Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Autres      (1352 témoignages)

Préc.

Suiv.

VOGICA: je regrette d'avoir eu à faire avec eux !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 418 lectures | ratingStar_148918_1ratingStar_148918_2ratingStar_148918_3ratingStar_148918_4

J'ai moi-même passé commande d'une cuisine, que j'ai reçu mi-juillet. Par chance, elle était compléte et la livraison s'est faite sans souci. Il y a quelques jours de cela, à ma grande surprise, je reçois un premier courrier me demandant le règlement du transport que j'avais déjà réglé à VOGICA. Bien évidemment, je me renseigne sur ce fameux texte de loi mais n'y prête pas attention plus que ça. Je reçois par la suite une mise en demeure, donc sur le site "; e-litige.com"; je prend comme modèle la lettre et attend la réponse. Et là encore une belle surprise, je reçois en réponse toujours en AR, tous les documents que j'avais auparavant demandé. Donc résigner, puisque la loi est la loi, je suis dans l'obligation de payer les 370.00? Mais néanmoins je souhaitais dire à cette société ce que je pensais de tout cela. Je téléphone et j'ai au bout de la ligne une charmante personne qui prend son temps afin de discuter un peu avec moi. Alors voila ce qu'elle m'a dit et qui me parait tout à fait compréhensif : Cette société travaillait pour VOGICA depuis plus de 7 ans, et elle était réglé à 60 jours fin de mois date de facture, cela signifie, que VOGICA encaisse l'argent des clients au moment de la livraison mais paye le transport à la Société de livraison 90 jours après, 1er disfontionnement. VOGICA payait sur traite ce qui ne permettait pas à la Société de livraison de vérifier le bien fondé de la trésorerie de VOGICA, 2em disfonctionnement. VOGICA faisait 70% du chriffre d'affaire de la Société de livraison, vu que VOGICA lui avait mis le crapin dessus, elle ne pouvait élargir sa clientèle afin de réduire le % de VOGICA sur son CA, 3em disfonctionnement. Cette même personne, m'informe qu'elle a déclaré au mandataire un impayé de plus de 150 000? Correspondant à des livraisons de juillet à septembre et qu'elle aurait souhaité que tout cela se règle autrement que sur la base du texte de la loi GAYSSOT. Malheureusement, étant une toute petite structure et sur un CA annuelle de 400000?, l'impayé est énorme et non pas les moyen d'y faire face. Elle doit réclamer le règlement au client directement. Au final, vu sous cet angle, je m'aperçois que nous avons été tous victimes, le transporteur y compris et que ceuxi qui s'en sont bien rempli les poches, ce sont les dirigants eux même.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


148918
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Or*nge change mon contrat sans mon accord... bonjour free ! - mobiles et operateurs

image

Hello siropmenth​e ; Moi aussi je suis chez O****e et, comme toi, il y a quelques temps j'ai reçu un texto ( + courrier entre temps ) me disant que je passerais au forfait M6 mobile ( kif-kif niveau prix par rapport à mon ancien forfait ; mais en...Lire la suite

Stigmatise! le mot a la mode dans notre bon pays !! - actualites : politique

image

Si, si c'est Ali. Mais toi qui es si douée pour retrouver des documents introuvables … là je te fais confiance tu va sûrement rien trouver. De même que tu n'a sûrement pas remarqué que depuis quelques années plus un mot sur l'origine des...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Comment repasser une chemise et la plier
Sur le même thème
Chouquettes - Recette de Monica
Bénévolat
Voir tous les  autres témoignages