Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Démarches administratives      (1826 témoignages)

Préc.

Suiv.

SCI et régime matrimonial.

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 584 lectures | ratingStar_142258_1ratingStar_142258_2ratingStar_142258_3ratingStar_142258_4

Si vous n'avez pas signé decharge autorisant votre epoux a investir dans cette SCI, vous pouvez faire annuler l'acte. Si la constitution de la SCI vient juste de se faire, et que vous souhaitez le statut d'associé, il vous faut faire valoir vos droits, en reclamant a être co-associée sur les parts achetées par votre epoux…

1° ; - La situation des époux associés pendant le mariage. L'utilisation de biens qui leur appartiennent personnellement, (biens propres) dans le régime de communauté. Sous le régime de séparation de biens ou de participation aux acquêts, les époux ne rencontrent aucun problème particulier. En revanche, il peut en être différemment quand les époux utilisent les biens communs comme apports si certains points n'ont pas été respectés. Le statut des époux en société est soumis aux articles 1832-1 et 1832-2 du Code civil résultant des lois n° ; 85-596 du 10 juillet 1982 et n° ; 85-1372 du 23 décembre 1985. L'article 1832-1 autorise des époux à s'associer, même s'ils n'emploient que des biens de communauté pour les apports ou l'acquisition de parts sociales. Deux époux seuls, ou avec d'autres personnes peuvent être associés dans une même société, et participer ensemble ou non, à sa gestion sociale. L'alinéa 2 du même article indique que ? Les avantages et libéralités résultant d'un contrat de société entre époux ne peuvent être annulés, parce qu'ils constitueraient des donations déguisées lorsque les conditions en ont été réglées par un acte authentique ? (c'est-à-dire, devant notaire). Un époux ne peut employer des biens communs pour faire un apport à une société, sans que son conjoint en ait été averti, et sans qu'il en soit justifié dans l'acte. Le conjoint lésé pourra demander au juge, l'annulation de l'acte d'apport. Il y a donc obligation d'informer le conjoint. C'est l'époux qui fait l'apport qui aura la qualité d'associé. Cependant, si le conjoint de l'apporteur a notifié à la société de son intention d'être personnellement associé, la qualité d'associé lui sera reconnue pour la moitié des parts souscrites à la condition que cette intention ait été manifestée lors de l'apport, l'agrément ou l'acceptation. Si cette notification est postérieure à l'apport ou à l'acquisition, les clauses d'agrément prévues à cet effet par les statuts, sont opposables au conjoint.

Lors de la délibération sur l'agrément, l'époux associé ne participe pas au vote et ses parts ne sont pas prises en compte, pour le calcul du quorum et de la majorité. http://www.infosagricoles.com/scea.html
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


142258
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Demande de remboursement possible ? - impots

image

Bonjour, Je vous explique vite fait, cela fait un an que je vis avec mon copain en concubinage. Je travaille depuis peu mais ne suis pas imposable je pense car je suis en contrat pro et gagne pas beaucoup. Mais il y a peu de temps mon chéri a reçu...Lire la suite

La reconstruction - entraide et associations locales, ville par ville

image

Bonjour a tous ; voici une belle histoire l histoire d'un homme mal chanceux ! Après dix ans de concubinage une petite fille du nom de mathilde née en 2006 .3ans après la naissance de ma fille j'ai pris l'initiative d'acheter un terrain et de...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages