Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Bien être      (248 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je m'ennuie

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1115 lectures | ratingStar_80096_1ratingStar_80096_2ratingStar_80096_3ratingStar_80096_4

Je m'ennuie. J'ai beau chercher que faire, je ne trouve pas. Meme pas l'envie de faire mon menage (pourtant, ça me passerait le temps). Je suis seule, toujours, sauf les week end ou Michel vient chez moi… encore chez moi. Mais chez lui, j'ai essayé, c'est encore pire : l'ennui me suis, me poursuit sans me lacher : ou que je sois, avec qui que je sois, je m'ennuie.

Ma vie d'avant, lorsque mes enfants etaient petits me manque horriblement. Mon "Cesar" avait raison en me disant que le quitter serait une betise… Toujours sa logique qui s'aplique.

Le probleme, c'est mon manque d'envie, d'entrain. Je ne me reconnais pas dans cette femme triste… moi si gaie d'ordinaire. Cela fait quelques années que je ressens cette sorte d'ennui arriver, insinueusement dans ma vie.

C'est à moi de me bouger, de sortir… mais pour aller ou ? Avec qui ? Ma solitude que j'adorait me gonfle, je ne la supporte plus.

Parfois, j'espere meme que Marco va revenir, qu'on va reprendre une vie comme l'an dernier, meme s'il me gonflait parfois, je me rends compte que c'est lui qui me corespondait le plus.

On s'est parlé un peu sur le net : il vit à 300 kms de chez moi, il a une copine : il ne l'aime pas mais y est attaché. Cette vie n'est pas la sienne, bien qu'il n'a pas le temps de s'ennuyer, a refaire l'appart de sa copine pour ensuite reprendre le bail du petit logement a son nom. Il languis d'avoir terminé les travaux et être seul chez lui.

Je lui ai ecrit pour savoir s'il voulait revenir : on sait que nos vies ensembles sont plutot marantes, que ce sont les notres, mais j'ignore si il va vouloir ou pouvoir revenir… Quoiqu'il en soit, si c'est non, je ferais en sorte de changer de vie. Je ne peux pas rester là, à attendre que le temps passe : je ferais un bébé avec Michel (oui, ça parait fou, mais je suis "folle": une vie sans folie n'en est pas une ! ) , je continuerais de m'occuper de mon fils cadet de 16 ans. J'habiterais un peu chez moi, un peu chez Michel. Mon fils, en dehors des vacances et we est chez son pere (Cesar) a 4 km de la maison. Il va et vient, il est heureux !

Donc, soit je recommence ma vie avec Marco (je l'ai env cet aprem… on verra les resultats) , soit j'en construis une nouvelle avec Michel : je n'ai pas le choix. J'ai pas envie de gacher les 30 ou 40 ans qu'il me reste !

Ecrire me fait toujours du bien, j'y vois toujours plus clair… et ça passe le temps.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


80096
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Histoire oubliée des indigenes de paris

image

Sans arrêt vous poussez la turquie à reconnaître un génocide, mais la france ne parle pratiquement pas du 17 octobre 1961 (journée portée disparue). C'est vrai qu'en tant qu'Algerien on dit que le chameau regarde la bosse de son voisin, mais...Lire la suite

Simple controle routier ou racisme?

image

Mon mari à été soumis a un controle routier au centre ville par des CRS il y a quelques jours et on lui a demander les papiers du vehicule, ses propres papiers ils ont inspecté le vehicule et ne trouvant rien à redire on lui a ordonner d'enlever...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages