Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Autres      (3158 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'Etat et l'argent à tout prix

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 364 lectures | ratingStar_62384_1ratingStar_62384_2ratingStar_62384_3ratingStar_62384_4

Je suis déçue par vos réactions, je me documente beaucoup et je vais vous en donner quelques exemples.

Sarko, lorsqu'il était au ministère du budget a été le ministre qui a le plus creusé le déficit de la France, 32 % de hausse soit une augmentation de 150 milliards d'euros, record de tous les ministres du budget. C'est temps aujourd'hui de s'en préoccuper !

Je suis fonctionnaire, il y a maintenant 15 ans que l'on supprime 1 000 postes par an, mais on n'a jamais touché les corps élitistes de ce ministère, on a supprimé des petites mains et maintenant on dit, le ministère ne va plus. Depuis 25 ans, j'ai vécu une réforme par an (décidée par les hauts fonctionnaires) cela conduit chaque fois à des dépenses de déménagement, de réorganisation, de démotivation de la base. La dernière en date : le Grenelle de l'environnement, pas de décisions concrètes sur le terrain, depuis bientôt une année, nous attendons les résultats et ce que nous devons mettre en place. Au passage, l'écologie est simplement une nouvelle forme d'économie où l'on pourra trouver quelques pigeons à tondre et où quelques entreprises se feront des "couilles en or". Par contre, nous fusionnons avec l'agriculture, des crédits spéciaux sont alloués pour cela, plein de réunion, rien au concret, pas de directives ministérielles sur l'organisation. Autre exemple, nous avions fondé une mutuelle, basée sur nous salaires, je cotise, avec mon époux, 200 € par mois. Oui, mais, ils sont en train de la liquider, il ne faut pas favoriser une assurance mutualiste, donc le ministère a ouvert un appel d'offres vers les assurances privées.

Maintenant France télécom, bénéfice reccord ces dernières années, bradée il y a quelques années pour son déficit, mais le déficit était du aux investissements massifs réalisés pour intégrer les nouvelles technologies, donc de l'investissement à long terme, qui a récupéré le gateau ? Les actionnaires et qui a financé ? L'état donc vous et moi.

Cette fois ci, la sécu, trouvez vous normal que les malades financent, par les 50 cts d'euro sur une boite de médicament et 1 € par acte, les malades d'halzeimer ? D'autre part, dans le journal économique LES ECHOS, les assurances privées on déjà préparé les contrats d'assurances pour remplacer cette sécu, créée en 1945, par le conseil national de la résistance, à cette époque elle représentait 30 % du PIB, et la France a pu l'absorber. Les ampoules pour la chimiothérapie sont passées en 20 ans de 20 € à 2 500 €, sans recherche significative des grands laboratoires, est-ce normal, ne sommes nous pas en train de faire gagner un blé fou à quelques actionnaires ? La prochaine réforme, supprimer 240 hopitaux de proximité, 2 dans mon département, au motif que les patients ne seront pas soignés dans de bonnes conditions de sécurité, par contre, rien sur les cliniques privées qui font moitié moins d'actes. Savez-vous que, maintenant les fonds de pension américains investissent dans nos cliniques (pour un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros, 520 millions de bénéfice). Grace à la tarification à l'acte, lors qu'il y a du blé à faire, on prend le malade, mais quand il y a complication on le refile aux hopitaux publics, y a plus rien à gagner. C'est ça la santé que vous voulez, que nos cotisations partent en bénéfices ? Pour moi, non, la sécu ne sert pas à ça.

En fait, ce gouvernement permet à tous les grands groupes financiers de mettre la main sur de nouveaux marchés qui s'avèreront juteux, au détriment de chacun d'entre nous. Il avance plus vite que les autres gouvernements qui de toutes façon l'avait prévu.

Je ne parlerai, ni d'EDF (privatisation de l'énergie) , ni de la Poste, ni des sociétés d'autoroutes, ni de l'éducation nationale (qui subira le même sort) chaque fois c'est le même constat, l'état donc vous et moi, finançons les investissements, et les actionnaires en tirent les bénéfices. Et dans quelques années je serai obligée de payer pour ces services.

Je ne suis par contre le capitalisme, j'estime normal que les investisseurs, les patrons gagnent bien leur vie, mais ne jamais oublier que leur capital c'est aussi les travailleurs et chacun à besoin de l'autre pour vivre.

Un autre point que je trouve "dégueulasse", les sénégalais vivaient principalement de la pêche, nous sommes arrivés avec nos usines sur mer draguer leurs fonds marins, voler leur richesse sans respecter les quotas mis en place. Que font-ils maintenant, ils viennent survivre dans nos pays et ne sommes nous pas responsables de cette situation ?

Que pensez vous des habits faits dans les pays indous, qui sortent à 1,5 € et qui sont revendus en France à 25 € ? Ces travailleurs viendront également chez nous, ils pensent que nous sommes riches.

Je demande un peu de solidarité, c'es tout, pas de droits, j'ai la possibilité de vivre avec mon salaire, même si celui ci est bas. J'ai pu élever mes enfants, leur donner une situation. Je ne pars pas en vacances tous les ans, mais tant pis. Je finirai juste en disant qu'il ne faut pas mettre l'homme au service de l'argent mais l'argent au service de l'homme. Actuellement le choix est l'argent à tout prix, et le pouvoir politique, qui normalement devrait nous représenter, aide tous les grands groupes à realiser des bénéfices énormes. Je finirais en proposant de simplement en reverser 1 % à la France et là le déficit serait bien plus bas.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


62384
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Garde de mes enfants au pere - droit de la famille

image

Bonjour a tous. Voila mon histoire. Le 1 er mars 2012 je suis partit avec mes deux filles âgée de 3 ans et 2 ans sans prévenir le père de mes filles car il m'aurai jamais laisser partir. Ma cousine qui habite a 400 kilométre d'ou j habiter et...Lire la suite

Vivre en foret - randonnee, trekking et aventure

image

Bonjour à tous ! Depuis maintenant plusieurs mois je pense à vivre en forêt pour une période indéterminée. Voici un texte expliquant pourquoi j'aimerais quitter la société afin de vivre plus librement : Pourquoi ? C'est une question parmi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages