Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Autres      (1352 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je souffre sans raisons fondées

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 343 lectures | ratingStar_126877_1ratingStar_126877_2ratingStar_126877_3ratingStar_126877_4

Cette nuit, j'ai été réveillée par mes pleurs et toutes mes souffrances cachées, zappées se sont réveillées. Là, il s'est réveillé en constatant qu'il était seul dans le lit. Que pouvais-je lui dire ? Je casse ? C'est fini ? Je n'ai pas envie de le laisser, au fond de moi. Je l'aime cet "énergumène" . 4H03 Je suis malheureuse et je fais semblant d'être bien, je m'oblige à accepter des choses. Là, je n'en peux plus. Je dois reprendre le travail aujourd'hui et c'est cette nuit que je me rends compte que je ne veux pas y retourner. J'avais pris ces quelques jours de congé car je tenais plus au travail. Mes collègues sont méchants, hypocrites et je suis très malheureuse maintenant au travail au point de ne plus leur parler (de toute façon certains ne me disent plus bonjour) et de n'avoir confiance en personne, même pas en mon oncle qui agit comme eux. Je dois passer un concours pour me titulariser et améliorer ma situation financière mais impossible de travailler. Je n'arrive pas à me concentrer. Je trouve que je travaille très lentement : le moindre mot doit être cherché dans le dictionnaire. Je n'arrive pas à m'organiser. J'ai peur, je panique alors que je sais que je ne vais pas le réussir. Mais, une petite lumière au fond de moi me dit que si j'étais dans "les bonnes dispositions, conditions" je pourrais le réussir. Et, pour couronner le tout, mon compagnon divulgue à tout le monde que je dois le passer alors qu'il n'y a pas très longtemps de cela, je lui redemandais de respecter ma vie privée, de protéger notre couple en arrêtant de parler comme un pipelet. Et, encore une fois, je me force à lui pardonner mais je deviens de plus en plus malheureuse et en souffre de plus en plus. On m'impose une façon de vivre qui n'est pas la mienne et moi je me tais, accepte pour ne pas blesser, ne pas créer d'histoires mais pour la énième fois j'ai l'impression de ne pas avoir le droit d'exister et de vivre à ma façon. En ce qui concerne ma santé, heureuse de voir que je replongeais de plus en plus rarement dans ma dépression, étant maniaco-dépressive, je m'étais fixé des règles. Bien sûr, je ne les respecte pas, n'y arrive pas, alors que je sais qu'elles me sont bénéfiques : manger équilibré et faire du sport REGULIEREMENT et pas de temps en temps. Je m'étais demandé qui j'étais et ce que je désirais et j'avais conclu qu'il fallait absolument m'organiser pour me sentir bien : ménage, boulot, prépa concours, sport, sommeil, détente. C'est très dur d'être persuadé de ce qu'il nous faut, de ce qu'on est capable de faire mais s'en y parvenir. J'avoue que mon compagnon ne me facilite pas du tout la tâche, je dois tout le temps repasser derrière lui (très désordonné, brouillon, lâche tout sur son passage) , je trouve qu'il fait très peu de ménage et ne m'aide pas à part hier où il m'a surpris mais ça ne dure jamais longtemps. Je reste persuader que si je vivais seule ma maison ne serait pas dans cet état. Contrairement à ce que mon compagnon pense, je ne souhaite pas retourner chez mes parents et de toute façon je ne peux pas. Je ne pourrai pas rester seule dans la maison ou y entrer s'il y a personne car j'ai toujours peur du chien contrairement aux apparences, Je le revois me mordre, je revois le sang, les cris, les pleurs, l'incompréhension… Je ne sais pas où j'en suis aujourd'hui et je ne sais pas quoi faire. Dans mon couple, ça n'avance pas, les discussions n'avancent pas. Il joue à l'autruche, c'est toujours de la faute des autres, il est parfait et on ne doit rien lui dire : si je suis méchant c'est qu'on est méchant avec moi, si je roule vite c'est qu'on me pousse, si je fais pas le ménage c'est qu'on m'a trop stressé avec ça étant petit, je ne supporte pas les ordres et qu'on me dise quoi faire à cause de ce que j'ai vécu avec ma mère. Je souffre, j'en peux plus. En plus, les gens se marient, font des enfants et moi je sais qu'il ne m'offrira pas ça, que je n'y ai pas droit. J'en souffre. Ca fait un mois que je regarde l'appart et que je me dis que c'est quelqu'un d'autre qui bénéficiera de tout ça, de tous les meubles que j'ai dessiné et qu'il a réalisé, de tout ce qu'on a construit, de toute ma déco car je ne vais pas tenir longtemps. Je souffre sans raisons fondées pour les autres peut être. La seule personne que je vois qui peut nous aider c'est ma tante Jojo. Mais puis-je lui faire confiance ? A qui peut-on faire confiance à l'heure actuelle ? Même pas à un médecin… même pas à un oncle qui va dire à un cousin que j'ai voulu me suicider et que maintenant toute sa propre famille est au courant et me regarde bizarrement ; un oncle qui parle dans mon dos au travail, ne me respecte pas en ouvrant violemment la porte de mon bureau sans frapper et parle de mes problèmes sans discrétion. A qui peut-on faire confiance aujourd'hui, tout le monde est égoïste, se protège. De toute façon, tout le monde me déteste et ne veut plus me parler que ce soit mes anciennes connaissances, mes voisins, mes collègues… mes proches font l'effort de me supporter même mon compagnon dont je reste persuader qu'il ne m'aime plus. A part, tatie Jojo, je ne vois personne qui pourra m'apprendre à m'organiser et peut être sauvé mon couple, peut être car elle prendra toujours parti pour lui qui est son protégé et n'écoutera peut être pas ce que j'ai sur le c&oelig ; ur. Je pense remettre cette lettre à mon compagnon qui décidera s'il la fait lire par tatie Jojo. Moi, je pense m'arrêter là même si je n'ai sûrement pas détaillé toutes mes souffrances, tout ce que j'ai sur le c&oelig ; ur pour qu'on puisse bien me comprendre. J'ai envie de partir, de mourir, j'en ai marre de tout le temps espérer, je suis fatiguée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


126877
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Or*nge change mon contrat sans mon accord... bonjour free ! - mobiles et operateurs

image

Hello siropmenth​e ; Moi aussi je suis chez O****e et, comme toi, il y a quelques temps j'ai reçu un texto ( + courrier entre temps ) me disant que je passerais au forfait M6 mobile ( kif-kif niveau prix par rapport à mon ancien forfait ; mais en...Lire la suite

Stigmatise! le mot a la mode dans notre bon pays !! - actualites : politique

image

Si, si c'est Ali. Mais toi qui es si douée pour retrouver des documents introuvables … là je te fais confiance tu va sûrement rien trouver. De même que tu n'a sûrement pas remarqué que depuis quelques années plus un mot sur l'origine des...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment repasser une chemise et la plier
Sur le même thème
Chouquettes - Recette de Monica
Bénévolat
Voir tous les  autres témoignages