Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment bénéficier d'un découvert sans le demander ?

Témoignage d'internaute trouvé sur droit-finances-commentcamarche - 08/07/10 | Mis en ligne le 03/05/12
Mail  
| 183 lectures | ratingStar_250160_1ratingStar_250160_2ratingStar_250160_3ratingStar_250160_4
Pour ne pas avoir à négocier avec votre banquier chaque fois que votre compte passe dans le rouge, le mieux est de prévoir une autorisation de découvert suffisamment large et dépassant le cadre d'une facilité de caisse ponctuelle. Malheureusement pour vous, vous n'échapperez pas à une négociation avec votre conseiller afin d'obtenir cette souplesse. Pour convaincre votre interlocuteur de vous accorder un montant de découvert assez large, mettez toutes les chances de votre côté. Ainsi, si cela fait plusieurs années que vous êtes dans la même banque, faites valoir votre ancienneté, les banques ayant tendance à récompenser les clients fidèles. Par ailleurs, essayez de fixer un rendez-vous à un moment où vos comptes sont plutôt dans une bonne situation. Le banquier a alors plus de chances de se montrer conciliant puisqu'il considèrera que vous n'attendez pas le dernier moment pour trouver une solution. Mettez en avant ces arguments afin non seulement d'obtenir l'autorisation de découvert que vous souhaitez mais également pour décrocher un taux raisonnable. Pour information, le taux moyen pratiqué par les banques pour les découverts était de 14,45 % au second trimestre 2010. Et le taux d'usure, autrement dit celui que les banques ne peuvent pas dépasser, était de 19,27 %.
  Lire la suite de la discussion sur droit-finances.commentcamarche.net


250160
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages