débordés par le boulot? simples montées de désir dans nos yeux le fait de te voir assis là, sirotant ton café, voir cette tasse portée à tes lèvres, et je me souviens de ses lèvres brûlantes sur ma bouche, sur mon corps je me transformerais bien en tasse en café Nos regards qui se font complice plus tard oui sois-en assuré je reviendrais Je me tourne et quitte ton bureau ma démarche est nonchalante, je sais que tu me suis des yeux, balayant aux rayons X mon corps si fort que tu pressens que sous ma robe, je ne porte aucun sous-vêtement (B) Ah, te voici ! Tu es comme dhabitude, rien de transparaît sur ton visage. Comment fais tu pour garder une telle maîtrise de toi Tu es venue comme tous les matins mapporter un café et quand même tu tarranges pour me toucher le bras Le lève les yeux vers toi, tu me regardes et nous nous comprenons Ton regard semble me dire que tu reviendras rapidement, et dailleurs dans le cas contraire, sois assurée, que je saurai aller dans ton bureau. Tu quitte le bureau, en te déhanchant un peu plus que de raison. Voudrais tu maguicher  Tu sais tu nas pas besoin de cela, pour faire renaître le désir en moi. Je tobserve attentivement, je suis pratiquement sûr que tu es venue dans mon bureau sans sous vêtement. Je ne te reconnais plus !nNaurais tu quun seul string Celui qui est dans mon tiroir Je ne veux pas te laisser repartir comme ça ! Valérie Tu te retournes vers moi prestement faisant virevolter ta robe. Oui Jaurais besoin de vous dans la journée, il faut que nous étudions ensemble un dossier délicat, vous ne vous éloignez pas sil vous plait. Bien Bruno me réponds-tu, un sourire amusé aux lèvres. Ça y est je suis déconcentré pour le reste de la journée (F) La maîtrise de moi n'est qu'apparente très superficielle je bouillonne cette envie de toi me ronge depuis vendredi Je sais parfaitement que je n'ai pas besoin de me dandiner plus que de raison, mais c'est par jeu, juste pour t'amener un peu plus dans mes filets, entre mes griffes Quant à plus me reconnaître, je dirais plutôt que tu ne me connais pas Et non ne t'inquiète pas je n'ai pas qu'un string (d'ailleurs restons sérieux une minute : je vais aller acheter des sous-vêtements probablement demain soir ou mercredi). Ta voix, tu m'appelles mon coeur s'arrête de battre, je t'entends prononcer mon prénom et un vouvoiement hmmm exquis un frisson me parcourt, j'aime ta voix chaude, suave, grave me retourne d'un élan, ma robe tourne sur mes jambes, oui Bruno? j'ose le prénom, mon Dieu je suis devenue folle Ah pour sûr je ne m'éloigne pas si je pouvais même rester là tout de suite? non ce n'est pas correct et puis attendre encore ne fera qu'augmenter notre envie Je me dirige à nouveau vers la porte, sourire aux lèvres, le coeur léger? et si je revenais juste quelques instants avant la pause déjeuner Le moment idéal, les bureaux se vident? le téléphone devient silencieux Mon plan est arrêté je reviendrais Les minutes s'égrainent lentement enfin 11h50 le moment propice. Coquetterie féminine, un dernier passage aux toilettes, oui ça va tout va bien point trop de maquillage, la robe est parfaite, d'ailleurs je trouve qu'elle me dessine une jolie poitrine et de belles lignes de jambes Toc, toc, toc je tambourine à ta porte "Entrez" Et nous voilà face à face
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


248549
b
Moi aussi !
15 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages