Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépassement autorisé sur une carte bancaire

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1058 lectures | ratingStar_163938_1ratingStar_163938_2ratingStar_163938_3ratingStar_163938_4

Il aurait pu refuser les paiements. Ils ont attendu que je sois à -2300? Pour bloquer ma carte frais de 25? Bien sur ! 1 - ils ne peuvent pas ";refuser"; un paiement une fois qu'il est fait. Il est fait, il est fait, il est obligé de passer, ça ne se rejette pas, c'est d'ailleurs pour ça que les commerçants préfèrent ça que des chq. C'est vous qui est à l'origine du paiement, donc c'est bien vous le seul responsable.

Et à vous de gérer vos comptes et de savoir si vous avez ou non la provision pour effectuer tel débit. 2 - Ils ont bloqué quand le compte est devenu dangereux, les cartes ne sont pas systématiquement bloquées dès qu'il y a un débit, tout dépend de la connaissance du client, de son fonctionnement, ses entrées/sorties, etc.

Et ce que vous appelez frais de forçage sont en réalité des commissions d'interventions, ou des frais de compte irrégulier, et ils sont tellement courants qu'ils sont forcément inscrits dans la tarification. Donc c'était en connaissance de cause. Autrement dit, c'est inutile de mettre cette responsabilité sur le dos de la banque. Vous avez fait des paiements, vous êtes à l'origne du découvert (personne ne vous a tenu la main, vous n'aviez pas de fusil sur la tempe pour vous forcer à le faire) donc il faut assumer.

Sincérement, je ne pense pas que vous soyez en ";position de force"; (pardonnez moi l'expression) pour demander une restitution des frais. Bien sur qui ne tente rien n'a rien, mais quel serait la contrepartie pour la banque ? C'est à vous de leur dire pour les convaincre.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


163938
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages