Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

Prélèvements pour le trésor public

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 1041 lectures | ratingStar_155000_1ratingStar_155000_2ratingStar_155000_3ratingStar_155000_4

J'ai en place un prélèvement mi-mois pour le Trésor public. A cause de problèmes survenus l'an dernier, m'ayant fait sortir de la mensualisation, j'ai pris soin cette année, de téléphoner chaque mois au conseiller et au CCP dont je dépends, pour vérifier un deux jours avant la date de prélèvement, que le solde permet bien de payer le trésor, tant je stresse. En mars, on m'a confirmé aucun souci, et on a refusé le prélèvement, sans m'en informer. Je précise que j'ai un découvert autorisé, que le conseiller joint à cause du stress m'a proposé d'augmenter le 13 quand j'ai appelé ce qui a été fait, afin qu'il n'y ait aucun risque, et un compte épargne avec lequel, à cause de la rigidité de fonctionnement de la Banque postale, je suis contraite d'effectuer moi-même le contrôle incessant de mon compte à l'euro près pour éviter tout rejet. Quand j'ai demandé des explications, j'ai eu deux réponses différentes selon les interlocuteurs CCP : - le premier m'a dit le rejet n'est pas lié à un problème de solde ou de découvert dépassé, mais à une opposition de prélèvement de votre part (ce qui est faux, ce que j'ai précisé) , mais sa voix n'était pas assurée, - le second, sans doute plus aguerri à protéger la Banque, car la communication a été coupée et qu'on n'a jamais pu me passer la personne avec qui j'étais en ligne, m'a dit que le solde ne le permettait pas. Pourtant, sur le relevé bancaire, en en-tête récapitulatif du solde dela page du relevé, à la date du 19, sauf à ce que je ne sache plus compter, il apparait que le solde dans les conditions de l'ancien découvert le permettait, et que le nouveau découvert l'aurait permis largement. De plus, j'estime que j'avais sollicité une surveillance des deux conseillers, celui de l'Agence et celui du CCP, et que j'étais prête à faire un virement compte épargne compte courant qu'on m'a déconseillé. En avril, mêmes problèmes, mêmes actions, mêmes choses. J'ai écrit au CCP immédiatement, tout en adressant un chèque de rattrapage de la mensualisation aux impôts, qui l'ont refusé, sans indiquer de raison. Le CCP se contente de répondre que le solde ne permettait pas de verser la mensualisation. Voilà ce que je pense car tous les ans la situation se produit : le CCP a configuré son système interne, selon des sélections de créanciers, de montants dans les dates connus des gros prélèvements, et privilégie le rejet de façon à récupérer systématiquement et facilement, vu les difficultés de gestion et de la vie d'aujourd'hui, des frais. Pourquoi, alors que depuis des années, le client qui stresse à cause de ce créancier et qui ne cesse de prévenir et de demander une surveillance, etc… ne peut pas obtenir que ce créancier soit prioritairement payé par leur logiciel ?
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


155000
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages