Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

Petits soucis d'argent

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 364 lectures | ratingStar_521370_1ratingStar_521370_2ratingStar_521370_3ratingStar_521370_4
J'explique la situation : J'ai 22 ans et suis étudiante, je ne travaille pas mais mes parents me donnent un peu d'argent de poche. Il y a quelques mois, j'ai ouvert un compte qui n'autorise pas les découverts, je n'ai pas de carte bleue mais une carte de retrait, lorsque j'arrive à zéro et que je tente de retirer de l'argent c'est impossible mais… Dernièrement il s'avère que j'étais à zéro (sans le savoir car je n'avais pas vrmnt contrôlé) et que je suis allée recharger mon crédit de téléphone portable par le biais d'un distributeur de banque. Pour ceux qui ne connaissent pas : on met sa carte dans un distributeur de banque -un qui permet le service de recharge de téléphone- on tape son code de carte, son numéro de téléphone, la somme qu'on désire mettre comme recharge sur le téléphone et le tout est crédité dans les 2 minutes qui suivent. Normalement, ce service passe par la banque car je vois toujours inscrit à l'écran "Nous interrogeons votre banque" puis "votre demande a été acceptée"… ça s'est donc passé comme ça, ma banque a autorisé la recharge de mon téléphone alors que j'étais à zéro et qu'elle ne m'autorise pas de découvert ! Ça me fait donc un découvert que ma banque me réclame + des frais causés par le découvert… Est-ce normal ? Est-ce que je dois payer ? N'est-ce pas la faute de ma banque puisque c'est elle qui a accepté ce découvert ?
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


521370
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages