Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Banques      (1502 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quand le compte est débiteur, c'est comme un crédit... avec des intérêts !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1275 lectures | ratingStar_155624_1ratingStar_155624_2ratingStar_155624_3ratingStar_155624_4

Il dit qu'il ne voit pas le rapport ! Qui abuse ? La banque qui laisse passer un mouvement sur un compte débiteur ou le client qui continue de dépenser de l'argent qu'il n'a pas ? Vous argumentez sur de grands procès alors que nous parlons simplement de personnes qui ne font pas attention à la position de leur compte. Ensuite vous nous dites que notre argent sert à préter aux autres, oui mais encore faut-il qu'il y ai de l'argent sur les comptes ! Or je ne vois pas comment la banque peut se servir d'un compte dont le solde et négatif ? Le retrait massif de liquidité ? Encore une fois pour ça il faut avoir des liquidités parce qu'un retrait massif sur un compte qui est déjà débiteur j'ai du mal à concevoir la chose !? Et en admettant que tout ceux qui on encore de l'argent (et qui donc ne se voit pas facturer de frais d'acceptation) décident de le récupérer, ou vont-ils le mettre ? Sous leur lit ? Allez-y je vous en prie développez votre idée ? ^^Ce n'est quand même pas de la faute de la banque si une personne ne comprend pas que quand elle n'a plus d'argent elle ne doit plus en dépenser ! Si vous prétendez le contraire vous êtes d'une mauvaise foi absolue ? Rappelons tout de même que cela équivaut à un crédit, un prêt d'argent que le client n'a pas. D'ailleurs si un client n'a pas d'argent pourquoi en dépense-t-il ? Comment en arrivez vous à vous dire qu'il est normale que la banque donne gratuitement de l'argent à une personne ? Je ne vois aucune justification économique à cela, ni d'ailleurs moral ! De plus vous rappelez que les banques était autrefois nationalisées, sauf que quand elles était nationalisées elles étaient beaucoup moins sympathiques car le moindre débit était rejeté ! Maintenant question purement réthorique si demain les banques ne peuvent plus facturer les frais d'acceptation croyez vous qu'elles continueront d'accepter les mouvements au débit ? Euh attendez laisser moi réfléchir… Donc elle procèderont au rejet systématique ! CQFD ! Demain vous paierez donc non pas 5 euros de frais d'acceptation mais 30? De frais de rejet ! Et si vous avez de la chance c'est un chèque qui sera rejeté et vous serez automatiquement déclaré Interdit Bancaire ! Le double effet Kiss Cool ! Il faudrait voir à regarder un peu plus loin que le bout de son clavier. A la limite demander une réduction du cout des frais d'acceptation pourquoi pas, en demander la gratuité est tout bonnement idiot et quand bien même vous obtiendriez gain de cause je pense que les banquiers sont assez malin pour trouver une parade que j'ai trouvé moi-même en 5 minutes de réflexion (=rejet systématique).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


155624
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Lordon-todd : les intellectuels vont devoir parler au peuple - actualites : politique

image

Face au naufrage de l'Union européenne, Emmanuel Todd et Frédéric Lordon, deux grands adversaires de l'euro débattent d'une possible sortie de crise et en appellent à la souveraineté populaire contre le pouvoir des banques. Marianne : Pourquoi...Lire la suite

27/07/2013 antiquite greco-romaine plus qu'une semaine

image

Alors je ne sais pas exactement pour le pays où tu vas mais concernant les sous à l'étranger j'ai eu quelques mésaventures. En Belgique un distributeur sur 2 ne prend pas ma carte visa car l'impression des chiffres en relief bloque… Elle ne...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages