Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Co-propriété      (852 témoignages)

Préc.

Suiv.

Charges Syndic: des frais et encore des frais

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche 15 ans
Mail  
| 494 lectures | ratingStar_159772_1ratingStar_159772_2ratingStar_159772_3ratingStar_159772_4

";Autre exemple : si le relevé des compteurs individuels d'un logement vendu (eau froide ou eau chaude, chauffage…) n'a lieu qu'après la notification de la vente au syndic, l'acheteur devra payer une consommation dont il n'aura pas profité.Pour éviter cela, vendeur et acheteur peuvent convenir, dans l'avant-contrat et l'acte de vente, de répartir prorata temporis les charges du trimestre au cours duquel aura lieu la vente. Le montant de la provision sera partagé en deux parts proportionnelles au nombre de jours durant lequel le lot a appartenu à chacun.Si il existe des compteurs individuels dans le logement, le vendeur et l'acheteur ont intérêt à les relever ensemble le jour de la vente et à prévoir que le vendeur remboursera à l'acheteur sa consommation entre l'avant dernier relevé et le dernier.Ces arrangements sont tout à fait légaux, mais leur portée est limitée aux relations entre le vendeur et acheteur. Ils ne s'imposent pas au syndic (art. 6-3 du décret de 1967). Ce dernier appliquera les règles de répartitions légales, à savoir : le vendeur doit lui payer l'intégralité des provisions exigibles avant la notification de la vente, et il ne peut lui opposer les termes de son acte de vente prévoyant une autre répartition.En revanche, le vendeur peu ensuite, selon les termes de l'acte, exiger le remboursement de sa quote-part à l'acheteur.";";Le notaire vérifie si le vendeur a réglé ses chargesLe vendeur doit présenter au notaire un certificat émanant du syndic (dit certificat de l'article 20) attestant qu'il est libre de toute obligation financière à l'égard de la copropriété.Certains notaires exigent ce document avant la vente, d'autres le demandent après la signature.Si ce certificat n'est pas délivré ou s'il fait apparaître une dette à la charge du vendeur, le notaire doit envoyer au syndic un avis de mutation, en recommandé avec avis de récepton, dans les 15 jours suivant la signature de la vente. Le syndic dispose alors d'un délai de 15 jours pour faire opposition au versement du prix de vente, afin d'obtenir le paiement des sommes qui restent dues à la copropriété.
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


159772
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Retrouve pendu chez lui au bout de huit ans !!! - actualites

image

Mais non vous êtes NULS, vous suivez pas : c'est le syndic de la copro et la banque justement où le gars avait contracté prêt qui ont finalement voulu récupérer leurs sous et vendu l'appart, et c'est justement le nouveau proprio, venu pour...Lire la suite

Y a-t-il des mamans au chomage ici?

image

Coucou ! Super Elomine pour la nounou ! Je viens de recevoir un coup de fil d'une agence immobilière à laquelle j'avais postulé en candidature spontanée il y a quelques mois, et je me rends compte que je me suis un peu sabordée moi-même..;en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages