Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Autres      (1192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Annulation de compromis de vente par le vendeur

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 774 lectures | ratingStar_155137_1ratingStar_155137_2ratingStar_155137_3ratingStar_155137_4

Après avoir mandaté une agence immobilière, j'ai signé (ainsi que les acquéreurs) un compromis de vente en date du 12 mars 2008 pour un local commercial avec condition suspensive d'obtention d'un prêt pour les acquéreurs dans les 45 jours, soit au plus tard le 28 avril 2008. Dans un même temps, une demande a été faite auprès de la mairie concernant l'exercice du droit de préemption. J'habite la province et le bien se trouve sur Paris.Différents contacts ont eu lieu entre moi-même et l'agence quant à la constitution du dossier (démarches et apport des pièces nécessaires). Courant mai, l'agence m'a confirmé par téléphone que le futur acquéreur avait eu son accord de prêt. Le dossier constitué il fallait attendre que la mairie réponde au sujet de son droit de préemption. Cette dernière n'ayant pas répondu au terme des 2 mois de délai de DIA (soit au 20 juin) , elle n'exerce donc pas son droit de préemption. A partir du 20 juin, on pouvait considérer que le dossier était complet et que la signature de l'acte authentique pouvait être envisagée. Or, j'ai appris la semaine dernière que les acquéreurs n'avaient en fait obtenu de leur banque qu'un accord de principe et le notaire des acquéreurs a informé mon notaire qu'ils n'auraient leur financement que la 2ème quinzaine de juillet. On est bien loin du délai du 28 avril précisé dans le compromis de vente. Puis-je annuler la vente (même si le notaire des acquéreurs prévoit un déblocage des fonds 2ème quinzaine de juillet) étant donné qu'à ce jour le délai stipulé dans le compromis n'est pas respecté ? N'est-ce pas trop tard pour annuler la vente ? Qu'est-ce que je risque ? Peuvent-ils m'envoyer en procédure et que je sois forcée malgré tout de leur vendre ledit bien ? Par ailleurs, comme je ne suis pas sur place, ces futurs acquéreurs se sont permis de changer les serrures donnant accès au local commercial à mon insu (je l'ai su par des voisins) alors que l'acte authentique n'est pas signé. Là aussi que puis-je faire ?
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


155137
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Partage du mobilier - divorce

image

Le 15 juillet 2008 nous avons fuit mon père, on l'a laissé tout seul et on est partit vivre à plus de 250 km de lui sans prévenir qui que ce soit pour pas qu'il nous retrouve. Ils nous laissait plus de 60 messages vocaux sur nos portables, il...Lire la suite

Patrimoine vs revenus

image

Non mais c'est pas un débat grave non plus (enfin, aux yeux de liz et de moi-même). Bon pour moi la question d'intégrer le patrimoine dans les ressources d'un agent économique me semble logique : alors que Keynes avançait que la consommation des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages