Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma banque fait des prélèvements de frais abusifs

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 903 lectures | ratingStar_149661_1ratingStar_149661_2ratingStar_149661_3ratingStar_149661_4

Pour ma part, comme je l'ai déjà dit il y a quelques temps, tout à commencé par des agios, des rejets de prélèvements, puis des menaces de rejets de chèques et un fichage en BdF… Sauf que lorsque j'ai commencé à m'apercevoir qu'ils me piquaient des sous alors qu'ils ne devaient pas, je leur ai signalé quand même que j'avais (que j'ai) un contrat avec eu, signé, révocable par courrier recommandé AR (que ce soit moi ou la banque) et que je ne comprenais pas la raison de ces frais et menaces. Et là, je crois que j'ai eu la surprise de ma vir : Madame, vous n'avez pas d'autorisation de découvert ! Résultat des courses : en l'espace de 2/3 jours, 3 chèques ont été rejetés (des petites sommes) , j'ai été fichée en BdF. Il a fallu faire face aux créanciers : oui, les gens que vous payez chaque mois, parcve que vous avez conclu des accords, deviennent rapidement des créanciers et vous prennent, eux aussi au passage des frais. Donc en l'espace de 2/3 jours, j'ai perdu ce que j'avais eu du mal à monter, à mettre en place, Ecureuilvert doit comprendre, il est aussi chef d'entreprise. Quand on sait qu'une banque (dès l'instant où bien sûr vous la prévenez que vous allez recevoir de l'argent qui permettra de combler le petit trou) peut faire attendre un chèque ou un prélèvement pendant 3/4 jours… On comprend aisément, qu'il vaut mieux pour eux, de rejeter et de prendre des frais. Je sais cela car j'ai une autre banque, qui, elle, est moins abrutie. Lorsque je suis en attente d'un chèque client, et que je risque de dépasser mon découvert, je la préviens aussitôt par téléphone ou par fax et elle met les paiements en attente. Ce qui signifie que quand un banquier veut : il peut. Sauf qu'il y en a des bons et des mauvais. Les mauvais finiront par payer. J'ai donc suivi les conseils d'un cadre supérieur, dans cette banque, au siège, mais dans un autre secteur. J'ai écrit, pour le mettre au courant des agissements de son petit chef de succursale, en courrier recommandé avec AR, au chef régional (son supérieur hiérarchique) , lequel a fait redescendre une copie de mon courrier. Voyant qu'il n'y avait aps trop de réaction, j'ai écrit une seconde prose, toujours en recommandé AR (ça commence à chiffrer avec les coups de fil et les fax) pour le tenir au courant de ce qui se passe depuis mon premier courrier. L'affaire remonte à juin 2005 et je ne lâche pas le morceau. Aujourd'hui, ils me doivent 2.000? Sans compter les dommages et intérêts. Ils m'ont retiré un découvert conclu par contrat, sans m'écrire, et en plus en me disant que je n'avais pas de découvert autorisé chez eux ! C'est trop bête pour eux, car mes relevés en font foi. Mes prélèvements d'assurance (oui, en plus j'avais une sorte de petite assurance mensuelle pour ça) ont continué plus d'une année encore après ces faits ! Ils me débitaient plus de 5?/mois. J'ai pris un avocat : ça passe début septembre. Ils ont attendu le dernier moment pour m'envoyer leur avocat ! J'attends encore ses conclusions ! Que peut-elle faire devant un contrat ? RIEN. Il n'a pas été résilié par courrier recommandé AR (c'est écrit dans leurs statuts). Alors, si vous êtes dans votre bon droit, si vous aviez une autorisation de découvert, sachez qu'on ne peut pas vous la retirer comme ça du jour au lendemain. Il y a des délais et c'est pas 2/3 jours. Il y a aussi des courriers en AR.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


149661
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages