Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Crédits / Surendettement      (1568 témoignages)

Préc.

Suiv.

surendettement : nous ne dormons pas bien!

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1325 lectures | ratingStar_51409_1ratingStar_51409_2ratingStar_51409_3ratingStar_51409_4

Notre histoire est simple et tellement banale.

Nous avons contracté des crédits pour payer des crédits.

Pas de vacances depuis 2003, nous avons un fils de 14 ans qui est au courant (bien obligé) de la situation.

Car lorsqu'un ado demande une paire de jeans ou une paire de basket (pour faire comme les copains) et bien il ne nous est pas possible et ce, depuis maintenant plus de 4 ans, de pouvoir répondre à ses demandes qui restent malgré tout trés raisonnables.

Nous lui avons expliqué que "nous ne pouvions pas" et non "nous ne voulions pas".

Notre fils unique est notre seule réussite et notre seule richesse.

Depuis le mois de mars, nous avons déposé un dossier en commission de surendettement en banque de france qui a été rejetté, nous avons donc fait appel auprès du Juge d'Exécution, le JEX au tribunal de grande instance de Lyon.

Le JEX en date du 20 novembre lors de notre audience a jugé RECEVABLE notre recours et nous réintégre en commission de surendettement à raison de 1000 euros par mois tous les crédits confondus.

Nous devons recevoir en date du 18 décembre 2008, la confirmation de la décision du JEX, mais voilà, depuis que nous avons eu "la bonne idée" d'être corrects et honnêtes, tous les huissiers qui étaient prêts à nous sauter dessus, ne se gênent pas.

Nous recevons de la part de l'huissier mandaté par la société SOFINCO COULEUR, des SMS, des e-mails à la maison, des appels téléphoniques au bureau et ce, sans relâche.

Aujourd'hui, nous avons reçu simultanément mon mari et moi, un SMS, nous ordonnant purement et simplement de nous rendre le 18 décembre 2008 à 10h convoqués par cet huissier, afin de régulariser notre situation.

Le monde à l'envers, l'huissier envoi des SMS, E-Mail, convocations à son étude à près de 100 kms de chez nous.

J'ai appelé mes collègues de l'antenne de justice de ma commune (juristes et avocats) qui me disent de ne répondre absolument pas à ces menaces, voire même d'aller déposer plainte en gendarmerie, si de tels actes venaient à se reproduire d'ici demain.

Par ailleurs, nous avons été assignés au tribunal hier à 9h00 par une autre société de crédit "Laser Cofinoga" pour ne pas la citer.

L'avocat s'est présentée sans aucun dossier, il a fallut que ce soit nous qui apportions les pièces au dossier pour le juge (qui a vu rouge) , le juge a rappelé le dossier en date de 9 février 2009, avec l'avertissement à l'avocat que l'assignation était limite dans les temps, et que se présenter au TGI sans dossier valable risquait l'annulation de la demande de Laser Cofinoga.

Nous sommes donc en attente du courrier recommandé du JEX qui a statué sur notre affaire à raison, je vous le rappelle de 1000 euros grand maximum pour tous les crédits (au total nous en avons 10, répartis sur 8 maisons de crédit).

Beaucoup de menaces de la part de Laser Cofinoga du style "nous allons mandatés des huissiers sur Lyon, afin qu'ils vous envoient des gros bras pour vider votre appartement" ainsi que de GE Money Bank, à qui nous ne devons rien, mais auprès desquels nous envoyons un chèque de l'intégralité de la mensualité le 10 de chaque mois au lieu du 5 comme précédemment prévu.

Les pires sont LASER COFINOGA, SOFINCO (pour ces deux maisons de crédits, nous avons 1 carte révolving de réserve et un prêt personnel).

Je tiens également à signaler, que LASER COFINOGA n'accepte pas de paiements fractionnés, ils appelent et menacent purement et simplement.

Les nuits avec un sommeil serein sont inexistantes depuis prés de 3 ans.

Les seules nuits qui ne servent même pas à récupérer sont celles du samedi au dimanche, car les appels n'ont pas lieu.

Ces sociétés ont même laissés des messages trés clairs à notre fils à l'époque âgé de 11 ans, en lui disant que les parents devaient de l'argent et qu'il fallait absolument que nous les rappelions.

Mon mari travaille 10 voire 11 heures par jour et moi (fonctionnaire) j'accuse 10h00 de travail quotidien afin de pouvoir payer les dettes.

Voilà notre histoire presque trop banales.

S'il s'avérait que vous ayez besoin de témoignages pour une éventuelle émission, nous pourrions le cas échéant répondre par l'affirmatif selon les frais de déplacements s'ils ne sont pas trop élevés.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


51409
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dossier de surendettement

image

Bonjour. Voilà je vous lis depuis quelques temps et je pense que je vais devoir déposer un dossier de surendettement : - ( Cela fait plusieurs mois que j'y pense mais à chaque fois on trouve une solution donc je recule mais je dois me rendre à...Lire la suite

Cheque : traitement anormalement long, idees? - finances

image

Bonjour, J'ai déposé un chèque de 600e, sachant que j'ai 600e de découvert et des chèques émis, vendredi a 17h45 au guichet de ma banque Société Générale. A chaque fois que j'ai déposé un chèque dans la boîte faite pour mon chèque...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages