Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Autres      (1192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Probleme du sous-sol en detection...

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 465 lectures | ratingStar_267165_1ratingStar_267165_2ratingStar_267165_3ratingStar_267165_4
Mon histoire même si je ne suis pas proprietaire d'un site archeo, me rappelle les debut d'un couplke qui avaient achete une ruine. Voulant creuser des egouts ils sont tombes sur un squelette. Très impressionnés ils avertissent evidemment les services concernés. Ils interviennent et on s'apperçois que le chateau a l'origine était une eglise ! Le choeur a ete rasé, la facade muree et les tombes laissées en place, jusqu'au sous sol des pieces qui allaient devenir des chambres… le problème et que pas de programme de fouille prevus et evidemment, tout est bloqué. Du coup la proprietaire, affin d'aller plus vite, c'est decidé a passer une licence en archéologie. La journée a etudier, la nuit au travaille en maison de retraite. Après 3 ans elle avait les competence pour faire l'etude du site et organiser les fouilles. Voyer jusqu'ou même une passion (et a pres de 40 ans…) amateur a l'origine, pro ensuite, masi plus par experience que par travail dans les bureaux. Ils ont revendu le chateau pour en acheter un autre. La aussi des fouilles, mais aussi des visite, et aménagements qui permettent de vivre et financer les fouilles. Du coup, une de leur fille est aussi archéologue… et myant rencontre et ayant erré dans ce chatezau dans mlon enfance, parmis les tombes et les squelettes, j'ai aussi la passion… mais attention, ce n'est pas la même chose que certains autres… c'est un regards sur les vestiges, une interpretation continuelle, une recherche continuelle. Combien de fois le soir ou la nuit je pense a un mu, une pierre me demandant pourquoi elel est là ? A quoi cervait elle ? Comment était cette ruine a l'origine ? Etc… je ne susi aps la pour pretendre savoir plus de choses qu'un archéo confirme. Mais il y a autre chose, et je pense que des UDM on la même energie et cherchant au hasard je ne sais quoi. Il attendent le bip de leur appareil, il regardent un champ un chemin, ou autre en se projetant ailleur. Loin de la bureaucratie et de l'inertie de certains, on est avant tout du terrain. Et comme deja vu, ça urge. Des sous soleuse qui emiettent un site, vous vous rendez compte ? Meme moi je conais des lieu ou se trouvent des antiquites et malgres que totu le monde soit au courant on en fait rien… il faut que ce soit moi particulier, qui investise de mon temps, de mon argent, pour sauver, photographier, referencer ces vestiges ? L'etat il est ou là ? Et après on veut interdire les UDM ? Mais c'est inconcevable. Ils sont des temoins privilegiers de notre histoire, de notre terre. Les possibilite d'etude et de collecte d nformations sont enormes, et comme deja vu, on ne peu plus remettre a 50 ans, au vu des destructions massives en cour de notre patrimoine archéologique.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


267165
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Partage du mobilier - divorce

image

Le 15 juillet 2008 nous avons fuit mon père, on l'a laissé tout seul et on est partit vivre à plus de 250 km de lui sans prévenir qui que ce soit pour pas qu'il nous retrouve. Ils nous laissait plus de 60 messages vocaux sur nos portables, il...Lire la suite

Patrimoine vs revenus

image

Non mais c'est pas un débat grave non plus (enfin, aux yeux de liz et de moi-même). Bon pour moi la question d'intégrer le patrimoine dans les ressources d'un agent économique me semble logique : alors que Keynes avançait que la consommation des...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages