Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

Refus de prêt immobilier : le compromis de vente peut-il être annulé

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 656 lectures | ratingStar_228167_1ratingStar_228167_2ratingStar_228167_3ratingStar_228167_4
J'essaie d'aider un couple d'amis qui a signé un compromis de vente pour l'achat d'une maison très ancienne avec des travaux. La banque contactée leur avait demandé de faire des devis détaillés pour obtenir le prêt. Ils n'ont pas fait attention au délai du compromis stipulant le 09 aout 2008. Ils ont eu les devis, et le 10/08 premier refus de prêt, le 20 aout deuxième refus de prêt. Ils ont tenté une troisième banque qui a accepté en allongeant d'un an leur crédit. Sauf que récemment, cette banque a augmenté ses taux d'intérêt de 0.30 % sur la totalité du prêt. Ils étaient déjà à 36 % d'endettement. De plus madame attend un second enfant qui va un peu plus mettre ";en péril"; leurs finances, le reste à vivre par personne (ils seront quatre) sera diminué. La banque qui voulait bien assurer ce prêt n'est plus du tout d'accord à cause de la grossesse en cours (le pourcentage de leur endettement étant bien sûr augmenté). Je leur ai donc conseillé d'en avertir immédiatement le vendeur et l'agence immobilière. Or à réception, l'agence a très mal réagi, et leur a dit qu'ils devaient 10 % de dédit et le montant de leur commission immobilière plus des frais de gestion ! Je reconnais qu'ils n'ont pas du tout respecté les délais, mais peut on les obliger à les faire payer la somme de 20 000 euros de dédit alors qu'ils sont limites financièrement. Pour mémoire ils n'avaient aucun apport personnel pour cet achat. L'agence leur a proposé de voir avec un autre organisme de financement, mais j'ai très peur pour eux car ils risquent de finir avec un dossier de surendettement. De plus apparemment le vendeur est très procédurier, et l'agence leur a dit qu'il allait demander non seulement les 10 % sur la vente de la maison (105000 euros) mais aussi des dommages et intérêts au nombre de jours passés le 9 août 2008. L'agence a t'elle le droit d'exiger sa commission si le délai légal du compromis a été dépassé ? Il s'agira du troisième refus bancaire, en sachant que le premier est arrivé après ce délai car la banque leur avait demandé d'effectuer des devis qui ont mis plus d'un mois à leur revenir. N'y a t'il pas une clause qui stipule qu'en cas de trois refus, la vente est nulle ? Qui doivent-ils contacter afin d'essayer de trouver une solution ? Leur moral est au plus bas, et la grossesse qui n'était pas attendue ne se déroule pas sereinement.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


228167
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages