Histoire vécue Sexualité > Sado-masochisme      (132 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les réalités de l'homosexualité

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 04/04/11 | Mis en ligne le 25/03/12
Mail  
| 927 lectures | ratingStar_232174_1ratingStar_232174_2ratingStar_232174_3ratingStar_232174_4
Les réalités de l'homosexualité aujourd'hui. De nos jours être homosexuel n'est plus considéré comme un crime ou une maladie mentale dans notre pays. Cependant, la reconnaissance sociale et juridique des homosexuels est loin d'être achevée. Des homosexuels sont encore agressés ou tués pour être ainsi. Et de nombreux préjugés demeurent sur le sujet. Par exemple de nombreux ouvrages traitent du sujet, peuvent participer à une plus grande tolérance ou ouverture d'esprit sur le sujet et même sur le fait d'être parent et homosexuel. Mais combien de ces ouvrages voyez-vous s'étaler dans les librairies de grandes diffusions et même dans les plus petites ? ! La totalité de mes références proviennent d'ouvrages trouvés sur internet par des librairies livrant à domicile Au départ je me suis renseignée sur le sujet parce qu'un ami de lycée était homosexuel et s'est fait battre pour ce seul motif. Au fil des années comme toutes les autres formes d'intolérances ou d'ignorances je m'y suis intéressée de près par simple curiosité. Moi-même ait vu nombre de mes préjugés tomber au fil de mes lectures. Dans la peau d'un adolescent qui découvre sa sexualité. La prise de conscience de son homosexualité est souvent une claque. Bon nombres de jeunes ont pu entendre des insultes, des propos rabaissants ou des préjugés sur le mode de vie homosexuel. Certains peuvent être fondés d'autres non. Certains seront à l'extrême méprisés et rejetés par leur famille, mis à la rue. Quelques uns encore trop rares acceptés et compris par leur famille mais au fil de mois parfois chaotique dans les relations familiales. Beaucoup se heurteront à une famille qui voudra nier ce fait, infantiliser leur enfant par le simple fait de faire comme si cette information n'avait jamais été divulguée. Ils nieront alors jusqu'à la vie de couple de leur enfant et agiront comme s'il vivait seul. Certes l'homosexualité implique de force toute la famille et ce que l'adolescent doit affronter comme peurs, doutes et regards extérieurs, l famille le rencontrera avec le regard des autres sur leur enfants et le choix de le dire ou non à l'entourage. Mais un manque de dialogue ou la peur d'un rejet massif ou de ce type de relation avec leur famille amène l'adolescent à ne rien dire et se murer dans une solitude intérieure extrême. Des études ont montrés qu'un tiers des adolescents qui se suicident sont de jeunes homosexuels rejetés ou ayant peur de l'être. Et un homosexuel sur trois rapportera avoir tenté de se faire du mal. L'adolescence est donc une période particulièrement dangereuse pour de jeunes homosexuels vivant ou ayant peur de vivre dans un milieu les jugeant, les rejetant, les infantilisant et niant leur choix. Que vaut-il de mieux finalement¿.un enfant homosexuel qu'on aide à devenir heureux ainsi ou un enfant au cimetière ? Sinon un enfant qui continue à être proche de vous ou bien un enfant qui vivra de toutes façons sa vie quoi que vous disiez et qui prendra ses distances ? Dans la peau des parents qui doivent accepter l'homosexualité de leur enfant. Pour beaucoup c'est un drame. Quelque chose d'inacceptable. Ils aiment leur enfant mais ne peuvent se faire à cette idée au moment où c'est dit. Certains s'y feront assez rapidement s'ils sont assez ouverts d'esprit en voyant leur fils ou leur fille heureux (se). Mais la plupart ne pourront supporter cette rencontre avec le copain ou la copine et devront pouvoir y faire face, d'autant plus si c'est un fils. Pourquoi ? Parce que dans notre société on a tendance à imaginer la femme homosexuelle comme une camionneuse et l'homme homosexuel comme efféminé. Et on a tendance à penser que pour être un véritable homme il faut être hétérosexuel. Que être efféminé c'est ressembler à une femme et c'est rabaissant. Pour une femme ressembler ^à un homme est vu plus comme quelque chose de moins rabaissant même si elle n'est pas vécue comme une vraie femme. Or, des études démontrent que les homosexuels vivant dans une société dure avec eux vont devoir se reconstruire une identité pour être homosexuel et heureux à travers des modèles homosexuels. Et si les seuls existants sont des caricatures alors avec le temps ils deviendront cette caricature. A l'inverse dans une société ouverte d'esprit et laissant des modèles comme tout un chacun se développer, les jeunes homosexuels ne se conformeront pas aux caricatures que nous avons à l'esprit mais continueront à développer leur personnalité comme s'ils étaient hétérosexuels sauf qu'ils seront homosexuels. La plupart des hommes seront efféminés et la plupart des femmes masculinisées. Mais la majorité se comporteront comme tout le monde sans codes particuliers et on aura du mal a savoir si un tel est bien homosexuel ou non. Pas mal d'hommes virils, sportifs, pompiers ou exerçant un métier physique sont homosexuels. Pas mal de femmes très féminines, élégantes et jolies sont homosexuelles. Que vaut-il de mieux¿une société tolérante avec des enfants qui peuvent s'épanouir pleinement tout en composant avec leur homosexualité et devenant des hommes virils et des femmes féminines ou ce qu'ils veulent ou une société qui en croyant être rigide pour le bien des générations a venir pour qu'ils ne sortent pas du droit chemin verra ses jeunes homosexuels se suicider ou peiner à trouver le bonheur tels qu'ils sont ? Quelques idées sur l'homosexualité¿. Etre homosexuel est un risque pour devenir pédophile¿ Et bien non ! Une étude montre d'une part que presque tous les pédophiles sont des hommes. D'autre part que bons nombre d'agressions ont lieu sur des petites filles. L'abus de petits garçons reste plus rare. Et la plupart des études ont démontrés que ces actes étaient commis par des hommes vivant avec des femmes. Donc la majorité des pédophiles entretiennent des relations hétérosexuelles ! Etre homosexuel c'est être immature et éviter d'avoir les responsabilités qu'incombent aux hommes mariés et pères¿. Et bien non ! Certes pas mal d'homosexuels de par leur enfermement sur eux à l'adolescence envers leur famille développent une relation immature familialement qui s'exprimera à nouveau le jour où ils s'assumeront pleinement et finiront cette partie de la crise d'adolescence. Mais nombre d'entre eux de par les épreuves supplémentaires subies par la société et les préjugés, de par leur condition, sont très matures et seront des parents murs et responsable le jour où ils voudront et/ou pourront avoir des enfants. Car nombre d'homosexuels ayant trouvé le conjoint de leur vie veulent avoir un enfant à un moment donné comme tout hétérosexuel. Ils ont trouvés leurs propres façons de réinventer la famille et même si elles bouleversent la plupart des gens habitués à la famille traditionnels, force est de constater que leurs choix quels qu'ils soient sont toujours pensés à l'avance et faits au mieux de leurs désirs et pour l'enfant. Etre parent et homosexuel c'est incompatible pour le bien être de l'enfant¿ Et bien non ! Effectivement pour être parent tout en étant homosexuel c'est plus compliqué. Mais de nombreux parents homosexuels font de très bons parents. Certains ont voulus fonder une famille à tout prix et ne pas assumer leur sexualité consciemment ou inconsciemment. Jusqu'au jour où ils finiront par comprendre qu'ils sont homosexuels. La plupart ont étés vraiment persuadés d'aimer leur mari ou femme. Pour eux ils n'ont pas fait semblant et y ont pris un plaisir certain. Jusqu'à qu'ils tombent sur leur autre amour de leur vie de leur sexe. Ils continueront à voir leurs enfants et à les éduquer tout en menant leur vie homosexuelle en parallèle. D'autres se battent pour fonder leur propre famille que ce soit par mère porteuse à l'étranger pour les hommes, par insémination pour les femmes, par adoption en se faisant passer pour célibataire ou encore en coparentalité. Dans les pays où une génération d'enfants issus de familles homosexuels ont pu grandir et ont été interrogés une fois adultes, on n'a pas pu mettre en évidence qu'ils étaient plus homosexuels que des enfants élevés par des hétérosexuels. Ils se sont développés normalement. Ils sont parfois reconnus comme plus introvertis pour certains mais font preuve d'une plus grande ouverture d'esprit et d'une plus grande adaptabilité. Que vaut-il de mieux¿des hommes et des femmes qui nieront parfois leur sexualité et fonderont une famille traditionnelle pour ensuite divorcer ou bien des adultes qui s'assument et qui vont fonder certes parfois plus difficilement leur famille mais qui la fonderont dans l'amour et avec responsabilité en prévoyant à l'avance comment préparer leur enfant face au monde et à la bêtise de certaines personnes. En ayant muri le projet, en l'ayant pensé et en s'y étant préparé à l'avance. Donc en étant responsable une fois l'enfant là et en assumant leur rôle de père pour les hommes ou de mère pour les femmes. Quant aux conjoints ils ne se sentent pas obligés de jouer le rôle du parent manquant. Ils jouent le rôle d'un autre père pour les hommes ou autre mère pour les femmes ou parrain ou marraine. Ils ne cherchent pas à imiter les familles traditionnelles mais plutôt à réinventer la famille. Et bien souvent, un enfant ayant une mère et sa compagne bénéficiera d'un référent masculin et un enfant ayant un père et son compagnon d'une référence maternelle. Les parents homosexuels n'étant pas en coparentalité avec une femme ou homme ou couple de femme ou couple d'homme veillent à ce que leur enfant ait un repère masculin et féminin. Etre homosexuel est condamné par la bible¿. NON NON NON ! Par la religion chrétienne, notre histoire et ses préjugés. Mais si la bible est loin d'encourager l'homosexualité, elle ne la condamne pas pour autant ! Voici quelques vérités trop souvent méconnues pour que peut être vous changiez vous aussi de regard sur cette sexualité différente mais inoffensive pour la société. Tout comme il existe des hommes et des femmes sado masochistes, des infidèles, des hommes ne sachant pas séduire de femmes autre que des prostituées, des échangistes, des hommes et des femmes ne voulant aucune relation sexuelle même adulte¿.il n'existe pas qu'une forme de sexualité ou deux mais une multitude. Tant que celles-ci ne nuisent pas aux autres et à soi même¿.pourquoi ne pas faire preuve de tolérance ? De la même façon qu'il existe bien d'autres sujets importants et sujet aux amalgames¿ comme la confusion entre islam et terrorisme, intelligence intellectuelles et intelligence émotionnelle, la mixité des couple¿.bref je vous laisse le soin de chercher par vous-même.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


232174
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari va voir des p.utes

image

Pour moi-même je ne conçois pas que mon mari pourrait avoir des relations sexuelles en dehors de notre couple ; cependant dans un autre cas d'autres personnes peuvent voir les choses autrement s'il s'agit d'un fantasme que l'un des deux a réalisé...Lire la suite

L'hexagone attire toujours les investisseurs étrangers.

image

C'est la floraison de bouquins sur le déclin de la France ! Et chacun d'y aller de son explication : c'est les 35h, c'est la canicule (eh oui, Raffarin ; il fallait oser la sortir, celle-là, pour expliquer l'atonie de la France) , c'est la faute...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages