Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Co-propriété      (852 témoignages)

Préc.

Suiv.

Assurance : elles se renvoient la balle

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 04/10/11 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 340 lectures | ratingStar_245105_1ratingStar_245105_2ratingStar_245105_3ratingStar_245105_4
Bonsoir, voici mon histoire : Ma voisine du dessus fait des travaux fin avril 2011. Le tuyau d'alimentation en eau (canalisation commune) se rompt et provoque une fuite. En catastrophe, le syndic demande mon accord pour accès au tuyau, accord que je donne naïvement et trop rapidement. Tout de même signature d'un constat amiable de dégât des eaux. Des plombiers, payés par la copropriété, viennent chez moi, cassent un coffrage pour accéder à la canalisation et la remplacer. La canalisation était vétuste avec des traces évidentes d'usure et de rongaisons. Mon assurance personnelle se déplace deux semaines après, verdict en mai 2011 : "Pas de dégât des eaux visible donc dossier clôturé pour nous". Avec le syndic, nous lançons le dossier auprès de l'assurance de l'immeuble. Le discours est de dire que les dégâts des eaux sont pris en charge par l'assurance de l'appartement (verdict en septembre 2011). Textuellement : "les embellissements de la salle de bains sont à prendre par l'assurance personnelle. Afin de procéder à la réparation, le coffrage en BA13 a dû être cassé chez [moi], aucun dommage de mouille n'était apparu sur celui-ci. En gros, pas de dégâts des eaux apparents du point de vue de l'assurance. Moralité, si j'avais refusé, les dégâts des eaux auraient empiré et peut être que l'assurance se serait bougée. Au final, je me retrouve avec un coffrage dévasté dans ma salle de bains, de la peinture cloquée sur les murs autour du coffrage disparu, peinture partie en gros morceaux avec l'eau qui a séché… Un devis = 1700? TTC. Elles sont malignes les assurances, elles se déplacent vite, tant que l'eau n'a pas séché et donc dégât peinture non visibles encore… Tentative de conciliation auprès du conseil syndical de l'immeuble pour prise en charge : silence radio. Que puis-je faire face à ça Puis je me retourner contre le propriétaire du dessus qui a lancé les travaux funestes ? Merci de vos conseils.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


245105
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Retrouve pendu chez lui au bout de huit ans !!! - actualites

image

Mais non vous êtes NULS, vous suivez pas : c'est le syndic de la copro et la banque justement où le gars avait contracté prêt qui ont finalement voulu récupérer leurs sous et vendu l'appart, et c'est justement le nouveau proprio, venu pour...Lire la suite

Y a-t-il des mamans au chomage ici?

image

Coucou ! Super Elomine pour la nounou ! Je viens de recevoir un coup de fil d'une agence immobilière à laquelle j'avais postulé en candidature spontanée il y a quelques mois, et je me rends compte que je me suis un peu sabordée moi-même..;en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages