Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Autres      (1352 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les histoires sur le 11 septembre ne sont pas claires

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 235 lectures | ratingStar_218290_1ratingStar_218290_2ratingStar_218290_3ratingStar_218290_4

Les choses sont loin d'être aussi clairs que ne semble vouloir le clamer Dracko pour ce qui est de savoir ce qui a causé les explosions au Pentagone, car il y en a eu plusieurs. En effet, il semble de plus en plus que la "masse" de preuves avancée par le Gouvernement US et - parfois à son défaut, les sites de debunkings - ne résiste pas à une simple analyse un tant soi peu poussée de leur sourcçage et de leur authenticité, outre que ces "preuves" posent bien souvent plus de question qu'elles ne résolvent…

Par exemple, les photos de parties d'avions et des lampadaires sectionnés ne mentionnent le plus souvent pas la source et la date des photos. Cela ne vaut pas tripette en justice. Les témoignages sont parfois non sourcés et rarement authentifiés et ceux qui le sont vont aussi souvent dans un sens divergent de la théorie officielle que dans son sens. Mais pour savoir cela, il ne faut pas se contenter de faire le décompte des témoignages mais de les analyser en profondeur pour vérifier si l'on peut leur accorder confiance : sourçage et mode direct ou indirect, cohérence interne et externe, présomption d'authenticité, gages ou non d'impartialité,…).

Il est légitime, quand d'autres et nombreux éléments semblent de nature à exclure la possibilité qu'un Boeing ait pu heurter le Pentagone (voire après) , de songer à la possibilité d'un cover up et d'une en scène pour le Pentagone. C'est d'autant plus légitime quand on constate les grosses carences et indigences des preuves avancées, à l'instar de celles relatives à la propre présence des terroristes dans les avions. Quelques éléments en vrac qui jettent la suspicion quant à la validité de la théorie officielle du Boeing. 1. Une ancienne fonctionnaire du Pentagone, A. Gallop, vient d'introduire le15 décembre 2008 une action en responsabilité contre certains mandataires publics, dont D. Cheney et D. Rusmfeld.

Les fautes reprochées sont organisation d'un complot, organisation d'un cover up, et manque de prévoyance et négligences graves. En dehors de tout pronostic quand à la recevabilité et au fondement d'unbe telle action, ce qui interpelle le plus est que cette femme prétend avoir été aux premières loges de l'explosion le 11 septembre (au rez-de-chaussée de l'aile traversée par un Boeing, dans l'anneau E) , qu'elle n'a pas perdu conscience même si elle a été blessée et qu'elle estime absolument impossible qu'un avion ait pu disparaître dans le Pentagone sans qu'elle n'en ait perçu aucun signe ni débris, ce qui n'est pas dépourvu d'unbe certaine logique. Plus de détails sur cette action ici : http://forum.reopen911.info/p17776 [… ] ml#p177762.

A noter qu'elle prétend avoir introduit son action après que les autorités compétentes lui aient refusé tout dédommagement suite à des déclarations qu'elle a faites il y a quelques années et qui compromettent radicalement la réalité de la théorie officielle. 2. Selon des témoignages concordants de sauveteurs et médecins, les pompiers et les services secrets leur ont intimé l'ordre d'évacuer rapidement les lieux après les premières explosions, pour des raisons qu'ils ont visiblement eu du mal à comprendre, puisque d'autres personnes étaient bloquées dans l'anneau C, attendant d'être secourues. Il s'agissait de préserver la scène du crime selon les dires des témoins. Il faut noter que les lieux où s'est produit l'ordre d'évacuation sont situés à proximité directe du fameux trou dans l'anneau C, celui où, selon D. Rumsfeld, gisait le nez de l'avion. C'est dans cette partie très précisément du Pentagone que l'on est censé avoir retrouvé l'essentiel des rares pièces de l'avion qui ont été photographiées, si l'on en croit le rapport de l'ASCE, à savoir un rotor de moteur, un pneu et une partie de train d'atterrisage.

Il n'est donc nullement impossible là encore que les quelques morceaux d'avions échoués à quelques encablures du trou aient été placés là après évacuation rapide des lieux, d'autant que toutes ces photos ne sont pas datées. Une telle mise en scène rapide est plus difficile à concevoir pour la partie de train d'aterrissage retrouvée selon la théorie officielle également à proximité de ce trou, vu son poids, (Rq : C'est fou que ces quelques débris ont eu le chic de se retrouver au même endroit d'ailleurs, tout prêt du mystérieux trou dans l'anneau C) mais la photo n'est pas datée et elle est prise en tellement gros plan qu'il est impossible de déterminer l'endroit où elle a été prise… Bref, la force probante de cette photo est quasiment nulle au vu des informations que l'on en connaît. 3. Les photos des lampadaires sectionnés, généralement présentés comme la preuve ultime de la théorie du Boeing, posent plus de question qu'elles n'en résolvent (voir ce très long fil sur reopen. Info : http://forum.reopen911.info/viewto[… ]d=4129.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


218290
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Or*nge change mon contrat sans mon accord... bonjour free ! - mobiles et operateurs

image

Hello siropmenth​e ; Moi aussi je suis chez O****e et, comme toi, il y a quelques temps j'ai reçu un texto ( + courrier entre temps ) me disant que je passerais au forfait M6 mobile ( kif-kif niveau prix par rapport à mon ancien forfait ; mais en...Lire la suite

Stigmatise! le mot a la mode dans notre bon pays !! - actualites : politique

image

Si, si c'est Ali. Mais toi qui es si douée pour retrouver des documents introuvables … là je te fais confiance tu va sûrement rien trouver. De même que tu n'a sûrement pas remarqué que depuis quelques années plus un mot sur l'origine des...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment repasser une chemise et la plier
Sur le même thème
Chouquettes - Recette de Monica
Bénévolat
Voir tous les  autres témoignages