Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'ampleur de la crise

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 511 lectures | ratingStar_78155_1ratingStar_78155_2ratingStar_78155_3ratingStar_78155_4

Depuis quelques années les économistes ont averti sans relâche les décideurs et personne n'a réagit. Aujourd'hui, c'est toujours le cas malgré les tours de magie.

Je pense que pour appréhender la misère, il faut l'avoir vécue. Dans le cas contraire c'est peine perdue. Il ne ressort que arrogance et mépris pour les plus fragiles.

Bien sûr, ils ne savent pas entreprendre alors que tout est verrouiller entre les mains des puissants. Les économistes vereux parlent d'épargne de précaution alors qu'il s'agit de besoin immédiat et vital.

Les mesures adoptées sont farfelues et inadaptées, elles sous estime la misère qui ne cesse de s'amplifier.

Quant à notre politicien, il nous propose un bol d'air. Des aides ciblées à des ménages bien identifié et rien pour les autres.

Suppression de 2/3 des impôts aux plus fragiles alors qu'il était question de supprimer cet impôt. Ceux qui ne paient pas d'impôt parce qu'ils sont plus fragiles, ils n'ont rien.

Une prime de 150 euros aux familles qui bénéficient de l'allocation qui convient et qui ont un jeune enfant. Les autres n'ont rien.

200 euros de bons d'achats de services à la personne. Les mesures sont insignifiantes 200 euros c'est tout les mois ? Cela concerne seulement une catégorie de personnes.

L'indemnisation du chômage partiel porter à 75% et la modulation des échéances des emprunts. Rien pour ceux qui sont déjà dans la misère.

Une prime de 200 euros à partir du 1er avril pour ceux qui justifient de deux mois de travail. Où est le travail ?

800 millions pour le fonds d'investissement social.

Pour un sommet social, aucune mesure, n'améliorera notre quotidien dans ce qui est annoncé.

Diviser pour mieux régner, en donnant un peu à ceux qui sont mécontent de perdre leur emploi, il réduit les actes possibles de manifestation bien que comme je l'ai dis dans le titre les réponses apportées sous estime l'ampleur de la crise et les difficultés vécues par chaun de nous.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


78155
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages