Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment clôturer mes comptes que la banque fait traîner?

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1208 lectures | ratingStar_72029_1ratingStar_72029_2ratingStar_72029_3ratingStar_72029_4

J'étais client à la BNP depuis environ 10 ans, ma conseillère n° 1 est partie en congé maternité en juin 2008 et a été remplacée par un conseiller crétin n° 3. Au moment du remplacement de sa collègue n° 1 il m'a indiqué que je devais continuer de passer mes ordres à l'adresse e-mail de sa collègue comme d'habitude. Mais ce sinistre individu a refusé d'exécuter un ordre de virement transmis par e-mail de mon compte professionnel pour couvrir un découvert de mon compte personnel au prétexte qu'il ne pouvait pas identifier l'émetteur du message. J'avais des autorisations de découvert de respectivement 1 500 et 800 EUR et donc aucun problème de ce côté. J'ai demandé à cet incapable de régler le problème d'abord et de régulariser l'aspect adminsitratif ensuite. Il a refusé, j'ai piqué une grosse colère et cloturé 1 compte d'Epargne et 1 CODEVI en juillet et demandé la cloture de mes comptes perso et pro pour le 31 août avec un total des soldes d'environ 100 EUR en faveur de la banque. Mais depuis, silence radio, rien sur mes avoirs de +/- 10 EUR en ma faveur, relevés avec frais de découvert à gogo. J'ai depuis hier pu ouvrir 3 comptes dans une autre banque mais à la BNP on fait la sourde oreille.

Pendant des années j'ai passé mes ordres par fax, puis un beau jour on m'avait demandé de régulariser en signant une décharge à la banque. Pas de problème. Depuis des années j'ai passé mes ordres par e-mail sans problème jusqu'à l'apparition de cet âne bâté qui bloque tout du jour au lendemain sans préavis, ce qui constitue à ma connaissance une rupture unilatérale du contrat bancaire. En 2007 une autre conseillère n° 2 m'avait accordé d'exécuter tous mes virements directement par internet et ce gratuitement. Début 2008, changement de décor, sans préavis on me débite des frais pour l'accès à internet et j'en ai obtenu le remboursement avec l'annulation de l'accès à internet. Avec le recul je pense qu'on a voulu me forcer à accepter des services que j'ai refusé de payer. Il me paraît aberrant qu'un client doive payer des services alors qu'il effectue lui-même un travail qui permet à la banque de faire des économies de personnel ! Désolé pour les employés.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


72029
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages