Histoire vécue Sexualité > Virginité - Première fois      (664 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je me demande si je suis asexuelle

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 461 lectures | ratingStar_43668_1ratingStar_43668_2ratingStar_43668_3ratingStar_43668_4

Après être tombé en zappant sur l ' émission, je pense que la question qu 'il faut se poser est la question suivante : l' A - sexualité est -elle un problème, osons le mot, une maladie, un trouble psychologique ?  

 

Donner la parole aux a - sexuels (pour un temps ou pour longtemps) est une chose louable… Là où l' émission tombe dans le travers de notre époque actuelle où l' acte sexuel est assimilé à une performance, c 'est - qu ' à mon avis - l' état d ' a-sexuel est un état à part entière, tout comme l ' état  

D ' hétéro - ou homo-sexuel…  

 

L' A-sexualité peut être un choix délibéré de philosophie de vie comme tout autre et être parfaitement assumé et bien vécu et doit -être en soi respecté par les ,, sexuels ,, . Au même degré que la problématique fumeurs / non fumeurs, mariage / union  libre… etc…

 

Il est fort dommage, donc, de dériver -voire déraper ? - dans ce travers de la société actuelle qui consomme à tout va y compris dans le sexe en concluant que l' a-sexuel est a-normal (ne correspondant pas à la norme) et de vouloir à tout pris remédier à son mal en lui trouvant remède ou conquête sur le champ, dans la lignée de toutes ces émissions de coaching, de re - lookage, de ré - éducation, de remise sur la bonne voix (?).

 

Or, le danger résulte dans le fait que l' on tend à culpabiliser l' a-sexuel (à le mettre à l' index ? ) , car il ne correspondrait pas à la fiche signalitique de la majorité vivant dans notre société dite moderne : course au sexe, le plus tôt possible dans la vie, le plus de fois possible, quitte à établir un critère de quantité à défaut de qualité  , le canibalisme sexuel   (multiples partenaires) ,

À se demander où se trouve le fameux humain trop… humain…

 

Il n 'y a pas remèdes imposés par la masse majoritaire, fièvre consommatrice fétischiste, comparaison statistiques qui y feront quelque chose et surtout qui doivent faire quelque chose, dans le sens de ,, remédier à un mal ,,…

 

L ' A-sexualité, si elle ne repose pas sur un problème physique ou physiologique, pleinement vécue pour un  temps (phénomène de mode) ou comme philosophie de vie, doit être pleinement respectée… et il faudrait absolument mettre fin à cette tendance à culpabiliser la différence, à proclamer que la personne différente dans ses choix de vie doit absolument être convaincue du bien-fondé du choix de vie de la majorité, en perdant sous influence, voire pression, son droit à la différence, son originalité qui consiste à baser sa vie sur un autre thème que LE thème brocardé par tout média en ces années de consommatorisme superficiel, y compris en matière de sentiments .

 

Pour conclure, je reprendrai le slogan d' un ,, docteur,, pour pré - ados sur les ondes il y a quelques années : ,, l' asexualité… ce n 'est pas mal ,,  
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


43668
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Les hommes et les prostituées.................................

image

Succédant… toujours la/les mêmes histoires !! À savoir : La guerre de 100 ans ! (les Normands qui avaient le pouvoir face aux saxons en angleterre… firent la guerre à la France pour réobtenir le Duché de Normandie et même avoir le trône ...Lire la suite

>>> defi : le post qui a le plus de reponses

image

Aatention c'est long a expliquer. Ça fait trois ans et demi que je connais mon copain, mais seulement dix mois que nous sommes ensemble src=/imforum/g1.gif width=15 height=15 border=0>. J'ai deja parlé deux fois avec sa mere (en fait plus que 2...Lire la suite


 

Voir tous les  autres témoignages