Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Autres      (3158 témoignages)

Préc.

Suiv.

Prêt in fine / conflit avec la banque

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 541 lectures | ratingStar_261784_1ratingStar_261784_2ratingStar_261784_3ratingStar_261784_4
Bonsoir, J'ai besoin de vos conseils et impressions sur une situation : Ma grand mère (avec co emprunteur mon grand père) a souscrit il y a 10 ans un prêt in fine via sa banque pour financer l'achat d'un bien immobilier (locatif). Ce montage avait entre autre pour but de défiscaliser. Ce prêt In fine était de 180 000 Euros avec une assurance vie et un PEA. Ma grand mère a donc remboursé tout les mois ce qu'elle devait, soit en gros 800 Euros par mois, qui correspondent normalement aux intérêts seulement (c'est le but du prêt in fine). Au vue de la situation boursière, nous avons en 2006, alerté la banque par lettre recommandé afin de savoir ce qu'il en était. La banque nous a répondu alors que en l'état actuelle les placements ne permettraient pas de rembourser entièrement le prêt à l'échéance et que ce qui resterait du serait de 50 000 Euros (à l'époque, donc en 2006). Nous avons donc averti la banque de notre mécontentement, mais hélas, ma grand mère ne voulant pas faire "de vague" a préférer ne pas lancer d'action particulière à l'encontre de la banque. Aujourd'hui nous sommes à l'échéance du pret et bien sur la situation s'est aggravé … la banque nous demande aujourd'hui 115 000 Euros pour rembourser le prêt ! Je voudrais donc votre avis sur la situation. Pour notre part, ma grand mère et moi, nous estimons que certe le prêt in fine était un placement à risque et que la bourse n'a pas été bénéfique … mais que a partir de notre avertissement (en 2006) via notre lettre recommandée, la banque aurait du nous proposer des solutions de placement plus sécurisés. Peut on parler de défaut de conseil ou de perte de chance (de pouvoir replacer l'argent et donc de limiter la casse) ? Nous avons actuellement fait les démarches suivante : Nous avons pris un avocat pour demander à aller vers une négociation, mais la banque se refuse à négocier et joue la politique de l'autruche. Donc nous envisageons de d'aller en procédure … mais comme celà est toujours risqué, j'aimerais avoir votre avis, voir même de la jurisprudence pour des cas similaires si vous avez. Les arguments de nous avançons : -La banque nous a pas conseillé depuis le début mais surtout depuis 2006 ! -Pas de replacement de l'argent. -Manque de communication de la banque (15 jours avant l'échéance il était incapable de nous dire ce qu'on devait … même approximativement, nous l'avons su qu'il y a quelques jours (échéance le 15 janvier). - prêt à échéance le 15 janvier mais situation pas arrêter avant le 22 janvier ! , on a donc encore perdu 9000 euros en quelques jours ! Les arguments de la banque : - Vous étiez des personnes initiés à l'époque de la souscription du contrat (mon grand père était avocat). - Nous ne sommes pas responsable de la chute de la bourse. Est ce que la situation vous parait normale ? Est ce qu'il en ressort une erreur de la banque ou de nous ? En gros est ce que c'est défendable ? Car si on part en procédure, connaissant la banque, elle risque si on gagne en 1ere instance de faire appel voir d'aller en cassation … ce qui peut durer ne gros 10 ans et coutera 10 000 Euros de frais de procédure … Si on perds, avec les dépends ça peut vite monter à 30 000 euros (en cote mal taillée). Pensez vous que la directive européenne MIF peut entrée dans nos arguments ? Autant de question pour nous … Merci de votre patience et de vos conseils,
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


261784
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Garde de mes enfants au pere - droit de la famille

image

Bonjour a tous. Voila mon histoire. Le 1 er mars 2012 je suis partit avec mes deux filles âgée de 3 ans et 2 ans sans prévenir le père de mes filles car il m'aurai jamais laisser partir. Ma cousine qui habite a 400 kilométre d'ou j habiter et...Lire la suite

Vivre en foret - randonnee, trekking et aventure

image

Bonjour à tous ! Depuis maintenant plusieurs mois je pense à vivre en forêt pour une période indéterminée. Voici un texte expliquant pourquoi j'aimerais quitter la société afin de vivre plus librement : Pourquoi ? C'est une question parmi...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages