Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Autres      (1352 témoignages)

Préc.

Suiv.

Prendre le risque c'est se libérer

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 467 lectures | ratingStar_217870_1ratingStar_217870_2ratingStar_217870_3ratingStar_217870_4

Plus nous avançons en âge, plus il est difficile de renoncer au passé sans tristesse. Nous sommes attachés à nos investissements, qu'ils soient sentimentaux, professionnels ou familiaux et nous avons parfois de la difficulté à accepter de clore définitivement un chapitre à écrire et que, tant que nous nous attardons sur la dernière page du précédent, nous nous refusons la joie d'entamer un cycle nouveau. S'il ne sert à rien de refouler la peine que nous pouvons ressentir face à certaines pertes de notre existence, nos pouvons également comprendre que s'appesantir sur le passé ne fait que prolonger la douleur et empêcher la cicatrisation. Dans ces circonstances notre raison peut nous indiquer la voie du coeur, celle qui nous libérera, nous-mêmes et les personnes reliées à ce passé auquel nous avons tant de difficulté à renoncer, Le bonheur est un choix que nous devons faire à chaque instant. J'accepte de laisser le passé où il est. Je renonce à mes souffrances et je m'ouvre à une nouvelle vie. L'espérance est le nouvel ingrédient de ma vie. La liberté signifie la responsabilité C'est pourquoi la plupart des hommes le craignent Georges Bernard Shaw Rire, c'est risquer d'avoir l'air idiot. Pleurer, c'est risquer d'avoir l'air émotif. Aller vers l'autre, c'est risquer de s'impliquer. Exprimer ses sentiments, c'est risquer d'exposer le fond de soi-même. Faire part de ses idées et de ses rêves à la foule, c'est risquer de les perdre. Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour. Vivre, c'est risquer de mourir. Essayer c'est risquer d'échouer. Mais il faut prendre des risques parce que le plus grand danger, dans la vie, c'est de n'en prendre aucun. Les gens qui risquent rien ne font rien, n'ont rien, ne sont rien. Peut-être évitent-ils la souffrance et la peine, mais ils ne peuvent ni apprendre, ni sentir, ni changer, ni grandir, ni vivre. Ce sont des esclaves enchaînés par leurs attitudes. Ils ont perdu leur liberté. Seul celui qui risque est libre. On ne peut pas toujours changer ce que l'on affronte, Mais on ne peut JAMAIS changer ce que l'on n'affronte pas. Les jours inlassablement se succèdent aux jours Il en est de même pour tous depuis toujours Ils laissent sur nos fronts des traces Heureux ou malheureux, rien ne les efface Sur le chemin de la vie si vite parcouru.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


217870
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Or*nge change mon contrat sans mon accord... bonjour free ! - mobiles et operateurs

image

Hello siropmenth​e ; Moi aussi je suis chez O****e et, comme toi, il y a quelques temps j'ai reçu un texto ( + courrier entre temps ) me disant que je passerais au forfait M6 mobile ( kif-kif niveau prix par rapport à mon ancien forfait ; mais en...Lire la suite

Stigmatise! le mot a la mode dans notre bon pays !! - actualites : politique

image

Si, si c'est Ali. Mais toi qui es si douée pour retrouver des documents introuvables … là je te fais confiance tu va sûrement rien trouver. De même que tu n'a sûrement pas remarqué que depuis quelques années plus un mot sur l'origine des...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment repasser une chemise et la plier
Sur le même thème
Chouquettes - Recette de Monica
Bénévolat
Voir tous les  autres témoignages