Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Autres      (1352 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je perd mes amis à cause de mon pessimisme

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 866 lectures | ratingStar_95867_1ratingStar_95867_2ratingStar_95867_3ratingStar_95867_4

Des personnes m'ont déjà tourné le dos à cause de mon pessimisme. Je connaissais une "amie", ou du moins une connaissance que j'appréciais beaucoup (j'aimais passer du temps avec cette personne, nous avions de bons sujets de discussions ensemble, des points communs et nous avions un peu le même vécu, etc.). Cette personne m'a tourné le dos en novembre 2003 parce que je traversais une période de spleen, et lui ai envoyé un email dans lequel je lui disais que ça n'allait pas fort. Je m'explique : vous-même, vous traversez un passage à vide, et l'autre personne (moi donc) , n'allant pas très bien non plus, vous envoie un email dans lequel elle vous fait part se ses "problèmes". Je comprends que sur le coup il faut se protéger, savoir mettre de la distance pour ne pas que cette tristesse déteigne sur notre moral. Votre interlocutrice (donc moi à l'époque) comprend votre ressenti, et vous laisse donc tranquille. Mais un peu plus d'un an après, cette personne (encore moi) tente de recoller les morceaux et vous envoie un texto (le téléphone, elle a essayé mais n'a pas osé laisser un message ; elle a donc préféré vous envoyer un texto) dans lequel elle fait son mea-culpa ; c'est-à-dire qu'elle vous dit qu'elle a compris beaucoup de choses, qu'à présent tout va bien et qu'elle est heureuse, qu'elle regrette de vous avoir causé de la peine par le dernier mail mais qu'elle ne veut pas perdre votre amitié. Comment réagiriez-vous ? Sachant qu'au départ vous appréciez bien la personne et aimiez passer du temps avec elle ? Ce mail précédemment envoyé serait-il fatal pour la suite de vos rapports amicaux ? Ou bien lui laisseriez-vous une chance, vous disant : "elle a compris des choses, elle a mûri et ne se complait pas dans la peau du Caliméro"? Ce qui est certain, c'est que la personne (moi) ayant voulu faire son mea-culpa et surtout recoller les morceaux n'a jamais eu de réponse à son texto ; et cela date de 2 ans 1/2 déjà : ' (Elle (j'en déduis donc) en déduit donc que c'est mort, que cette "copine" ne veut plus rien savoir. Elle (moi) tente de se résigner, mais se sent très coupable d'avoir envoyé ce mail qui a tout gâché, et surtout n'arrive pas à faire le deuil. D'autant plus que cette "copine" et son mari sont de bons amis à son frère. Cette personne, comme vous l'auriez compris, c'est moi ; et j'en souffre beaucoup. J'ai tenté d'analyser cette situation (trop peut-être) , en retournant la situation : si j'étais dans le cas de cette "copine"; certes étant moi-même pas au meilleur de ma forme à ce moment-là, j'aurais sans doute fait un break afin de me protéger. Mais si c'est une amie que j'apprécie beaucoup, j'aurais sûrement repris contact une fois le recul pris et surtout si la personne avait fait son mea-culpa. Mais, je n'ai plus jamais eu de ses nouvelles ; donc j'en déduis que c'est mort, qu'elle ne veut plus me voir : ' (Mais ces derniers temps, je suis vraiment triste (depuis novembre 2003 en fait ; je déteste cette période !!! Pffffff !! ) et c'est pourquoi j'ai besoin de vider mon coeur. Et surtout d'avoir un peu de réconfort. Je me souviens un peu de ce mail plaintif (que j'avais envoyé à plusieurs personnes également). Il est vrai que je traversais une période difficile (nouveau boulot juste après l'obtention de mon diplôme d'aide-soignante, nouvelles responsabilités à adopter, etc.). Mais aussi je venais d'apprendre que mon ex (celui que j'ai fréquenté quelques semaines en avril 2003. Soit il y a 3 ans déjà) s'était montré volontaire brutal envers moi, car voyant que je n'avais pas trop d'expérience concernant le sexe il voulait me dégoûter de lui et donc que je le laisse tomber. C'est pourquoi durant les 3 semaines où j'étais avec lui il me laissait les hématomes et des courbatures sur tout le corps. C'est pourquoi lorsque j'ai appris qu'il avait agi volontairement comme ça avec moi, cela m'a dégoûtée et surtout je me suis sentie très très sale dans mon corps. C'est suite à cette révélation que je nétais pas bien, et donc javais grandement besoin de parler. Je vous avoue que je n'arrive pas à tourner la page concernant cette histoire : ' (Certes, les amis on peut s'en faire d'autres, certes c'est comme en amour "un de perdu, 10 de retrouvés". Mais je ne sais pas, ce couple (et surtout cette C) m'apportait beaucoup, tant intellectuellement qu'affectivement. Il y a des moments où je n'y pense pas trop, et là ça va. Mais c'est par période en fait. Et là je suis dans une période où ça ne va pas trop, car je pense à nouveau à eux, à toutes les fois où j'ai été chez eux ou eux chez moi, tout ce que nous avions pu nous dire, etc. Personnellement, je trouve pathétique de faire la gueule juste pour un email plaintif. Mais encore une fois, là où je peux la comprendre, c'est qu'à l'époque quand je lui ai envoyé ce mail, elle non plus n'était pas dans de bonnes dispositions d'écoute et de soutien (elle était stressée par son taf, de plus était à Paris une semaine sur 2 pour des formations en lien avec son taf, et elle était enceinte. Mais je n'étais pas au courant de la grossesse car c'est mon frangin qui m'en a parlé bien des mois plus tard après qu'elle ait coupé les ponts avec moi) , ce qui fait qu'elle aussi avait ses problèmes. Il est vrai que, comme je le disais plus haut, quand nous n'allons pas bien nous-même et que nous avons du… gérer nos problèmes, c'est difficile d'être à l'écoute des autres, surtout si les autres ne sont pas au meilleur de leur forme non plus. Ça, je le comprends tout à fait !! Dans ces moments-là, il faut se protéger car les problèmes et le spleen de quelqu'un d'autre peuvent déteindre sur nous, pour ensuite nous affecter. D'autant plus si nous-même sommes déjà dans une période de fragilité. Dans ce cas-là, il faut faire un break. Mais là où je suis déçue c'est qu'elle aurait pu me laisser une chance ; non ? D'autant plus que, selon les dires de mon frangin à l'époque, ce couple m'appréciait beaucoup. :' (:' (:' (
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


95867
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Or*nge change mon contrat sans mon accord... bonjour free ! - mobiles et operateurs

image

Hello siropmenth​e ; Moi aussi je suis chez O****e et, comme toi, il y a quelques temps j'ai reçu un texto ( + courrier entre temps ) me disant que je passerais au forfait M6 mobile ( kif-kif niveau prix par rapport à mon ancien forfait ; mais en...Lire la suite

Stigmatise! le mot a la mode dans notre bon pays !! - actualites : politique

image

Si, si c'est Ali. Mais toi qui es si douée pour retrouver des documents introuvables … là je te fais confiance tu va sûrement rien trouver. De même que tu n'a sûrement pas remarqué que depuis quelques années plus un mot sur l'origine des...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment repasser une chemise et la plier
Sur le même thème
Chouquettes - Recette de Monica
Bénévolat
Voir tous les  autres témoignages