Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Co-propriété      (852 témoignages)

Préc.

Suiv.

Défaut paiement syndic

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 22/07/11 | Mis en ligne le 10/04/12
Mail  
| 361 lectures | ratingStar_239554_1ratingStar_239554_2ratingStar_239554_3ratingStar_239554_4
Bonsoir, Suite de notre histoire avec notre syndic : nous avons pu nous rendre aujourd'hui chez eux (étant donné que nous n'arrivions pu à joindre les responsables par téléphone) , nous avons pu avoir de longues conversations avec la société X, qui nous emmène au TGI mais qui s'est beaucoup documenté sur la santé financière de notre syndic, et enfin nous avons pu avoir le responsable de la société qui va reprendre notre syndic. Premièrement nous avons demandé à tous les copros de stopper les règlements à notre syndic en leur indiquant que nous avions reçu une assignation en référé à comparaître devant le TGI. Par ailleurs, nous avons la preuve écrite (lettre de la Préfecture) que notre syndic n'a plus de carte professionnelle et plus de garant depuis 2009. Le garant a écrit à la société X pour leur dire que le contrat avait été dénoncé, et que ceci avait été publié dans un seul quotidien local (donc pas d'affichage dans notre immeuble, et pas d'information du président du conseil syndical). Concernant le paiement de la société X, le syndic est d'accord pour nous remettre les chèques demain, et nous irons les remettre en mains propres à la société X (25 000 Euros). La société X aura donc la totalité de son règlement. Risquons nous quand même de devoir payer les 1000 euros de dommages et intérêts réclamés et les 3000 euros au titre de l'article 700 du Code de la procédure civile ? Notre syndic nous a indiqué qu'ils avaient envoyé à la société X par courrier non recommandé les règlements en mai 2011 (talons de chèque à l'appui) , mais que la société X ne les avait pas reçus… Concernant les 30000 euros provisionnés pour d'autres travaux, le syndic a toujours prévu de lancer la prestation mais cherche un nouvel architecte… sans chercher vraiment. Quant à la reprise, le repreneur connait la situation du (pseudo) syndic actuel, et nous indique qu'ils reprendront les comptes comme ils sont, que nos contrats actuels de gestion sont obsolètes, et qu'ils convoqueront donc une nouvelle AG à la rentrée pour voter un nouveau contrat. Nous en profiterons pour avoir d'autres offres de syndics pour comparer. @ Nihilscio : depuis 2 jours, la plupart des gens contactés ne nous recommande pas de nous tourner vers un administrateur provisoire (même conseil que l'union de copro YYY). Malgré la situation de notre pseudo syndic, ils estiment qu'ils sont toujours là (ils auraient pu partir avant) , qu'ils assurent les affaires courantes (plus ou moins bien, on va dire surtout moins bien). Certains nous disent également que la case"administrateur provisoire" peut être longue et coûteuse au final… (je ne sais pas sur quelle base se fonde leur avis). Ils nous conseillent donc de révoquer notre syndic et d'en choisir un nouveau. Le nouveau se débrouillant de récupérer tous les fonds, quitte à attaquer l'ancien syndic ou le garant fautif.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


239554
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Retrouve pendu chez lui au bout de huit ans !!! - actualites

image

Mais non vous êtes NULS, vous suivez pas : c'est le syndic de la copro et la banque justement où le gars avait contracté prêt qui ont finalement voulu récupérer leurs sous et vendu l'appart, et c'est justement le nouveau proprio, venu pour...Lire la suite

Y a-t-il des mamans au chomage ici?

image

Coucou ! Super Elomine pour la nounou ! Je viens de recevoir un coup de fil d'une agence immobilière à laquelle j'avais postulé en candidature spontanée il y a quelques mois, et je me rends compte que je me suis un peu sabordée moi-même..;en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages