Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il faut payer ses impots avant de quitter la France.

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 9058 lectures | ratingStar_149743_1ratingStar_149743_2ratingStar_149743_3ratingStar_149743_4

Bien sur qu'il est hors de question de quitter la France sans payer ses impôts. Beaucoup d'entre nous pense, en toute bonne foi, qu'il est plus simple de laisser l'adresse d'un parent en France, lequel prendra soin de payer nos tiers restants, que de se taper les affres du quitus fiscal et surtout de devoir débourser l'argent de ses impôts en une seule fois. Surtout qu'au moment du départ, avec les frais du déménagement, du voyage, de la nouvelle installation et tout et tout, cet argent on en a besoin !!! Le problème, c'est que vous serez considère comme résident français tant que vous aurez une adresse en France !! Même si vous étés résidant au Canada et payez vos impôts au Canada. Et ça peut poser problème si vous décidez un jour de rentrer en France.Il y a plein de résidents français qui travaillent et vivent a l'étranger quelques mois par an et qui payent la totalité de leurs impôts a la France. Si vous avez une adresse en France, vous serez assimiles a cette catégorie de personnes, et ce sera a vous de démontrer que ce n'est pas le cas… ça peut être douloureux… Je reposte un peu plus bas un de mes messages sur ce qui m'est arrive lors de mon retour en France après quelques années passées en Suède.Juste un conseil. Si vous n'établissez pas de quitus fiscal avant de partir, NE LAISSEZ PAS D";ADRESSE EN FRANCE au Trésor public !!! Contactez et faites transférer votre dossier au centre des impôts des non-résidents (9, rue d'Uzès, 75094 Paris Cedex 02; Tel : 01 53 00 14 50; Fax : 01 40 28 03 16). C'est ce que j'ai fait avant de partir pour le Canada. Pas de quitus fiscal mais j'ai bien pris soin de ne pas laisser d'adresse en France et de faire transférer mon dossier de Lyon a Paris.Je suis partie vivre en Suède il y a quelques années, sans établir de quitus fiscal, et en faisant parvenir aux impôts l'adresse de mon oncle a Lyon. Mon oncle a ainsi payer mes tiers provisionnels pensant l'année suivant mon départ et remplissait les années suivantes ma feuille d'impôt en précisant que je ne demeurais plus en France et que mon revenu était donc nul. Je travaillais pour ma part en Suède, ou j'ai obtenu mon statut de résidente, et je payais donc mes impôts a la suède. Tout tournait comme sur des roulettes. Je m'étais acquittée de mes impôts en France, je leur signalais chaque année que je vivais en suède et que mes revenus en France était nul. Pour moi, tout était OK.Après 2 ans, me voila de retour. Et la, ça n'a pas traîne. Le trésor public m'est tombe sur le paletot en 2 temps 3 mouvements. Le fisc me demandait de déclarer les revenus gagnes en suède pendant les 2 dernières années en vue d'un redressement fiscal. Je leur ai explique que j'étais résidente suédoise, que j'étais enregistrée au consulat français, que j'avais paye mes impôts en suède, tout ça avec documents a l'appui, mais ils n'ont rien voulu savoir. Pour eux, j'avais une adresse a Lyon donc j'étais résidente française et je devais les impôts de mes revenus gagnes en Suède a la France. J'étais en fait assimilée a la catégorie ";résidente française travaillant a l'étranger";. Un peu comme les frontaliers suisses ou allemands. Le pire dans cette histoire, c'est que les impôts locaux voulaient aussi mettre mon oncle en redressement fiscal, vu que j'habitais chez lui et qu'il n'avait pas déclarer mes revenus sur sa déclaration d'impôt. Le cauchemar !!! J'ai reçu des mises en demeures d'huissiers. Je téléphonais, j'allais les voir, tout semblait être régler et puis 2 mois après rebelote !! Mise en demeure, menace de saisie… La situation s'est quand même arrangée mais pas pour les bonnes raisons. En fait, est résident français tout français ayant une adresse en France et tout résident français travaillant a l'étranger doit régler ses impôts a la France sauf s'il peut prouver qu'il a été résident a l'étranger pendant plus de 181 jours/an. Ouf !!! C'était mon cas !!! Mais imaginons que je sois rentrée en France au mois de Mai (au lieu de décembre) , j'aurai du payer les impôts de mes revenus de janvier a mai a la France, même si je les avais déjà paye a la suède.http://www.immigrer-contact.com/
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


149743
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages