Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les rémunérations font elles partie des biens communs?

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 584 lectures | ratingStar_24515_1ratingStar_24515_2ratingStar_24515_3ratingStar_24515_4

Ma société (tte petite) a été mis en liquidation judiciaire et onm'a fait une extension personnelle (moi l'ex-gerante) car le liquidataire avait des soucis pour la revendre à cause de l'ancienne proprio que je n'avaispas fini de regler. J'ai donc accepter mais pouvais je faire autrement, et bien sur mes biens communs (mariage sans contrat, donc communauté des biens) m'ont été pris tel que mon vehicule perso. Seulement voila le credit n'était pas fini de payer.

La ste de credit a deposé sa creance pour moi et à commencer à reclamer le reste à mon mari (ne peuvant les faire pour moi à cause de la liquidation) , puisque nous etions tous les 2 co-emprunteur ;

Je leur ai expliqué que ce n'est pas qu'on ne veuille pas payé mais que le liquidateur nous l'a interdit puisqu'il y a une liquidation à mon nom et que nous sommes dessaisi de nos biens communs du de ce fait, que se soit pour moi ou mon mari. Ne voulant rien y entendre, il nous ont fait un proces que l'on a perdu bien sur car un credit reste dû, bien sur, et nous ont fait une injonction de payer.

Rexpliquant à l huissier chargé du recouvrement toute notre histoire, apres menace de saisie de nos biens, l huissier nous assigne au tribunal pour saisie sur remuneration. Stupeur car les remunerations font parties des biens communs, il me semble ?!!

Mais bon mon avocat s'y rend et La, Surprise (alors que nous etions sûr de nous) le juge abonde dans le sens de l'huissier et nous retorque qu'effectivement elle peut saisir le salaire de mon mari mme si il y a un dessaisissement des biens meme à l'epoux in bonis. Mon avocat surprit, ne dit mot pour avoir un report et pouvoir aussi se renseigner.

Le probleme ai que l'on ne trouve nul de texte qui mentionne que les salaires ne font pas parti des biens communs et donc sont saisissale mais bien l'inverse, on a pas su, sur quoi le juge, voir l'huissier, s'appuyait (texte ou autre) pour pouvoir pretendre une saisie sur salaire à un epoux in bonis depourvu de ses biens communs du au fait de la liquidation de sa femme.

Pourriez vous me donner votre avis dessus à savoir si le juge à raison ou non (comme mes avocats et les textes de liquidations en vigueur) .

Merci de votre reponse.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


24515
b
Moi aussi !
11 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages