Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Bricolage      (254 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mes ouvriers ne terminent pas mes travaux

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 574 lectures | ratingStar_41927_1ratingStar_41927_2ratingStar_41927_3ratingStar_41927_4

J'ai signé un devis début juin, avec une entreprise multi-services, portant sur la rénovation de mon appartement. Le devis stipulait que les travaux devaient avoir lieu les deux dernières semaines de juin, deux semaines où je me suis absentée de mon domicile. J'ai versé la totalité du montant des travaux hors taxe (je connaissais l'entrepreneur, j'avais confiance…) le jour de la signature du devis. Si j'ai bien compris, ce sont des arrhes car le devis n'indique pas qu'il s'agit d'un acompte.

A ce jour, les travaux ne sont pas terminés et la personne ne vient plus.

 

Nous avons avec l'entrepreneur fait plusieurs arrangements "à l'amiable" mais ils sont restés oraux et surtout sans effet.

Exemples : le 1er juillet, je rentre chez moi et constate l'inachèvement du chantier, il me demande un délai jusqu'au 5 juillet en échange de travaux de peinture gratuits, puis à partir du 6 juillet la mise en jeu de pénalités de retard de 5% par jour (oui oui, 5%, c'est lui qui l'a dit).

Le 10 juillet, comme il ne venait pas tous les jours il me dit que pour garantir qu'il viendrait tous les jours jusqu'à ce qu'il termine, il allait me laisser un "chèque de caution" que je n'aurais qu'à encaisser le jour où il ne viendrait pas.

Le 12, il m'appelle pour me dire qu'il a été à l'inspection du travail (?) et chez son avocat, donc finalement il ne me laisse pas de chèque, mais il me dit qu'il ne faut pas que je m'inquiète car je devrais être contente de l'indemnité qu'il va me verser pour le retard qu'il a engrangé. Il est venu en tout cas tous les jours, selon des horaires plus ou moins fluctuants…

Le 13, il me laisse un mot sur ma porte disant qu'il a sonné mais qu'il n'y avait personne (je l'attendais de pied ferme depuis 8h du matin mais je n'ai rien entendu, ma sonnette fonctionne parfaitement) , je le rappelle pour lui indiquer que je lui laisse une clé comme ça il vient quand il veut, notamment l'après-midi où je dois m'absenter une heure. Il est venu pendant ladite heure et a juste récupéré ses affaires et enduit un mètre carré de parquet (j'ai une belle trace au beau milieu de la pièce). Je l'ai rappelé pour lui demander ce qu'il a fait et il me répond qu'il a ciré toute la pièce…

Deouis, il n'est pas du tout venu. Le 16 au soir il a téléphoné et pretexté un problème médical l'empêchant strictement de sortir les 3 prochaines semaines (j'ai tiqué car il y a quelques temps il m'avait parlé d'un nouveau chantier qui devait débuter le 17 juillet, soit aujourd'hui, et qui durait 3 semaines) , et pour finir il me propose de faire marcher son assurance pour faire prendre en charge la fin des travaux (tout ceci toujours à l'oral et au téléphone) puisqu'il est malade.

Aujourd'hui, le 17, j'ai tenté de téléphoner à la personne pour lui donner les coordonnées de mon huissier (il m'avait dit hier au téléphone vouloir le contacter pour faire l'état des travaux et mettre en marche son assurance). J'ai tenté de l'appeler à l'hôpital où il m'a dit être pour 3 semaines, mais n'ayant personne à son nom (vraiment pas commun) à l'hôpital j'ai donc tenté le joindre sur son portable. Ca m'a d'abord raccroché au nez, puis sur un deuxième appel, j'ai eu un message de répondeur laconique me disant "au revoir". J'ai donc envoyé une LRE le mettant en demeure de finir les travaux sous huitaine.

 

Voilà où j'en suis aujourd'hui. Sachant que le 10, j'ai quand même fait appel à un huissier pour constater les dégâts, et avoir une preuve de l'insalubrité et la dangerosité des lieux (j'ai 3 enfants de moins de 3 ans dont 2 bébés).

 

Que me conseilleriez-vous de faire d'autre pour assurer mes arrière ? Je crains qu'il coule sa boîte et que je me retrouve avec rien, ni travaux finis, ni résolution du contrat, ni indemnités. Je me rends demain matin au Tribunal de commerce pour savoir de quoi retourne sa boîte (introuvable sur infogreffe). J'envisage une procédure "en urgence" dès demain matin mais est-ce que ça s'applique dans mon cas ?

 

Ah oui, et petite cerise sur le gâteau, la personne a gardé les clés de mon domicile, donc je crains de le voir débarquer chez moi en mon absence, que faire ? Sachant que je suis d'autant plus perplexe que depuis sa visite éclair en mon absence le 13, je suis incapable de remettre la main sur du matériel informatique (500 euros de valeur, et en plus c'était un cadeau unique auquel je tiens). J'espère qu'il est "perdu" quelque part dans le chantier qui règne chez moi, mais j'ai presque envie de porter plainte contre la personne ? Est-ce que c'est exagéré ?

 
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


41927
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le sexisme dans la societe

image

Maiastra ! Ça va ? Ces femmes misogynes sont celles que Benoîte Groult désigne sous le nom de " contingent d'appoint ". C'est à dire qu'elles sont imprégnées de préjugés, comme ce que j'ai lu en diagonale ; Ou bien elles sont dans un rapport...Lire la suite

Besoin d'aide dans les choix de couleur de ma piece a vivre - decoration

image

Bonjour , Dsl d'avoir déserté le poste quelques temps mais j'ai été bien prise. De plus, nous sommes en train de revoir le budget car nous avons déposé le permis de construire et la surface habitable déclaré est beaucoup plus importante que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages