Histoire vécue Sexualité > Récits érotiques      (582 témoignages)

Préc.

Suiv.

Viste médicale surprenante

Témoignage samestory par 51 ans.
Mail  
| 24004 lectures | ratingStar_261162_1ratingStar_261162_2ratingStar_261162_3ratingStar_261162_4

Cette histoire vraie a eu lieu il y a quelques semaines et en y repensant aujourd’hui j’ai encore honte de moi.

Je venais de décrocher un nouvel emploi et comme mon contrat prévoit une assurance santé importante, j’ai été amené à passer une visite médicale complète.

Je me rends donc au jour prévu sur la convocation au cabinet de la médecine du travail désigné par mon nouvel employeur.

Je suis aimablement reçu et après avoir complété un questionnaire portant sur mon état de santé, une infirmière me demande de la suivre, elle me fait savoir que le médecin va me recevoir dans quelques minutes, elle me dit également qu’une personne est en stage et donc assiste le médecin, elle me demande si la présence de cette personne me pose un problème. Bien qu’un peu étonné, je dis qu’il n’y a pas de problème, que cette personne est médecin et qu’il faut bien que chacun se forme.

C’est alors que l’infirmière m’indique une cabine et me dit : « Déshabiller vous jusqu’au slip, je viens vous chercher dans peu de temps ».

Je rentre donc dans la cabine et commence à enlever mes vêtements et jusqu’à me retrouver en slip, comme j’avais compris la demande de l’infirmière.

Je ne sais pour quelle raison, cette situation provoque en moi une sorte d’émoi et je sens mon sexe gonfler légèrement, je tente donc de me concentré sur autre chose pour ne pas me retrouver en érection sous mon slip.

Quelques minutes se passent quand la porte opposée à celle par où j’attends rentré s’ouvre. Je vois l’infirmière qui me regarde et dit : « J’avais demandé de vous déshabiller jusqu’au slip, dès lors pourquoi le gardez-vous ? »

Ces quelques mots me glacent le sang et je réponds que j’avais compris que me déshabiller jusqu’au slip était que je pouvais garder mon slip ».

Avec un petit sourire, elle me dit : « Non Monsieur, se déshabiller jusqu’au slip signifie, y compris le slip » et elle ajoute : « J’utilise cette phrase pour ne pas dire dans la salle d’attente et devant tout le monde « Mettez vous tout nu ». Elle termine par « Enlevez votre slip, le docteur vous attend ».

Je ressens alors une terrible gêne, moi qui ne suis pas pudique, mais devoir ôter mon slip devant une inconnue et me retrouver à poil chez un médecin provoque en moi une sorte de peur, liée à une certaine excitation.

Je descends pudiquement mon slip en cachant autant que possible mon membre que je sens plus volumineux qu’habituellement, je le pends avec les autres vêtements au crochet de la cabine, et les mains devant mon intimité je dis qu’une voix rassurée… « Je vous suis ».

J’arrive dans le cabinet médical, très moderne et à ma grande surprise le docteur est UNE docteur de +/- 40 ans, le stagiaire est UNE stagiaire de +/- 25 ans. Je suis donc nu devant 3 femmes et je sens sous mes mains mon sexe qui grossi doucement.

La doctoresse et la stagiaire me salue, me pose quelques questions alors que je fais face à elles, tentant de cacher mon sexe sous mes mains.

La doctoresse me demande de bien vouloir prendre place sur la balance et me mettre mes mains le longs du corps…timidement je monte sur la balance et relâche mes mains comme demandé….l’infirmière me pèse et communique le poids à la stagiaire qui note dans le dossier ensuite je suis mesuré par l’infirmière….je sens mon sexe gonflé de plus en plus, je n’ai plus les mains devant et me dis que je dois impérativement penser à autre chose…..

C’est alors que la doctoresse me demande de venir vers elle afin qu’elle puisse examiner mon dos et mes jambes.

Je fais donc dos à la doctoresse et à la stagiaire mais face à l’infirmière, je trouve la situation très gênante mais le fait de sentir les doigts de la doctoresse sur mon dos me donne des frissons et je sens mon sexe qui se raidi de plus en plus, l’infirmière me sourit tout en regardant mon membre gonfler.

L’examen du dos fini, la doctoresse me demande d’aller me coucher  sur la table d’examen qui se trouve de l’autre côté de la pièce. Je traverse donc toute la pièce mon sexe tendu devant ces 3 femmes. Je me couche sur le dos mon membre dressé vers le plafond. Je vois les yeux de la stagiaire se poser directement sur ma verge, cela à pour effet de faire raidir encore plus mon membre. Gêné, je bredouille « excusez moi », sans tenir compte de mes excuses, la doctoresse place le stéthoscope sur ma poitrine et me dit de respirer à fond….sans que je ne sache pourquoi, mon sexe se durci encore plus, il est maintenant totalement gonflé, droit et très dur.
La doctoresse termine l’examen et m’adresse la parole « j’ai entendu vos excuses mais personnellement je préfère voir un sexe bien dressé comme le vôtre qu’une petite larve repliée sur elle-même, c’est plus facile pour l’examen » et elle rajoute à l’attention de la stagiaire : « qu’en penses-tu ? » La stagiaire répond : « Je ne sais pas si c’est plus facile pour examiner, je n’ai jamais pratiqué de contrôle sur un homme en érection ». L’infirmière qui est toujours là et ne perd rien de l’échange ajoute « c’est vrai que c’est plus agréable à regarder ».

La doctoresse dit alors à la stagiaire : « comme tu n’a jamais pratiqué de contrôle des parties génitales d’un homme en érection, je vais te laisser faire » et elle ajoute à mon attention : « pas de problème pour vous monsieur ? ». Je n’ai pas le temps de répondre que déjà la stagiaire, à sa main gauche posée sous mes testicules et de la main droite elle fait un petit mouvement de va et vient sur mon sexe afin de dégager complètement mon gland. La doctoresse lui dit : « Doucement, fais ça en douceur, je vais te montrer ». Sans demander son reste la doctoresse prend alors mon sexe et pratique quelques petits va-et-vient, ceux-ci ont pour effet de m’exciter encore plus. La doctoresse dit alors : « tu as vu, cela fait encore plus grossir la verge de monsieur, continue l’examen »…et sans se faire prier la charmante stagiaire m’examine en détail mon pénis, mon gland et palpe mes testicules.

La stagiaire dit, « ‘c’est vrai que c’est plus agréable d’examiner un sexe comme celui de monsieur, je constate qu’il n’y a aucun problème ».

La doctoresse dit : « examen fini, mais nous ne pouvons pas laisser repartir monsieur ainsi, qu’en pensez-vous les filles ». Je sens mon sang se glacer, que va-t-il m’arriver. La doctoresse ajoute : « je propose que nous soulagions monsieur de cette magnifique tension, qui de vous veut le faire ? » L’infirmière dit : « moi je veux bien, c’est mon rôle et puis je n’ai pas eu la chance de toucher monsieur » La doctoresse et la stagiaire approuvent.
Je tente de dire que je ne veux pas, que je ne suis pas l’objet de leur fantasme…La doctoresse me répond « toi, tu es à poil allongé sur une table, la queue dressée, tu as donc juste le droit de te taire, sans quoi je fais un rapport négatif et ton nouveau job, tu peux l’oublier. En plus cela va te faire du bien ».

L’infirmière et la stagiaire me prennent chacune une jambe, et pose mes pieds dans des étriers, je sens une partie de la table se dérober sous mes fesses….je suis donc complètement ouvert, la bite dressée et condamné à me laisser faire.
La stagiaire et la doctoresse viennent chacune sur un côté de ma poitrine et se mettent à caresser mes tétons….cela me fait bander encore plus…

Je sens les mains de l’infirmière prendre mes couilles et commencer à caresser mon sexe….je commence à pousser de petits gémissements, l’infirmière dit « waouw quelle queue, elle est très humide, j’adore » La stagiaire et la doctoresse me caressent de plus belle mes tétons, la stagiaire ouvre sa blouse et laisse apparaitre un sein magnifiquement galbé, elle prend ma main et la pose sur son sein tout en continuant à me caresser le tétons.

L’infirmière dit : « je veux voir ton jus coulé, petit salaud…tu vas jouir maintenant comme jamais tu n’as joui. Lâche ton foutre…vas y.
La doctoresse et la stagiaire se retirent doucement de mes tétons et l’infirmière me masturbe allégrement….dans un cri je jouis, un jet énorme de sperme est expulsé et atterri sur mon pubis et sur mon ventre.

La stagiaire dit « waouw quelle superbe éjaculation » l’infirmière rajoute « j’ai rarement vu cela, une telle quantité et une telle force d’expulsion, il faut nettoyer ça maintenant »…la stagiaire et l’infirmière prenne alors un gant de toilette et se mettent à laver mon sexe, mon ventre et mon pubis.

La doctoresse dit « Tout me semble parfait, vous êtes prêt pour le service, c’était une joie de vous rencontrer, vous pouvez aller vous rhabiller.

Timidement je me dirige vers ma cabine ….quand j’entends la stagiaire m’interpeller « alors ont ne dit pas merci ? » Interloqué je dis « Oui merci ».
La stagiaire me répond « mais de rien c’était une joie, et surtout n’oubliez pas de remercier notre infirmière ».

Je vais donc vers la cabine, je me rhabille et je ressors…au moment de partir l’infirmière me dit : « au revoir monsieur…et elle ajoute tout bas…cela me fait plaisir de vous faire jouir »

Depuis je travaille toujours dans la même société et je n’ai plus eu aucun contact avec ces trois femmes perverses, qui m’ont fait vivre un moment unique.

261162
nb
Moi aussi !
25 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par eunice | le 23/05/13 à 19:32

Bonjour
Mon nom est Mlle Williams Eunice, j'ai vu votre profil aujourd'hui et se sont intéressés
en vous, je vais aussi vous voulez en savoir plus, et je veux que vous envoyez un courriel à mon
adresse e-mail afin que je puisse vous donner ma photo pour que vous sachiez que je am.Here est mon
Adresse e-mail (williamseunice29@yahoo.com) Je crois que nous pouvons aller d'ici.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Hello
My name is Miss Eunice Williams ,i saw your profile today and became interested
in you,i will also like to know you more,and i want you to send an email to my
email address so i can give you my picture for you to know whom i am.Here is my
email address (williamseunice29@yahoo.com) i believe we can move from here.

Par objector | le 25/08/17 à 21:06

Complétement débile et tordu ce récit, mal imaginé, car, tout le monde a le droit de garder ses sous-vêtements lors d'une visite médicale, des infirmières dans la médecine du travail, ça fait belle lurette qu'il y en a plus, pas plus que des stagiaires médecins!

Par objector | le 25/08/17 à 21:08

par contre pour l'auteur, je connais un bon psy !

Histoires vécues sur le même thème

Amour et sexualité - l'un peut-il aller sans l'autre

image

C'est justement sur une histoire très érotique via le net que nous nous sommes rencontrés.. Si je suis restée avec lui après c'est qu'il m'apporte tant de tendresse et d'amour que c'en est désarmant… Je sais que mon histoire est bizarre. On...Lire la suite

Tous au louvre !

image

Vu il y a quelques jours sur le net : " Erotisme : le syndrome Rubens. Pour de nouvelles aventures érotiques, suivez le guide… C'est en substance ce qu'affirment les chercheurs italiens de l'Institut Romain de Psychologie. Après avoir étudié...Lire la suite