Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai craquee a son charme

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 15/12/13 | Mis en ligne le 30/05/14
Mail  
| 477 lectures | ratingStar_529418_1ratingStar_529418_2ratingStar_529418_3ratingStar_529418_4
Pourtant a ce que je comprends du message que tu acquieses juste au dessus, c'est que les faits sonts des faits restent des faits et ne sont soumis a aucunes interpretations. Pourtant… Un exemple personnel : je me suis garee a 6 reprises la ou il n'etait pas autorisé de se garer. Les faits sont les faits, je n'avais pas le droit. Point ? C'est humain ca tu trouves ? Moi franchement pas du tout. Tout peut se discuter, tout peut s'entendre.. J'habitai une rue de meme pas 200 metres, avec seulement deux places pour se garer dans cette rue (il n'y avait que des maisons et mon immeuble) et face a mon immeuble, un grand complexe sportif, notamment ou des enfants venaient s'entrainer le soir vers 18h. Les parents se garaient n'importe comment, meme sur le petit minuscule rond point (3 voitures ! ) et n'avaient jamais, jamais de contravention. Nous, les locataires de l'immeuble, on en pouvaient plus, de ne pouvoir se garer, que leur droits soient differents du notre. On accumulaient les pv, imoossible de bien se garer au 1km a la ronde. Mais que les parents soient impunis sous pretexte qu il fallait que ce complexe tourne (faut aussi savoir quil a ete construit 2 ans avant, sans tenir compte du manque evident de place ? ). Franchement, j'aurai eu l'argent, j'aurai payé. J'en ai payé 4. Jusqu'à en avoir marre, a trouver cela totalement injuste. J'ai fini au tribunal, en expliquant ce que je viens de dire, que je refusai de payer. Elles etaient entre temps majorees en plus. J'en avais pour presque 1000 euros. (M'étais mise sur une place pour personne handicapee, majoree a elle seule a 375 euro) je n'etais point la seule a m'y mettre, il y avait 8 places en tout dont 6 pour personnes handicapee, justifiee au regard de ce qu etait la batisse avant d'en faire un complexe sportif. Ce n'etaient plus le cas mais personne ne s'est empressé de corriger (en revanche ca a ete fait trois mois apres mon passage au tribunal). Pour en revenir a mon histoire, a ce moment la je travaillai d arache pied jour et nuit, j'avais des dettes plus qu honorables (pour m'en sortir et non pour un ecran plat dernier modele) .. Vraiment je faisai tout pour m'en sortir. Et qu on me tire une balle dans le pied en me demandant de payer 1000 euros pour des faits indiscutables ? Encore auj rien que de l'ecrire et de lire un truc pareil, ca ne laisse pas insensible. Le cote humain dans tout ca, il est ou ? Il y a des faits qui sont discutables et heureusement … Pour la fin de mon histoire, j'ai eu gain de cause au tribunal, pour la totalité des contraventions. Je suis choquée par "les faits sont les faits, tais toi point. Soit t'es idiote, soit t'es de mauvaises fois" C'est vraiment dur comme jugement je trouve. Cette gamine (la postante) avait a mon sens (bien que je doute moi aussi de l'authenticité de sn histoire) peut etre qlq circonstances attenuantes, j'ai bien dit peut etre, donc aussi bien oui, aussi bien non.. Qlq circnstances attenuantes, a mes yeux.. L'erreur est humaine… mais j'avoue qu au regard de ce que j'ai pu lire en reponse a mes posts de la part de slivine, faut pas croire, l'erreur n'est pas tjr humaine, a mon sens. Elle peut l'etre, mais pas tjr.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529418
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages