Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Argent > Pouvoir d'achat      (96 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne crois pas en la philanthropie des entreprises

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 550 lectures | ratingStar_74923_1ratingStar_74923_2ratingStar_74923_3ratingStar_74923_4

Je parle d'expérience de mes travaux dans le privé. Les entreprises sont spécialistes pour répercuter leurs coûts sur le client ou les sous-traitant.  

Par exemple, dans la grande distribution, secteur hautement concurrentiel. Non seulement, toute les enseignes ne cherchent pas à éviter aux clients les moments d'attentes aux caisses, de pesée de produits frais, et ont abandonné toute démarche de conseil au consommateur, mais en plus, elle font payer aux sous-traitant tous les frais de mise en valeur de leur produits, ce qui est pourtant leur travail. Ainsi, la grande distribution engrange de gros bénéfices, sans profiter ni aux salariés, ni aux clients. Car les prix baissent-ils ? J'aurais pu aussi parler des stations essence. Les self-services ont-ils fait baisser les coûts ? Que dire aussi des prix sur les autoroutes ?

Autre exemple de méthode pour augmenter les profits : Lorsqu'un nouveau produit apparait, les ventes sont importantes car les gens s'équipent, et lorsqu'ils sont équipés, les ventes déclinent car les gens ne font que renouveler leur matériel. Pour contrer le phénomène, les entreprises ont donc appris à planifier l'obsolescence de leurs produits. Ce phénomène est particulièrement vrai pour tous les produits technologiques comme l'info ou les téléphones portables.  

Pour les rasoirs, par exemple, les lames changent tout le temps et il faut donc changer périodiquement de rasoir. Nouveaux rasoirs chers pour lames très chers, alors que les produits simples, pas chers sont peu à peu éliminé de la chaine de distribution. Là, Gillette s'est aligné sur wilkinson. Rasoirs modernes à lame à 8 euros les 10, contre vieux rasoirs à lames à 1.5 euros les dix, et bien sûr, les vieux rasoirs ont disparus de la distribution. Les gens ne sont-ils pas capable de faire attention en se rasant ? Si, bien sûr, mais il faut maximiser ce que paye le client - plutôt que de minimiser les coûts. Ceci sans parler du fait que ces superbes lames modernes prennent dix fois plus de place dans la poubelle que les anciennes, et donc que cette élimination de déchets supplémentaires est payée par les impôts de la collectivité.

Egalement la multiplicité des embouts de chargeurs de portables qui fait qu'il faut changer à chaque fois de transformateur…

Je ne parlerais pas non plus des contrats abusifs sur les téléphones, du prix des hots-lines mis à la charge des clients (heureusement réglementé aujourd'hui) , les agences de l'eau qui vendent leur eau sans rapport avec le coût de revient (entre 26% et 40 % de marge, c'est ça un service public ? Ça sert à racheter universal et à investir dans les médias ? ) …

Autre méthode dans les industries alimentaires :

Un jour, sans crier gare, on appauvrit la recette en ingrédients, puis 2 mois plus tard, on sort un nouveau paquetage mentionnant une recette plus fournie, tout en augmentant le prix ni vu, ni connu.

 

Si toi tu as envie de croire en la philanthropie des entreprises capitaliste et aux vertues de la concurrence, personnellement je n'y crois pas. Les gens s'en rendent bien compte :

Les prix augmentent, le travail se précarise.

Les entreprises nationalisées ne sont pas la panacée et elles ont leur problème de gestion de personnel, mais elles ne cherchent pas à m'arnaquer.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


74923
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Chômage et estime de soi

image

Pour ceux qui ont été, sont ou vont être au chômage… : Il n'y a pas très longtemps, quelqu'un avait dit sur un forum que ce qu'il y avait de plus difficile à garder pendant le chômage c'est l'estime de soi. Il y a des jours où on se dit...Lire la suite

Le pouvoir d'achat est-il en baisse ?

image

Une des causes du mécontentement actuel, qui pousse notamment les gens à la rue, est la faiblesse du pouvoir d'achat, en regard des bénéfices records des entreprises du CAC40. Mais selon vous, le pouvoir d'achat est-il en baisse ou en hausse en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages