Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je ne suis pas satisfait des conseils donnés par ce cabinet, je ne veux pas payer !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 677 lectures | ratingStar_217191_1ratingStar_217191_2ratingStar_217191_3ratingStar_217191_4

Voilà mon histoire : après bien des mois de reflexion, je décide de créer mon entreprise. Pour celà, j'apporte 60 K ? En capital et je fais une demande de prêt bancaire à hauteur de 70 K ? . Pour celà, je me rapproche d'un cabinet d'expertise comptable qui m'établi 2 devis que je signe Dans le même temps, cet expert comptable me recommande une banque, qui elle même au travers de son directeur d'agence était venue courtiser l'expert comptable pour que ce dernier lui envoie des candidats avec un dossier sérieux. Dans le prévisionnel l'expert comptable me conseille d'intégrer une valeur de 45 K ? De matériel de démonstration à financer par la banque. J'étais assez hostile de prime abord, mais ils insiste en me disant que c'est recevable par la banque. Je trouve un local, et je fais vérifier pour valider le bail par le service juridique de l'expert comptable, lequel ne me conseille pas d'intégrer une clause suspensive ''sous réserve d'accord de prêt bancaire''. La dite banque, au bout de mois d'accords verbaux, et le jour de la signature du prêt fait marche arrière et me refuse le prêt. Sans que je lui demande, l'expert comptable, certes me voyant dépité, prends 2 RDV avec 2 autres banquiers qui me reçoivent, lesquels trouvent mon dossier sérieux, mais n'acceptent ni l'un ni l'autre l'objet du financement, et en partculier, le matériel de démonstration. Nous sommes le 15 Avril, et mon activité ayant un caractère saisonnier, il devient critique pour moi, voir dangereux de continuer, sans financement et sans certitude d'en optenir un. J'informe tout le monde de ma décision de tout arrêter. 1er point : in extremis, je récupère mon dossier au centre de formalité des entreprises avant enregistrement de la Sté. Celle ci n'a donc jamais existé. 2ème point : la rupture du bail commercial à l'amiable n'est pas encore prononcée, bien que le propriétaire semble… je dis bien semble être OK pour le faire, mais quelles difficultés rencontrées, avec la clause suspensive, ce serait passé comme une lettre à la poste. Je reproche à mon expert comptable de m'avoir fourvoyé dans son conseil qui consistait à faire passer 45 K ? De matériel de démonstration dans mon financement, puisque pas accepté de la part de 2 banques. Je lui reproche aussi de ne pas m'avoir conseillé sur la clause suspensive au contrat de bail du local. Les 2 devis que j'ai signé sont honorés, en revanche, je reçois 2 factures supplémentaires pour lesquelles je n'ai signé aucun devis, les lignes de facturation ne sont pas détaillées, et leur montant HT respectif (des lignes) est 550 ? 750 ? 900 ? 450 ?. Je n'ai même pas été informé verbalement de ces montants. N'ayant signé aucun devis, et compte tenu du fait que la loi exige un devis pour toute prestation ou fourniture supérieure à 150 ?, je ne compte pas payer ces factures, je rappelle que je ne suis pas satisfait des conseils apportés. De plus, les factures sont adressées au nom de la Sté qui n'existe pas.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


217191
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages