Histoire vécue Sexualité > Troubles sexuels féminins      (80 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma copine est devenue frigide

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 543 lectures | ratingStar_125704_1ratingStar_125704_2ratingStar_125704_3ratingStar_125704_4

Nous sommes ensemble depuis 1 an 1/2, on s'était rencontré sur le net et on s'était.

Vite plu même si à l'origine elle était avec quelque un d'autre (un gros blaireau soit dit en passant). Nos rapports furent tout d'abord amicaux et puis lorsqu'il l'a laissée tomber, on s'est rapprochée de plus en plus, jusqu'à s'avouer nos sentiments et sortir pour de bon ensemble. Ensuite on a fait les trajets pdt 1 an car on habitait dans 2 départements distants de 400km.

Reste qu'elle a eu l'opportunité d'une mutation et qu'elle a pu venir me rejoindre. Le problème c'est qu'elle n'était jamais partie de son foyer (collège, lycée et fac à la porte) , donc ça lui a déjà fait un choc de tout quitter, puis ses parents ont décidé de vendre la maison peu de temps après.

Côté libido, j'ai toujours eu des envies supérieures aux siennes, mais dans l'ensemble ça ne posait pas de problème. Elle avait peu de d'expérience, se connaissait mal (pour prendre un exemple à 23ans elle ne savait.

Pas où était son clito) et ne se masturbe pas (son sexe la dégoûte en fait).

De mon côté j'était vierge car je m'étais toujours toujours dit que je réserverais ça à celle que je considérerais comme étant la "bonne". Reste que malgré celà j'en connaissais déjà un rayon, du moins plus qu'elle qui avait déjà eu 2 partenaires.

Aussi suprenant que ça puisse paraître je lui ai fait découvrir un paquet de trucs (je savais fort bien me.

Servir de mes doigts) sur son corps et son propre plaisir. Au départ, elle était presque comme "assoiffée" de.

Plaisir je dirais, c'est elle qui me demandait de la doigter, etc…

Au fur et à mesure, ça s'est un peu tassé, même si des fois on avait des poussées de désir et on faisait ça plusieurs fois d'affilé. Peu à peu elle s'est décoincée pour beaucoup de choses, que ce soit au niveau des positions ou des caresses. Elle a essayé aussi de faire des efforts pour me rendre plus souvent mes caresses, car la plupart du temps quand on fait l'amour et que son plaisir monte, elle est comme seule au monde…

Finalement depuis ~juin/juillet, nos rapports ont diminué en fréquence, pour finir par s'estomper (on a pas fait l'amour depuis 6 semaines au moins). Ca a coïncidé avec son départ de chez elle en gros.

Elle a un peu le mal du pays dirons-nous, ce que je comprends aisément, mais se plaît fort bien dans notre.

Nouvel appart. Par contre le boulot est pas évident, étant prof elle a récupérer des classes pas très faciles c'est le moins que l'on puisse dire.

Pourtant c'est pas faute de passer du temps ensemble, car du temps je lui en accorde ! Je lui propose des.

Restos, des sortie cinés, des moments calins ensemble…

Concernant les moments plus intimes, je lui propose toujours des petites gâteries mais ça ne lui dit plus.

Rien. Par contre chaque semaine au moins elle a son massage, c'est un bon moyen pour moi de lui donner du.

Plaisir même si ça reste très sage. Seul hic c'est que souvent la voir lacivement couchée ainsi ça me donne.

Très envie d'elle ?;) ?.

Il y a 2/3 mois de ça, on a mis "au point" un espèce de pacte, où elle m'offrait une petite gâterie par.

Semaine. Je pensais que ça calmerait mes ardeurs, mais même si j'apprécie beaucoup c'est quand même très loin des.

Sensations et du plaisir ressenti quand on fait l'amour. Surtout que là c'est assez égoïste alors qu'ensemble c'est une dimension plus fusionnelle.

Au final même si on en a déjà beaucoup discuté (le dialogue n'est pas un problème entre nous) , elle n'apporte pas.

De vraiment de réponse au problème même si elle me dit encore et toujours qu'elle va essayer de faire des efforts. Je lui ai demandé si elle m'aimait encore et elle m'a répondu que oui, ce dont je commençais à douter.

De mon côté je l'aime encore énormément, d'ailleurs je la considère encore comme mon grand amour, mais c'est vraiment trop dur de se sentir exclu un peu comme un pariat du jour au lendemain sans trop savoir pourquoi. A ceux qui trouvent que j'exagère, je vous conseille d'essayer 6 mois d'abstinence avec une jolie fille et on en reparlera. Au moins quand on est célibataire, on sait à quoi s'attendre, idem quand l'amour n'est plus présent dans un couple mais là ce n'est pas le cas.

Perso, je ne sais plus quoi, je suis complètement désespéré au point que je lui ai dit par honnêteté que je.

Ne pourrais pas vivre toute ma vie avec quelque un sans libido. Vu que je suis fidèle, la seule option qu'il me reste c'est la quitter, mais ça me briserait vraiment le coeur. Et puis comme dit l'autre on sait ce que l'on perd, on se pas trop ce que l'on va gagner (en changeant).
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


125704
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Aidez moi, perte de libido

image

Bonjour, Je suis à 12 SG et je crois que je n'ai plus de libido. Je m'explique, à 9 SG j'ai eu un décollement de l'oeuf pas très grave (j'ai eu peur d'avoir fait une fc) , il s'est recollé avec une semaine de repos et un ovule de progesterone...Lire la suite

Peur de faire l amour

image

J'ai vecu durant 4 ans un semblant de vie sexuelle avec mon ex mari ; je dit semblant car c'était plus une amitie amoureuse basée sur le flirt poussé. La penetration , je ne sais pas vraiment ce que c'est et les rares fois ou monsieur était...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages