Histoire vécue Sexualité > Troubles sexuels masculins      (252 témoignages)

Préc.

Suiv.

Garcon ou fille, ça ne marche pas

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 355 lectures | ratingStar_219158_1ratingStar_219158_2ratingStar_219158_3ratingStar_219158_4

Je pense être homo, du moins jusqu'à présnt je 'ai eu de rapports sérieux qu'avec des gars. J'avais eu une première expérience avec une fille à 16 ans, qui s'est malheureusemnt vu être "un échec" : disons que je n'ai pas eu d'érection et j'ai tout de suite mis ça sur le fait que je ne "kiffais" pas ça avec une fille. C'était ma première expérience (et la seule "sérieuse") jusqu'à ce qu'à 17-18 ans, je rencontre un gars dont j'étais litéralement dingue ! N'imaginez pas les plans culs organisés ou autre, c'était vraiment très fort, en fait pendant plusieurs mois nous n'avons fait que parler, nous écrire et téléphoner avt de vraiment sortir ensemble.

Le fait est que dès nos premiers rapports, j'ai eu des problèmes d'érection et, même si mon copain faisait tout pour me reconforter etc., et que quelques fois ça m'aidait (heureusement) , j'avais toujours une érection "imparfaite", partielle, et je me suis remis (et me remet encore) en question, à la fois sur l'origine de mes problèmes érectionnels, mais également sur ma sexualité. Parce que même si je sais que j'aime faire l'amour avec un gars, pour les filles, et ben je ne sais pas. D'une part, avec tout ce temps à me poser des questions etc, j'en ai fini par avoir peur de sortir avec une fille et d'avoir une vrai relation avec elle. Je m'explique : je me suis toujours mieux entendu avec les filles qu'avec les mecs, plusieurs m'ont tourné autour pendant longtemps, mais moi, je ne voyais rien (ou ne voulais peut être rien voir) , et lorsque j'avais une copine, et bien, je me sentais toujours bizarre, elle ne me manqait pas, j'étais bien avec elle, mais je culpabilisais de ne pas ressentir un certain manque quand je ne la voyais pas… peut être est ce juste que je n'éprouvais pas de réel sentiment amoureux ?

En plus, ça a fini par me faire la même chose avec mon copain. En gros, je reste avec trois question : est ce que je en me suis pas "collé" moi même l'étiquette "homo" sur le front par crainte d'un autre incident avec une fille ? Le fait de ne pas ressentir de manque vis à vis d'une fille, mais aussi d'un mec, n'est ce pas simplement que je me lasse moi même dans une relation ? Et que faire alors ? Continuer à "chercher"? Mes troubles érectionnels, bien présents, à quoi sont-ils du ? Et que puis je faire pour savoir ? Voir avec l'experience (un medecin m'a conseillé par téléphone de ne pas me tracasser et d'attendre encore un peu avt de me jeter dans la prise de médicament ou la psychothérapie) ou entamer des démarches "thérapiques" en allant voir mon médecin ?
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


219158
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le Cialis ne peut se prendre qu'une fois par jour

image

Indications CIALIS est utilisé pour traiter les troubles de l'érection. Informations pratiques CIALIS est délivré seulement sur ordonnance. Cialis peut être pris entre 30 minutes et 12 heures avant toute activité sexuelle. CIALIS est celui qui...Lire la suite

Endurance au lit : je ne tiens plus aussi longtemps qu'avant

image

Oui , c'est vrai , elle pourrait etre un peu plus comprehensive , mais elle ne l'est pas . J'ai essaye de lui expliquer , mais apparemment elle n'a pas l'air tres convaincue . J'ai quand meme une certaine crainte qu'elle aille voir ailleurs ; si...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages