Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Autres      (1192 témoignages)

Préc.

Suiv.

Trop jeune pour etre pere ? - etre parents

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 02/06/13 | Mis en ligne le 28/05/14
Mail  
| 217 lectures | ratingStar_529164_1ratingStar_529164_2ratingStar_529164_3ratingStar_529164_4
Effectivement, je vais attendre un peu avant de leur en parler. Je ne suis pas complètement dépendant d'eux puisque je travaille à côté. Mais cet argent ne me permet pas de louer un appartement, c'est pourquoi je vis encore chez eux (mais le salaire que je toucherai pendant ma thèse devrait me permettre de louer un appartement). Sinon, l'enfant n'était pas désiré pour maintenant, aussi bien de son côté que du mien. Pour tout vous dire, c'est un peu plus compliqué que ça. Elle n'était pas censée pouvoir avoir des enfants à cause de soucis de santé. Elle a peur de ne pas pouvoir en avoir à nouveau si elle doit avorter. En plus de cela, même s'il n'y a aucun risque, elle souhaite garder cet enfant. De mon côté, je ne souhaite vraiment pas devenir père. Je le sens que je ne suis pas près et que ça ne se résoudra pas en quelques mois. Donc nous sommes dans une impasse… mais si elle choisit de le garder malgré tout, je sais que je ne l'abandonnerai, ni elle, ni l'enfant. Je pense que vous comprenez mieux mes inquiétudes et le fait que je ne sois pas près maintenant. Je suis un peu contraint. Pour répondre plus précisément à vos questions, avant cet événement, nous avions prévu de nous installer ensemble à la fin de cette année ou l'année d'après (en fonction de l'évolution de notre travail). Ensuite, à propos de ce futur enfant, mes peurs sont multiples : - Je ne me sens pas près, pas assez responsable pour élever un enfant. Je n'ai jamais vécu moi-même de manière complètement autonome… - J'ai peur d'en vouloir à ma copine sur le long terme si elle prend sa décision sans prendre en considération la mienne. De lui reprocher égoïstement d'avoir dû renoncer à mes rêves. - Je crains qu'en voulant précipiter les choses, notre histoire en pâtisse et se termine très mal… c'est-à-dire en ne s'aimant plus et pourtant, avoir un enfant à élever alors que nous serions séparés. Dans le meilleur des mondes, mon désir serait vraiment de continuer avec elle mais sans précipiter les choses avec cet enfant… et si tout se passe bien, avoir un enfant désiré le moment voulu avec elle, et plus sereinement. Tout est flou dans mon esprit et je passe vraiment par une très mauvaise période. Je sens que je dérive petit à petit dans la déprime (c'est un sentiment que je connais bien ayant souffert plusieurs années de cet "état"). Et si ça ne s'améliore pas, je ne vois pas comment je pourrais la soutenir moralement et agir de manière réfléchie face à notre enfant. Je sais que cet état est dû au sentiment profond que je perdrais une partie de ma vie si je dois devenir père aujourd'hui. Merci pour ce partage de toutes vos expériences. Je dois paraître égoïste et incertain. Mais ce que je veux, c'est qu'il y ait le moins de problèmes par la suite. Aussi bien au niveau de sa santé que de mon état, et de notre avenir commun. Je ne sais pas si j'arrive à être clair dans ce que je dis vu que c'est complètement désordonné dans mon esprit. Je sais que je demande le beurre et l'argent du beurre… mais pour moi, le pire serait qu'elle ait des problèmes de santé à cause de moi (suite à un avortement) ou que je devienne père dans les prochains mois. Ce sont vraiment mes deux plus grandes angoisses. Merci pour tout à vous deux, ça me fait déjà beaucoup de bien de partager ça avec vous.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


529164
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Partage du mobilier - divorce

image

Le 15 juillet 2008 nous avons fuit mon père, on l'a laissé tout seul et on est partit vivre à plus de 250 km de lui sans prévenir qui que ce soit pour pas qu'il nous retrouve. Ils nous laissait plus de 60 messages vocaux sur nos portables, il...Lire la suite

Patrimoine vs revenus

image

Non mais c'est pas un débat grave non plus (enfin, aux yeux de liz et de moi-même). Bon pour moi la question d'intégrer le patrimoine dans les ressources d'un agent économique me semble logique : alors que Keynes avançait que la consommation des...Lire la suite


 
Les derniers appels à témoins