Histoire vécue Sexualité > Sexologue      (202 témoignages)

Suiv.

Mon rendez-vous chez un sexologue

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes 36 ans
Mail  
| 1154 lectures | ratingStar_272_1ratingStar_272_2ratingStar_272_3ratingStar_272_4

(…).

Mon mec de l'époque faisait un petit blocage. Pendant les préliminaires tout allait bien et dès qu'on passait aux choses plus sérieuses, plus personne. Comme j'étais sa première, j'ai pris les choses en main rapidement.

Il n'y avait pas encore le net, j'ai fait les pages jaunes ! Il y avait un sexologue à 2 rues de chez moi. J'ai pas osé appeller, j'ai mijoté le truc pendant quelques jours et puis je me suis lancée. Quand la secrétaire a répondu, j'ai failli raccrocher. Elle m'a tout de suite "prise en charge", d'emblée elle m'a rassurée au téléphone. Vraiment.

J'ai voulu prendre un rendez-vous genre super éloigné le temps d'y réfléchir encore, elle m'a dit "Mais non venez rapidement ! " Je lui explique que mon copain n'est pas encore convaincu, elle me persuade de venir seule déjà dans un premier temps.

Le jour J arrive, et j'arrive dans le cabinet. Et là, je tombe à la renverse, le sexologue cumulait une tonne de diplôme, médecin, psychiatre, urologue et sexologue américain. La consult' était à 750 francs… C'était affiché, j'ai viré au pâle. Mais vu comme ça nous bousillait la vie, je me suis dit que ça valait l'investissement. C'était il y a une dizaine d'années…

Et puis il arrive. Ouah, il était beau, il avait un petit accent américain. Il a écouté mes histoires et mes problèmes. Il inspirait vraiment confiance, et il posait les bonnes questions. C'est dur à expliquer mais il m'a rapidement mise à l'aise. Une heure de discussion à batons rompus. Mon copain ne voulait absolument pas venir, on a cherché ensemble des moyens pour le faire venir.

Puis il m'a fait une ordonnance pour lui, il en avait certainement pas le droit mais bon. Il m'a filé un petit traitement pour éviter les "blocages", rien de terrible en fait. Un p'tit aphrodisiaque, et une sorte de beta-bloquant pour empecher que la peur ne "coupe" les ardeurs du monsieur. C'était très léger, c'était pour briser le cercle vicieux de l'échec, lui il était persuadé que ça allait fonctionner, moi un peu moins. Et puis c'était un traitement de 3 mois, je me disais mais après ? Il va se sentir "assisté". "Mais non, mais non, personne n'aime prendre des médicaments, il arretera avant de lui-même ! "

Et je suis partie, et il m'a demandé que 250 francs.

J'avais le coeur beaucoup plus léger, et j'étais pleine d'espoir.

Et celà s'est exactement passé comme il l'avait dit, mon copain n'a pris les médocs que quelques semaines, une fois à l'aise il a arreté presque s'en sans rendre compte.

Je ne suis pas retournée voir ce médecin. J'ai oublié son nom malheureusement… et son cabinet n'est plus à l'ancienne adresse. J'aimerais y retourner en ce moment…
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


272
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

J'ai fouillé son pc...

image

Je tiens juste à préciser que je n'ai pas de vidéo "zoophile" ou "pédophile" vu ce que je viens de lire sur ce sujet. Lorsque l'on s'était rencontrés je lui avais dis que j'avais des photos (érotiques et porno mais de nouveau ni zoophilie ni...Lire la suite

Ma femme n'aime pas la pénétration.?

image

Je suis passé par là et je sé ce que c'est ma noce m'a tro marqué ms ça ne m'a pas empeché d'essayer d'avancer j'avé tout le tps mal g vu un sexologue, genyco j'en ai parlé a tout le monde ms personne n'a su m'aider j'ai même perdu l'espoire...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages