Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

On m'a prélevé 600 euros pour l'établissement d'un état daté

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 371 lectures | ratingStar_228093_1ratingStar_228093_2ratingStar_228093_3ratingStar_228093_4
Pour ma part, j'ai vendu un appartement il y a un an, sur la commune de Yerres. La résidence est gérée par URBANIA-Essonnes et le montant qui m'a été prélevé pour l'établissement d'un état daté est de 600?, rien que ça! La moyenne pour l'Ile-de-France est de 300?. En sachant qu'il n'existe plus aujourd'hui d'arrêt des comptes entre ancien et nouveau propriétaire au prorata du temps passé, ce document devient une simple formalité expédiée en moins de deux heures. Il n'a pas été simple de contacter le Directeur d'URBANIA, M. Bernard Cornesse, qui a pris son air le plus détaché pour me faire comprendre que l'importunais. In fine, il a rapidement clos la conversation en me demandant de lui adresser un courrier; chose que j'ai faite et auquel il a répondu par une lettre type de refus à laquelle il n'avait même pas pris la peine d'actualiser la date (celle d'un précédant refus). Chez le notaire, j'ai pu prendre connaissance de ce précieux document à 600?: un scandale. Trois , quatre feuilles de papier sur lesquelles il a dû étaler au maximum trois, quatre lignes pour lui donner un semblant de consistance. De plus, à ce prix là, rien n'était juste: il a fallu passer une demie-heure à refaire tous les calculs qui ne tenait aucunement compte de mon dernier versement de charge: du travail de margoulin! RIEN NE JUSTIFIE UN TEL TARIF!!! Ils jouent de leur position ";dominante";, de la confusion entre co-propriété et co-propriétaire et surtout, de l'imminence de la vente à venir. Il n'en demeure pas moins que ces pratiques tarifaires sont inacceptables, et qu'il faut les faire connaitre sans relâche, au plus grand nombre de consommateurs pour les aviser dans leurs choix et démarches, mais aussi aux élus qui doivent prendre conscience de ces abus et en tenir compte (voir de légiférer pour éviter la tonte des ";moutons";).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


228093
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages