Histoire vécue Sexualité > Sado-masochisme      (132 témoignages)

Préc.

Suiv.

Plaisir et souffrance

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 3107 lectures | ratingStar_28626_1ratingStar_28626_2ratingStar_28626_3ratingStar_28626_4

Sébastien cherchait depuis longtemps à faire une rencontre chaude, coquine par internet. Jusquà présent tous ses essais avaient échoué. Soit la fille habitait trop loin, soit elle changeait denvie au dernier moment.

Il avait sa chance maintenant, il était en contact avec Mary qui habitait son arrondissement. Mary voulait une rencontre immédiate, dés ce soir. Seul hic dans lhistoire, Mary proposait plaisir et souffrance, une tendance SM.

Sébastien se proposa pour venir au plus vite. Mary accepta sa proposition lui promettant quelle et Laurence allaient lui faire vivre des moments intenses.

Aux questions de Sébastien, Mary répondit quelle allait le préparer et que Laurence soccuperait de lui.

Elle lui donna ladresse, à deux pas de chez lui, il sy rendit immédiatement.

Quand il sonna une petite blonde denviron trente ans lui ouvrit, elle avait lair dun ange, était habillée sagement et avait un charmant accent anglais.

-Sébastien, tu es venu. Souvent les gens ne viennent pas finalement. Viens avec moi.

Sébastien suivit Mary jusque dans une chambre, une chambre normale qui ne ressemblait pas à un donjon SM, ça le rassurait. Mary était plutôt jolie, il espérait que Laurence le serait tout autant.

-Voila Sébastien, déshabille-toi, tout nu. Moi je vais me changer et chercher des choses. Laurence va bientôt arriver.

Sébastien était gêné, mais il se dévêtit, posa ses habits bien rangés et attendit le retour de Mary.

Il ne fut pas déçu. A son retour elle était superbement sexy. Elle avait plaqué ses cheveux bonds avec du gel, cela lui donnait un air plus dur. Elle avait un bustier noir qui dévoilait en grande partie ses seins assez menus, un string noir, tout petit, des dim-up. Elle tenait une cravache à la main et portait un grand sac.

-OK Sébastien viens ici, maintenant tu obéis, tu mappelles Maîtresse OK ?

-Oui Maîtresse.

Il approcha, il bandait déjà. Mary toucha son sa queue tendue de sa cravache.

-Tu es excité, on va soccuper de toi.

Mary attacha autour du cou de Sébastien un large collier de cuir auquel étaient attachés des anneaux. Elle lui menotta également les poignets et les chevilles.

-Maintenant tu vas à quatre pattes sur le lit.

Sébastien sexécuta. Les mains douces de Mary qui lentravaient lexcitaient, être lobjet sexuel delle et sa copine lui plaisait.

Mary bâillonna Sébastien avec un célèbre article SM, la boule qui entrait dans la bouche et empêchait de parler. Elle relia ensuite ses différents liens et serra. Sébastien se trouvait les fesses en lair, les poignets près des chevilles, la tête tenue baissée, incapable de bouger ni même de parler intelligiblement.

Sébastien bandait toujours et attendait la suite. Son excitation monta encore quand Mary lui écarta fermement les fesses de ses pouces pour inspecter son petit trou.

-Tu es plein de poils dégoutants là ! Laurence ne va pas aimer ça !

Mary sactiva un moment cherchant quelque chose dans son sac. Elle revint vite et Sébastien sentit quelle lui appliquait des bandes collantes dans la raie des fesses. Elle allait lépiler !!!

Le cri de Sébastien fut contenu par la boule quand Mary arracha la première bande, elle recommença plusieurs fois lopération. Sébastien avait le cul en feu, il ne bandait plus du tout.

Il essayait darticuler quil voulait en rester là mais Mary lui administra quelques coups de cravaches sur les fesses.

-Tais-toi ! Tu ne vas pas pleurer pour ça ! Tu te tais et je te crème OK ?

Sébastien se tut.

Mary lui appliqua une crème apaisante dans la raie. Elle était fraîche et lui faisait un bien fou, elle titillait son petit trou et il bandait de nouveau.

Mary le doigtait de plus en plus, sa crème rendait ses doigts très glissants, et Sébastien découvrait un plaisir nouveau pour lui.

-Ho voila Laurence, je lentends.

-Bonjour chéri, j'ai quelquun pour toi, regarde il est près.

-Quel beau petit cul !

Sébastien vivait un moment de détresse intense. Laurence, cette voix, cétait un homme ! Des anglais, chez eux Laurence est masculin !

Sébastien sagitait, il essayait de parler, de leur dire quil ne voulait rien avec un homme, pas de ça, surtout pas.

-Regarde chérie comme il est impatient, il frétille déjà.

-Je me déshabille.

Sébastien vit voler les vêtements de Laurence. Celui vint sagenouiller près de son visage pour lui montrer sa queue tendue. En plus il avait une b.te qui semblait énorme !! Mary la suça un instant puis elle y enfila un préservatif.

Sébastien tentait encore de se débattre, Laurence se mit derrière lui et lui prit solidement les reins.

-Jarrive, jarrive, petit coquin tu es pressé !

Laurence caresse longuement le cul de Sébastien avec son gland, comme pour le faire languir. Le contact était doux et faisait rebander Sébastien malgré lui.

Puis Laurence commença à l…

Sébastien gémit de douleur, la grosse b.te le déchirait. Il sentit la main de Mary se glisser sous son ventre et prendre sa queue toujours dure en main. Elle le serrait sans vraiment le branler mais cétait bon.

La crème glissante de Mary et le préservatif lubrifié favorisaient la glisse de la queue de Laurence, il avait moins mal.

Mary lui parla.

-Ne jute pas petit coquin, je veux ça dans ma bouche.

Sébastien eut une étrange impression quand Laurence se retira, un vide, une sensation de manque dans son cul dilaté.

Mary défit la chaine qui reliait collier, menotte et chaine des chevilles. Elle le fit coucher sur le coté et jeta sa bouche sur sa queue.

Laurence lui ôta sa capote et se branla devant le visage de Sébastien qui reçu bientôt des éclaboussures chaudes.

Sébastien le suivit de quelques secondes. Sans la boule dans sa bouche il aurait crié de plaisir tant la bouche lui faisait du bien, elle lui suça jusquà la dernière goutte, le faisant gémir comme une femelle satisfaite.

Il fut obéissant pour le reste de la soirée.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


28626
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari va voir des p.utes

image

Pour moi-même je ne conçois pas que mon mari pourrait avoir des relations sexuelles en dehors de notre couple ; cependant dans un autre cas d'autres personnes peuvent voir les choses autrement s'il s'agit d'un fantasme que l'un des deux a réalisé...Lire la suite

L'hexagone attire toujours les investisseurs étrangers.

image

C'est la floraison de bouquins sur le déclin de la France ! Et chacun d'y aller de son explication : c'est les 35h, c'est la canicule (eh oui, Raffarin ; il fallait oser la sortir, celle-là, pour expliquer l'atonie de la France) , c'est la faute...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages