Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai le sentiment de les rétribuer pour m'aider à perdre mes sous !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 344 lectures | ratingStar_155465_1ratingStar_155465_2ratingStar_155465_3ratingStar_155465_4

Transféré à LCL ";Banque Privée"; dès sa création sans que l'on me demande mon avis, j'y suis resté par paresse et, avouons-le, un peu flatté de figurer au club des nantis entre Liliane Bettencourt et le baron Seillère (je paie l'ISF mais, rassurez-vous, je suis resté très simple avec les domestiques…). A l'usage, je confirme l'avis de Sceptique : aucun avantage concret et mon portefeuille sous mandat de gestion a suivi la dégringolade boursière, ni plus ni moins que si j'avais géré moi-même, avec en prime la joie de continuer à supporter des frais considérables à chaque transaction (ils connaissent bien le principe consistant à acheter quand c'est bas et à vendre quand c'est haut mais ils l'appliquent manifestement à l'envers) : j'ai le sentiment de les rétribuer pour m'aider à perdre mes sous alors que je peux fort bien y arriver tout seul.

Et j'ai dû envoyer paître plusieurs fois mon éminente conseillère privée (en plus, même pas belle) car elle ne cessait de me tanner avec des questionnaires idiots dont la seule finalité était de me vendre des services superflus du style assurance de mon ordinateur ou troisième capital-décès au profit de qui je veux alors que mon épouse et ma maîtresse sont déjà pourvues.

Ah si ! J'ai plus de points cadeaux que le client de gouttière (";Avantage Platine"; oblige) à chaque retrait au DAB et avec n0000000000000 points, j'ai une réduction de dix euros sur un DVD à la FNAC ou un tarif spécial pour commander 250 g de truffes au chocolat.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


155465
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages