Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Bricolage      (254 témoignages)

Préc.

Suiv.

Quelques conseils sur l'installation d'un PAC!

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 518 lectures | ratingStar_160300_1ratingStar_160300_2ratingStar_160300_3ratingStar_160300_4

Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.L'installation d'une PAC n'a rien à voir avec une chaudière. Dans tous les cas, il faudra prévoir un appoint (électrique ou avec une chaudière). Avant de revoir votre l'installation de chauffage et d'ECS (eau chaude sanitaire) , commencer par penser ISOLATION). Changer aussi vos comportements, pour ajuster au mieux vos besoins en chauffage et en ECS.Une PAC, ça fonctionne super bien avec un plancher chauffant ou des radiateurs basses température mais si votre installation est obsolète celle-ci ne fonctionnera pas.Si vos radiateurs sont raccordés en série, ce n'est pas la peine de l'envisager.Le matériel vendu actuellement est loin d'être super fiable, méfiez vous des COP mirobolant donné à une température de 10° car le COP diminue en même que la température extérieure baisse.Beaucoup de PAC intègre une régulation avec la loi d'eau (la température des émetteurs évoluent en fonction de la température extérieure) mais souvent les constructeurs ont oublié de mettre un seuil minimal à cette température) ce qui fait que la PAC fonctionne mais ne chauffe pas.Quand au prix, c'est tout simplement une arnaque, pour une maison d'environ 120 m2, il vous faudra débourser entre 15 et 20k ? (comparer les prix et les engagements de votre installateur car beaucoup mettent la clé sous la porte car ils sont incapable de mettre en service et d'assurer la maintenance. A partir de 2010, il y aura aussi une obligation de résultat (si vous financer votre projet avec un pret à taux zéro). Autre petit détail, si vous passer d'une énergie fossile à une PAC fonctionnant à l'électricté, sachez que votre étiquette énergétique sera moins bonne car la réglementation impose un coefficient de 2.58 pour l'énergie électrique. En fonction, de votre énergie de départ (électrique ou fioul) vous pouvez espérer un retour sur investissement de 10 ans. Mais avec du Gaz naturel, mieux installer une chaudière à condensation car pour votre PAC, il vous faudra 20ans mini pour l'amortir. (sachant que l'on ne connait pas la durée de vie de votre PAC).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


160300
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Le sexisme dans la societe

image

Maiastra ! Ça va ? Ces femmes misogynes sont celles que Benoîte Groult désigne sous le nom de " contingent d'appoint ". C'est à dire qu'elles sont imprégnées de préjugés, comme ce que j'ai lu en diagonale ; Ou bien elles sont dans un rapport...Lire la suite

Besoin d'aide dans les choix de couleur de ma piece a vivre - decoration

image

Bonjour , Dsl d'avoir déserté le poste quelques temps mais j'ai été bien prise. De plus, nous sommes en train de revoir le budget car nous avons déposé le permis de construire et la surface habitable déclaré est beaucoup plus importante que...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages