Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Autres      (1192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Polémique sur l'augmentation du tarif TEMPO

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 644 lectures | ratingStar_161213_1ratingStar_161213_2ratingStar_161213_3ratingStar_161213_4

Prenons une famille française : le père la mère et 2 enfants de 10 et 14 ans Cette famille habite un pavillon avec 3 chambres et une SDB à l'étage. Au RDC Salle Salon, cuisine, sellier ou garage C'est l'hiver, Brrrrr il fait (très) froid, cette famille est abonnée au tarif TEMPO ou HC/HP avec chauffage électrique dans toutes les pièces.Le père et la mère travaillent, les enfants vont à l'école, tout le monde rentre vers 18/19h00 Question : combien doivent gagner Papa et Maman pour assurer à tous le monde une douce chaleur dans toute la maison, c'est à dire, quoique n'étant pas excessive, une température où l'on pas immédiatement l'impression d'habiter aux Kerguelen lorsqu'on rentre, et où les enfants qui font leurs devoirs ou jouent dans leur chambre puissent le faire sans mettre leur moumoutte en plumes d'oie ou leur combinaison de ski ? Réponse : beaucoup plus qu'une famille française moyenne (sauf lorsqu'on travaille à EDF bien sûr) Conclusion : les tarifs prohibitifs de l'électricité sont devenus parfaitement inadaptés au chauffage, même simplement correct, disons 19/20° d'une maison entière (une famille vit dans toutes les pièces) , sauf si cette famille jouit de revenus très confortables.L'électricité comme moyen de chauffage est devenue une énergie de riches, on ne peut donc plus parler stricto sensu de ";service public"; Pour augmenter ses tarifs TEMPO, EDF dit que ceux-ci doivent au moins refléter le coût de production, mais il ne démontre pas le contraire (d'ailleurs cette démonstration doit être faite par un ";indépendant";) Prenons une équipe de dirigeants et d'analystes EDF qui seraient plus intelligents que mercantiles et âpres au gain (pure hypothèse) c'est à dire avec un esprit ";service public"; : on baisse notablement les tarifs et du même coup on augmente le parc de clients ";chauffage"; , résultat : quoiqu'ayant baissé les tarifs on est toujours bénéficiaireMais rassurez-vous ça n'arrivera pas, vous taxer un max est la priorité première, et augmenter le tarif le plus souvent possible en est une autre .
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


161213
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Partage du mobilier - divorce

image

Le 15 juillet 2008 nous avons fuit mon père, on l'a laissé tout seul et on est partit vivre à plus de 250 km de lui sans prévenir qui que ce soit pour pas qu'il nous retrouve. Ils nous laissait plus de 60 messages vocaux sur nos portables, il...Lire la suite

Patrimoine vs revenus

image

Non mais c'est pas un débat grave non plus (enfin, aux yeux de liz et de moi-même). Bon pour moi la question d'intégrer le patrimoine dans les ressources d'un agent économique me semble logique : alors que Keynes avançait que la consommation des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages