Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

Faut pas rêver... en amérique!

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 430 lectures | ratingStar_272826_1ratingStar_272826_2ratingStar_272826_3ratingStar_272826_4
Bonsoir. Alex, j'en viens a me demande si nous avons en fait la même definition de ce qui constitue ou non une notion de propagande. La liste des points negatifs que j'ai emis sur l'Amerique decoule directement des reportages de Faut pas rever. L'intention n'était pas de faire une liste non exhaustive des points negatifs de ce pays. Je voulais simplement souligner le fait, par rapport a votre premier commentaire, que si vraiment Faut pas rever avait voulu accentuer des poinst negatifs des USA, ils auraient probablement derive sur ceux que j'ai listes. Les points auraient ete certes negatifs, mais ils n'auraient pas constitue une quelconque sorte de propagande puisqu'il s'agit de faits averes qui relevent donc de l'ordre de l'information et non de la propagande. A moins evidemment que les medias americains et etrangers ne racontent que des salades sur les sujets qu'ils abordent. Les gens apparaissant dans les reportages de l'emission ne me semblaient pas avoir ete briefes et exprimaient donc leurs propres pensees. La preuve en est, l'un des officiers immigration interroge a refuse de repondre a une question du journaliste, car cela l'aurait certainement amene a dire que ces ancetres mexicains avaient traverse la fameuse frontiere de facon illegale, ce qui de toute evidence au vu de sa profession l'aurait place sans doute dans une situation embarrassante. Les reportages ne m'ont donne a aucun moment l'impression de detourner quoique ce soit. Il me semble que les americains presents dans ces reportages ont pu s'exprimer avec toute la liberte qu'on leur a donne. Qu'ils ne soient pas representatifs d'une majorite d'americains, la c'est une autre histoire. Je pensais que le sujet était le Faut pas rever en amerique et non pas la france, son racisme et sa politique de colonisation passee. Votre vision de la France me semble assez manicheenne. Mais soit, elargissons la discussion. Je ne defendrai absolument pas la colonisation, car il n'y a rien de defendable dans ce procede. Je me permettrai toutefois de remettre quelques petits points a leur place. Les 3 premiers territoires auxquels vous faites allusion font partie d'une premiere phase qui a entraine la mise en place sous protectorat francais de ces derniers au XVIIeme siecle a une epoque que je qualifierais de colonisation de decouverte. Il est a noter d'ailleurs que la Reunion était inhabitee lorsqu'elle fut decouverte et les premiers habitants furent europeens. Les autres pays que vous citez font partie d'une colonisation que je caracteriserais de plus agressive aux XIX/XXieme siecles et poussee par une bataille a la course de possession de territoires entre les anglais, les allemandes, les francais et les belges. Il est a noter qu'a l'heure ou les fortes demandes d'independance ont sonne, les 3 premiers territoires ont decide de demeurer des territoires francais d'outre-mer (je ne discuterai pas de leurs conditions actuelles car la n'est pas le sujet) ; alors que tous les autres ont retrouve leur independance (au fait, dans la liste des pays et territoires que vous avez listes pour la France, vous avez notamment oublie Madagascar. La bas non plus il ne s'est pas passe des choses jolies-jolies. Il n'y a pas de quoi être fier de tout ça). Chaque pays a son histoire et ces mauvaises actions on va dire, mais je constate simplement qu'au jour d'aujourd'hui ceux qui sont les seuls a pouvoir revendiquer leurs terres (les indiens d'Amerique) demeurent parques dans des reserves. Votre territoire (je me permets de dire "votre territoire" dans la mesure ou il me semble que vous avez dit être vous-même americain) est pourtant suffisamment assez grand pour accommoder tout le monde il me semble. Sur le plan des colonies, je pense que l'Amerique a son lot d'attitudes peu glorieuses si l'on se refere par exemple a la guerre hispano americaine de 1898 qui s'est deroulee sur 2 fronts à Cuba, dans les Caraïbes, et en Asie, aux Philippines. L'Amerique est entree en guerre pour "liberer Cuba" et evidemment les Phillipins ont soutenus cette intervention. Les americains ont decime l'armee espagnole dans la baie de Manille et alors que les Phillipines proclamait leur independance considerant les americains comme des liberateurs, ces derniers ont en fait agi sournoisement et les ont poignarde dans le dos en se substituant aux espagnols en tant que puissance tutelaire et en rachetant la colonie. Je me permettrai de citer Mark Twain à propos de la guerre aux Philippines : "Nous avons pacifié des milliers d'insulaires et nous les avons enterrés. Nous avons détruit leurs champs, incendié leurs villages et expulsé leurs veuves et leurs enfants." C'était le premier Vietnam de l'Amerique en quelque sorte a une plus petite echelle, et les USA n'ont vraiment lache totalement le morceau avec les Phillipines qu'en 1992. Ça ne fait pas si longtemps que ça. Alors vous voyez sur le plan de la colonisation, je crois que personne n'a de lecon a donner a personne. Je trouve excessif que vous generalisiez la France a une nation raciste. Tous les francais sont loin d'être racistes. Si vos renseignements etaient exacts vous sauriez que nos banlieux ne sont pas uniquement habitees par des minorites et je ne dirais pas qu'elles raisonnent avec les reserves indiennes. Il se trouve que les banlieux ont toujours offert des logements moins onereux et attire toutes sortes de gens ayant moins de moyens que d'autres, y compris des caucasiens. Mais je vous accorde que les minorites sont majoritaires dans les banlieux et que les avis sont partages selon les banlieux considerees quant a la notion "d'il fait bon y vivre". Il me semble que les afro americains, les latino americains etc sont concentres aussi dans des quartiers bien specifiques aux USA. Quartiers ou bien souvent d'autres nationalites ne songeraient même pas a mettre les pieds. Il est amusant que vous ayez utilise le terme de "quasi guerre civile". Si mes souvenirs sont exacts c'est le terme qu'a utilise la presse americaine. Une notion de propagande peut-être ? Dans l'affaire Rodney King, je pense que l'amerique avait qualifie la rebellion qui a suivi son agression d'"emeutes", alors que le couvre feu était en vigueur et que Los Angeles a frole la mise a feu et a sang. Ça sonne presque comme une guerre civile vous ne trouvez pas ?! L'Amerique a du certainement employer le même genre de termes lors de la grande epoque de la segregation. Je ne dirais pas que la France n'a pas d'orientation raciste, par contre il faut reconnaitre que nous n'avons jamais interdit l'acces aux universites aux minorites sur notre territoire, nous ne leur avons jamais impose de s'assoir dans un endroit particulier dans les bus et nous ne les avons pas non plus lynches au nom d'une association telle que le Ku Klux Klan. La encore il me semble que sur la question du racisme, aucun pays n'a de lecon a donner a personne. Et ce n'est pas parce que les americains viennent d'elire un president noir (ou plutot metis pour être plus precis) que soudaiment certains americains ont cesse d'être racistes. Un scandale d'ordre raciste d'ailleurs anime les USA en ce moment même. Mais je vous accorde que bons nombres de minorites en France ne trouvent pas de travail ou de logement sur la simple base du nom qu'ils portent, et ceci est loin d'être defendable. Pour clore le sujet, je travaille personnellement en etroite collaboration dans une division ou on trouve un veritable melting pot de races et de nationalites (indiens, malaysiens, nigeriens, maghrebins) et l'une de mes meilleures amies est de Madagascar alors ne me dites pas que LA culture francaise est raciste, car le racisme dans un pays est loin d'être une generalite. Je ne sais pas quelle definition vous donnez a la télévision publique française. Faut pas rever ne s'est jamais voulu être un simple guide touristique comme vous semblez suggerer dans votre email a Xav qu'il devrait en être le cas. Cette emission existe depuis presque 20 ans, et a toujours propose d'aller a la rencontre des peuples et des gens d'un pays, souvent ceux qu'on ne rencontre pas d'ailleurs quand on signe pour un circuit voyage par exemple de la cote Ouest ou Est des USA. Vous semblez suggerer que les francais ne savent que critiquer les autres pays (si tant est que Faut pas rever critique) alors qu'ils feraient mieux de faire le menage chez eux et que la television publique francaise n'adresse pas les problèmes francais embarrassants pour reprendre votre terme. Je vous recommande donc de regarder des emissions telles que Les 100 qui font bouger la France, Mots croises ou encore C' ds l'air (quand le sujet s'y prete) et vous verrez que nous ne sommes pas tendres envers nous mêmes, les problèmes qui s'accumulent et nos dirigeants qui n'aident pas a regler grand chose. Pour les greves, je vous l'accorde sans aucune hesitation, nous sommes effectivement les leaders dans ce domaine. Et je pense qu'entre les gens qui subissent les oppressions et impositions en tout genre et les francais qui se mettent en greve a la moindre incartade, il doit y avoir effectivement un juste milieu. Les gens ne font pas forcement greve a la legere comme les autres pays semblent le penser. Une journee de greve est une journee de salaire perdu, et ce ne sont jamais les gens les mieux payes que l'on retrouve sur les bancs de greve. Quand on entend par exemple que l'etat francais a donne des millions a un grand constructeur automobile pour qu'il gele les licenciements, que ce même constructeur n'a pas respecte la donne, a effectivement licencie et a ensuite investi des millions dans une usine en Argentine, je pense qu'il n'est pas difficile de comprendre que les gens aient du mal a avaler la pillule et se revoltent avec les moyens qu'ils ont. Ceci etant malheureusement un exemple parmi tant d'autres. Tres souvent, il faut reconnaitre que même s'ils ne recuperent que quelques cacahuettes, le systeme de greves fonctionne plus souvent qu'il n'echoue completement. Le cote negatif evidemment c'est que ça enquiquine plus des gens qui ne souhaitent qu'une chose c'est se rendre a leur travail, plutot que d'enquiquiner les veritables personnes concernees. Je ne pense pas froler l'ignorance en ce qui concerne les banques comme vous pouvez le penser. J'ai simplement racourci l'idee histoire de ne pas faire "these" (comme la tournure que semble prendre ce message d'ailleurs). Je sais effectivement que certaines banques ont rendu l'argent a l'Etat. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que ce dernier avait mis son veto au sujet des paiements des bonus. Pour se liberer de ce veto, les banques ont donc rendu l'argent pour justement n'avoir de compte a rendre a personne. Une interrogation se pose tout de même : comment des banques qui etaient au bord de la faillite (faillite n'etant pas un vain mot) il y a quelques mois, se retrouvent dans la position de rendre les milliards qu'on leur a donnes, et en plus dans la position d'avoir plusieurs milliards afin de payer ces bonus. Une banque dont je tairai le nom (et je suis encore desolee mais elle est americaine) va tout de même distribuer en bonus le montant exact que le G8 alloue pour la lutte contre la faim dans le monde soit 20 milliards. Une paille ! Un autre commentaire qui s'impose c'est que ces mêmes banques n'auraient certainement pas hesite a garder l'argent de l'Etat s'il n'y avait pas eu ce fameux veto et a distribuer les bonus. En attendant, les plus demunis continuent a se retrouver dans la misere. Petite histoire qui en dit long : un riche homme d'affaire americain voulait mettre en place un systeme de sante dont tous les enfants americains les plus demunis pourraient beneficier. Idee plus que louable. Quand on lui a annonce l'investissement que necessiterait un tel projet, il a abandonne l'affaire car trop couteux. Par contre quelques mois plus tard, dans un but desespere de tenter de sauver la banque Lehman Brothers, il n'a pas hesite a investir plus de 3 fois la somme que le programme de sante necessitait. Je pense que vous serez d'accord et qu'une telle attitude se passe de commentaires. Pour ce qui est de la crise, je n'ai rien invente, elle est bien partie des USA et du fameux systeme des sub-prime a l'origine. L'effet boomerang a entraine des consequences sur les marches europeens et mondiaux (le Japon est d'ailleurs le pays le plus affecte par la crise financiere). A la suite de la crise de 1929, Roosevelt avait eu la riche idee d'imposer certains controles sur les places de marches comme Wall Street pour eviter des debordements comme ceux que nous venons de connaitre. Il est fort dommage que Clinton ait supprime ces controles au nom constamment inassouvi du sacro saint dollar et d'en posseder toujours de plus en plus. Alors appliquer le paiment des bonus destines a recompenser des banquiers pour leurs prises de risques importantes, quand bien même les profits originels se transforment en pertes colossales, il me semble qu'on ne peut trouver que choquantes ces primes à l'avidite. Je ne serais pas contre l'idee que vous precisiez ce que vous entendez par l'avarice de nos banques et de nos entreprises francaises. Je reste aussi assez perplexe sur cet anti-americanisme dont, selon vous, les francais abuseraient de maniere constante. Nos salles de cinema sont envahies de films americains (ceci dit dans votre message a Xav, vous dites que l'industrie du cinema americain est la plus importante du monde. Je suppose que vous parliez de son rayonnement international, car sur le plan de la production et des benefices rapportes, l'industrie du cinema la plus importante du monde est en Inde) ; nos chaines de tele debordent de series americaines (la plupart fort execellentes d'ailleurs, je suis personnnellement très fan, et au vu des audiences de ces series lors de leur diffusion, il semblerait qu'il n'y ait pas que moi) ; les elections americaines ont ete suivies avec plus de ferveur et d'interets presque que nos dernieres elections presidentielles qui pourtant ont suscite bien plus d'interets que d'habitude ; avez-vous vu l'enthousiasme des francais quand Obama a ete elu, on aurait presque dit qu'il devenait aussi le president des francais (je n'hesiterai pas un seul instant d'ailleurs a accepter cette idee ! ). Alors ou se trouve l'anti-americanisme excessif auquel vous faites allusion ? Il me semble qu'on peut davantage parler du cote anti-francais de l'Amerique. Celle-ci n'hesite pas a immediatement boycotter tous nos produits des qu'une parole ou une action ne convient pas aux americains (un exemple parmi tant d'autre le refus intelligent de notre president de l'epoque de rentrer en guerre contre l'Iraq). D'ou tenez-vous qu'une majorité de français pense que les américains marchant sur la lune est un trucage ? Autant que j'ai pu l'entendre on est plus dans ce que j'appellerais le syndrome Kennedy ou les francais sont enclin a aimer dire qu'ils savaient exactement ou ils etaient quand ils ont vu ou entendu parler de cet evenement. N'oublions pas de toute facon que les premieres theories de trucage sur l'homme sur la lune sont venues d'un americain en 1974, et ont ete ensuite reprises par d'autres americains et bien sur comme tout ce qui touche de pres ou de loin a l'Amerique toutes ces theories ont traverse l'atlantique et ont fait le tour du monde. Pour 9/11 encore une fois, la theorie du complot est largement defendu par de nombreux americains. J'ai vu beaucoup de documentaires sur le sujet et la plupart avait ete fait par des americains. Et devant certains etats de fait on ne peut pas blamer les gens de devenir soupconneux. Les francais pour l'essentiel ont plutot doute de l'avion qui s'est ecrase sur le Pentagone. On ne peut pas nier qu'il y a eu de serieux disfonctionnements dans l'affaire du 9/11. Le premier etant certainement de se demander comment les pirates de l'air ont pu obtenir un visa pour entrer en Amerique. Etant de la partie, je peux vous dire que des la premiere ligne leur demande de visas ne remplissait absolument pas les criteres. Pour Lance Amstrong, vous etes il me semble de mauvaise foi, car il aurait pu être de n'importe quelle nationalite, le soupcon de doppage aurait resurgi de la même facon. Le tour de france est jalonne d'histoires de doppage depuis des decenies. Et la nationalite des cyclistes n'a absolument rien a voir la dedans. Si les francais ont comme vous le dites un complexe de superiorite, alors nous avons plus de choses en commun avec les americains que nous le pensions. Car s'il y a bien un pays qui s'est plus souvent qu'a l'ordinaire considere comme le plus grand, le meilleur et le plus fort, c'est bien les Etats-Unis. Mais peut-être qu'un jour la musique changera quand des pays comme l'Inde et la Chine atteindront un statuts de puissance mondiale vers lequel ils se dirigent a grands pas. Je pense que quand ce sera la Chine tout le monde regrettera amerement l'arrogance americaine !
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


272826
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages