Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Co-propriété      (852 témoignages)

Préc.

Suiv.

Co-propriété: nous avons des problèmes !

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 630 lectures | ratingStar_154486_1ratingStar_154486_2ratingStar_154486_3ratingStar_154486_4

J'ai acheté en 2004 un appartement (par l'intermédiaire d'une agence immobilière qui ne m'en avait pas informée lors du compromis de vente) , pour lequel j'ai appris le jour de la signature chez le notaire qu'il n'y avait pas de syndic : c'est d'ailleurs mentionné dans l'acte de vente, de même qu'il n'y a pas de fond de roulement.Ces appartements ont été construits dans les années 80, et il n'y a jamais eu dans aucune des copropriétés de réunion d'assemblée générale (tout le monde est dans le même cas que nous) La société qui a construit ces immeubles s'est divisée en 3 sociétés qui ont les mêmes adresses et même numéro de téléphone (d'ailleurs, quand vous téléphonez à l'une des sociétés, il se peut qu'une autre vous réponde, sans qu'on vous propose de changer d'interlocuteur : on change juste de casquette et on vous répond…) Ces sociétés (l'une ou l'autre, et ce sont les mêmes entreprises qui interviennent) se sont débrouillées à garder un appartement représentant 275/1000è (le mien n'en fait que 225) dans chaque copropriété, et se sont toujours occupés de l'assurance des copropriétés et de certains travaux d'entretien, sans que nous soyons informés d'une quelconque rémunération particulière.Fin 2006, nous avions été informés d'une résiliation de l'assurance de 2 des copropriétés à compter de mars 2006 (! Nous n'en avions pas été informés avant !!! ) , suite à des changements de propriétaires dont ils n'avaient pas été informés (dont moi même) et qui n'avaient pas réglé leur part, mais on ne nous l'avait pas non plus réclamée (je précise qu'il existe des gestionnaires d'immeubles qui habitent le quartier et qu'il leur était facile de se renseigner sur les changements de propriétaires…) Nous avons tous signé plusieurs courriers demandant des explications, et finalement, dans l'impossibilité de réassurer notre bien en tant que copropriétaires (il nous avait alors été répondu qu'il fallait que ce soit le syndic qui le fasse) , nous avons mandatté la société en question pour nous réassurer rapidement.Toujours aucune assemblée générale n'a été convoquée légalement… Nous faisons partie d'une copropriété de 4 appartements, sans beaucoup de charge commune, à part l'assurance de la copropriété et l'entretien des murs porteurs et fondations (pas d'éclairage en commun, pas d'ascenseur…) Jusqu'à présent, je ne souhaitais pas me fâcher avec mes voisins en réclament un syndic officiel, compte tenu du peu de charges, et en l'absence de problème.Mais depuis l'année dernière, je suis victime de dégâts des eaux par le plafond de mon salon (toit terrasse au dessus qui a été entièrement refait, ré étanchéifié, et carrelé… mais les infiltrations persistent à un endroit ou le plafond est mouillé quand il pleut, quand il ne goutte pas… Nous avons également des infiltrations lors des pluies venant du sud est au niveau du mur extérieur sous la fenêtre de ma chambre depuis l'an dernier, et au niveau des coins inférieurs de la fenêtre de la chambre de ma fille depuis cette année. Nous avions fait rénover nos fenêtres en février 2007 : celles-ci ont donc été incriminées, mais ont été vérifiées par l'entreprise qui les a installées et qui en garantit l'étanchéité.Le problème en fait, se trouve au niveau des murs et des entourages des fenêtres des pièces concernées, qui sont fissurés et cloqués ! ! ! Un ravallement s'imposerait donc… mais qui est le syndic ? J'ai réclamé à de multiples reprises la tenue d'une assemblée générale, mais je ne représente pas le 1/4 des voies… L'un des propriétaires serait d'accord pour faire un courrier commun avec moi, ce qui me permettrait d'atteindre le quota… mais la question reste : QUI EST LE SYNDIC ? Le problème étant que le 4è copropriétaire est extrêment procédurier et n'hésitera pas à nous faire procès sur procès et à nous envoyer les huissiers… pour ne pas régler sa quote part… Tout le problème est donc là : COMMENT OBTENIR DANS UN PREMIER TEMPS UNE ASSEMBLEE GENERALE LEGALE ? QUE FAIRE POUR OBTENIR QUE LE RAVALLEMENT DES FACADES PUISSE ETRE FAIT AFIN QUE NOUS N'AYONS ENFIN PLUS DE PROBLEME D'INFILTRATION ? Le tout dans la légalité la plus parfaite, afin de ne pas avoir de souci avec notre copropriétaire procédurier… sans compter que je n'ai aucune idée de ce que décidera la société qui gère l'assurance de la Copropriété (à qui je n'ai pas encore réglé ma quote part de l'assurance, seul moyen de pression en ma possession, afin de leur demander exactement qui est le syndic… mais aucune réponse à ce jour).
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


154486
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Retrouve pendu chez lui au bout de huit ans !!! - actualites

image

Mais non vous êtes NULS, vous suivez pas : c'est le syndic de la copro et la banque justement où le gars avait contracté prêt qui ont finalement voulu récupérer leurs sous et vendu l'appart, et c'est justement le nouveau proprio, venu pour...Lire la suite

Y a-t-il des mamans au chomage ici?

image

Coucou ! Super Elomine pour la nounou ! Je viens de recevoir un coup de fil d'une agence immobilière à laquelle j'avais postulé en candidature spontanée il y a quelques mois, et je me rends compte que je me suis un peu sabordée moi-même..;en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages