Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent      (6536 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis désespéré face à ma situation avec les propriétaires

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 189 lectures | ratingStar_227786_1ratingStar_227786_2ratingStar_227786_3ratingStar_227786_4
Et non, je ne peux pas faire de certificat médical allant dans ce sens ! Je ne peux en dire plus : il y a une plainte en cours (depuis 1 semaine) contre la propriétaire qui utilise des informations médicales privées pour appuyer que je suis folle (ça fait partie des écrits de diffamations dont j'ai parlé. Quand à savoir comment elle a eu ces informations médicales personnelles, je ne peux l'écrire sur ce forum). Deux choses : 1) Je suis loin, très loin d'être folle. J'ai avec moi (je dis bien "avec" moi, parce que cela fait partie de mon histoire et de mon identité) 6 années de psychanalyse (freudiennes en grande partie, dur dur mais tellement enrichissant). C'est je crois pour cela que "je tiens ainsi le coups" : je suis très analytique, je sais faire la part des choses entre moi et les autres, entre mes projections et celles des autres, je sais faire un travail sur moi seule, etc. J'ai une grosse merde sur le pas de ma porte (il ne me vient pas d'autre image) mais moi, je suis chez moi (intérieurement) et c'est cette assurance, cette structuration qui me tient. Je dois juste trouver comment enjamber cette très très grosse merde, qui, pour l'instant, m'empêche de sortir (tout cela ce sont des images, mais elles expriment bien ma situation). 2) Je suis vraiment face à des pervers, des graves de chez graves ! pulsions sadiques, d'intrusion, de destruction. L'utilisation d'informations médicales l'illustre : dans leur esprit, tout est permis pour entrer dans ma vie et la détruire. vero1959 vous me dites "ils relèvent de la psychiatrie" Et ce qui est terrible, c'est que, avec mon parcours personnel, je peux décortiquer pas mal de leurs névroses : j'ai une vraie conscience, lucidité, de l'esprit de ces personnes. Et personne ne m'entend ... A part vous avec qui j'échange, enfin. Les gendarmes sont intervenus samedi dernier. Depuis, j'avais des impératifs pour mon projet de création d'entreprise. Et après, depuis hier et avant hier, je me suis retrouvée ... plombée, vidée : j'ai dormi, dormi ! mais surtout, c'est cette impression de vide, de néant. Je n'arrive plus à retrouver mes énergies, l'espérance, la croyance (et ça, ça n'est vraiment pas moi). J'ai mené une bataille pour la vérité, ma dignité, ma sécurité, la justice, le respect de l'autre (une bataille : parce que c'est violent des situations comme cela, même se défendre, faire les dossiers, etc.) et la dernière intervenue des gendarmes m'a fait prendre conscience que tout cela n'a servi à rien ! Devant les gendarmes (le test d'alcoolémie étant négatif et l'ambulance ne m'emmenant pas) la propriétaire a lancé : "la vengeance est un plat qui se mange froid". Moi j'ai honte pour les gendarmes. Pour ceux là (pas pour tous, je ne généralise pas), je l'exprime, j'éprouve même aujourd'hui du mépris (parce qu'ils ne me respectent pas) et qu'ils agissent comme des imbéciles et des incapables. Je suis abattue. Surtout je me dis : s'il m'arrive quelque chose, compte tenu de la phrase de la propriétaire et des propos des gendarmes, il ne restera de moi (et comme je suis seule, ça passera inaperçu) ... que des diffamations (que je ne mérite vraiment pas, ce que je peux prouver). J'ai contacté l'ADIL : c'est elle qui m'a dit, dès le début du litige, que j'étais dans mon droit, et un avocat dans une maison de la Justice (pour être sûre. On m'aurait dit, "Madame, vous n'êtes pas dans votre droit", j'aurais "plié mes gaules" comme je dis et je serais allée ailleurs). J'ai contacté un médiateur qui a écrit à ces propriétaires : ils ont refusé une médiation. Je crois que c'est pour cela que j'ai lancé cet appel sur ce forum. Au moins, ma parole existe quelque part. Et pourquoi pas, au point où j'en suis, si un journaliste sérieux passe par là et que ça l'intéresse ... il y a matière ! Merci Laura68 pour le mot "courage" Castagettes, Il n'y a chez moi aucun désir de vengeance. Je ne fais pas "le petit traité des grandes vertus" de ComteSponville, mais je m'en tappe de ces propriétaires. Tout ce que je veux, c'est pouvoir avancer dans ma vie après que la justice, ou "quelqu'un" ait nettoyé ce gros tas de merde, pour que ces propriétaires comprennent qu'il y a des limites à ne pas dépasser et que je ne suis pas seule (élément très important dans leur harcèlement : je suis seule. Donc, à leurs yeux, "champs libre" ). Leurs diffamations et leurs menaces peuvent être vraiment graves pour ce projet pour lequel je me bats depuis 4 ans. Je crois que je vais peut-être informer la presse locale (l'une d'entre vous en a parlé dans un post. Je suis très journalistes aujourd'hui ...), le problème c'est que je ne veux pas d'article genre "voici" qui foutte encore plus de merde devant ma porte ... Pour Julien Courbet, j'avais contacté son équipe à l'entrée de l'hiver (je voyais de bien longs mois enfermée en perspective devant moi, même si je ne me doutais pas que ce serait aussi difficile) : pas de réponse. Je leur avais d'ailleurs écrit par la suite en leur disant que la moindre des choses serait qu'ils écrivent un mot au moins pour dire que le dossier n'est pas retenu. Là rien (ils préfèrent les histoires avec le "Monsieur Propre" de la publicité et sa caravane ! si quelqu'un a vu cette émission ...)
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


227786
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Dossier de surendettement

image

Bonjour. Voilà je vous lis depuis quelques temps et je pense que je vais devoir déposer un dossier de surendettement : - ( Cela fait plusieurs mois que j'y pense mais à chaque fois on trouve une solution donc je recule mais je dois me rendre à...Lire la suite

Le post qui ne savait plus comment s'appeler!

image

Bonjour tout le monde !! Et bien sûr, merde à la puissance 13 pour Ayu !! Vandom, j'étais bloqué aussi il y a quelque jours et mon mari m'a fait un massage avec une huile thérapeutique jamponaise et je ne sais pas si c'est dû à ça mais déjà...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages