Histoire vécue Sexualité > Troubles sexuels féminins      (80 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne suis pas faite pour l'amour physique

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 568 lectures | ratingStar_135386_1ratingStar_135386_2ratingStar_135386_3ratingStar_135386_4

J'écris ce message car j'avais envie de faire partager mon histoire et qui sait peut être trouver des personnes qui ont à peu près la même expérience.

Adolescente, j'ai eu énormément de petits copains mais ces relations ont duré deux mois au grand maximum. Souvent le motif de la rupture était le même : "tu ne veux pas coucher, j'ai des besoins, c'est fini entre nous"

Je n'ai pas cédé, je m'en moquais en fait. Pour moi, mon premier rapport sexuel devait être avec quelqu'un que j'aimerai et qui m'aimerait en retour.

Seulement voilà, les années passent, aucune relation sérieuse et je suis encore vierge à 23 ans. Je mens à mes amies qui elles ont déjà toutes vécues cette expérience et qui se moquent des filles "frigides" . Il m'arrive même de rire avec elle pour ne pas perdre la face.

Elles parlent de sexe comme on parle de cuisine, on se raconte tous les détails (imaginaire pour ma part).

Je ne dois pas être normale, je complexe.

Puis je rencontre un garçon. C'est juste un copain, de toute façon il a déjà une copine.

Seulement voilà, un soir, une chose en entraînant une autre, on a commencé à se caresser. Pourquoi je ne l'ai pas arrêté ? Sûrement parce que j'avais très envie de savoir ce que c'était, je voulais moi aussi entrer dans la norme comme tout le monde.

Malheureusement c'était horrible, pas un bisous, des positions diverses et variées et ne parlons même pas de la douleur.

Je suis parti de chez lui quelques minutes après et je ne l'ai jamais revu.

J'étais devenue une "pute" , je me dégoûtais tellement. Comment ai-je pu faire ça, il avait une copine et une règle universelle : on ne fait rien avec un homme pris.

Je n'ai pas cherché à rencontrer quelqu'un d'autre pendant plus d'un an.

Une fois remise de cette acte que je qualifierai de bestial, j'ai rencontré quelqu'un. On a flirté, c'était sympa et voici le moment tant redouter qui arrive. J'en ai envie aussi mais j'ai peur. Je ne l'ai fait qu'une seule fois… je ne lui dis rien (comment peut il comprendre le peu d'expérience que j'ai à 24 ans).

Et comme prévu, ça se passe très mal, j'ai eu l'impression d'être une crêpe que l'on retourne dans tous les sens.

Je ne veux plus coucher avec lui, je le quitte.

Je me sens si mal, comment avoir une relation sérieuse avec quelqu'un si on ne couche pas avec ?

Je me motive et deux ans après je retrouve quelqu'un d'autre. Il est si gentil, on s'entend super bien. Au bout d'un mois, je ne trouve plus d'excuse pour ne pas coucher avec lui et je me laisse faire.

Et pareil, toujours très désagréable, je pense à mon corps qui n'est pas parfait, je pense au petit bourlet qu'il vient d'effleurer. Je ne suis pas à l'aise, j'ai mal. Je veux qu'il finisse le plus vite possible (au bout de 45 min de calvaire, il a fini).

Je vais vite me doucher et me rhabiller en espérant qu'il parte vite de chez moi.

Il me rappelle les jours suivants, je ne réponds pas. C'est fini.

Et voilà deux ans plus tard, aujourd'hui, j'ai 28 ans, je suis seule.

Personne ne comprends.

J'ai envie d'avoir une relation normale avec quelqu'un mais je sais aujourd'hui que ce n'est pas fait pour moi.

Je ne suis pas faite pour l'amour : ni au sens sentimental, ni physiquement.

Je n'en suis pas malheureuse, au contraire j'ai compris qu'il n'y avait pas que la vie de couple d'important à vivre.

Quant aux enfants, je profiterai des avantages de mes neveux et nièces.

Voilà mon histoire.

Merci à celle et ceux qui ont pris de leur temps pour me lire.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


135386
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Zephred | le 09/02/11 à 03:14

Bonjour,
j'ai 20 ans, j'ai déjà eu mon lot d’expériences sexuelles, comme pour essayer, au cas ou tout ça m'arrivait simplement parce que je n'avait pas trouvé le bon.
Mais je veux arrêter de me torturer, de rester là à attendre que sa s’arrête, à chaque foi je me dis que cette foi peut-être je pourrai ressentir quelque chose.
Je ne sais vraiment pas quoi faire. Et en lisant ton histoire, ça me semble incurable.

ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule, mais je ne veux pas de cette vie. Je ne veux pas abandonner. Je ne peux pas. Je veux encore espérer une vie normale et pourquoi pas de l'amour.
Je ne sais vraiment pas quoi faire. Suis-je vraiment frigide? Je vais essayer les filles, c'est peut-être ça mon problème, probablement pas mais t'as une meilleure idée?

Histoires vécues sur le même thème

Aidez moi, perte de libido

image

Bonjour, Je suis à 12 SG et je crois que je n'ai plus de libido. Je m'explique, à 9 SG j'ai eu un décollement de l'oeuf pas très grave (j'ai eu peur d'avoir fait une fc) , il s'est recollé avec une semaine de repos et un ovule de progesterone...Lire la suite

Peur de faire l amour

image

J'ai vecu durant 4 ans un semblant de vie sexuelle avec mon ex mari ; je dit semblant car c'était plus une amitie amoureuse basée sur le flirt poussé. La penetration , je ne sais pas vraiment ce que c'est et les rares fois ou monsieur était...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages