Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai un compte au Maroc non-déclaré en France, qu'est ce que je risque ?

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 2809 lectures | ratingStar_149385_1ratingStar_149385_2ratingStar_149385_3ratingStar_149385_4

J'ai ouvert un compte bancaire au Maroc il y a quelques années dans le cadre d'une retraite sur place au Maroc. Etant résident fiscalement en France (plus de 6 mois dans l'année) , il y a lieu de déclarer le compte étranger sur un imprimé spécifique (n°3916) à défaut de se voir sanctionné.Je me pose donc ces questions : * la non-déclaration de ces comptes est sanctionnée d'une amende de 1.500 ? Par compte (et non 10.000 ?) , mais à combien d'années le fisc français peut-il remonter ? Doit-on informer le fisc du solde bancaire ? * comme il s'agit d'un compte à terme rémunéré, doit-on déclarer ces intérêts en France ? Je sais qu'il existe une convention fiscale franco-marocaine mais j'ai du mal à l'analyser.* dans mon cas, ayant de l'argent placé au Maroc ainsi qu'un appartement acheté là-bas, j'ai un doute quant à la prise en compte globale de mon patrimoine dans le cadre de l'ISF. Il se pourrait que si j'évalue mon patrimoine : - résidence principale en France - compte bancaire français (ne vole pas très haut ! ) - compte bancaire marocain plus important que le compte français - petit appartement au Marocalors je risque de dépasser le seuil de l'ISF. Dois-je prendre en compte mon patrimoine situé au Maroc (si je ne le prend pas, je suis sûr de ne pas être éligible à l'ISF du fait de la décote de 30% sur la résidence principale) ?* le fait d'avoir la nationalité marocaine ou française joue-t-il sur des facteurs particuliers (ex : les marocains résidents fiscalement en France bénéficient-ils de priviléges particuliers dans leur patrimoine placé au Maroc ?
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


149385
b
Moi aussi !
2 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages