Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Co-propriété      (852 témoignages)

Préc.

Suiv.

Infraction : je dois toujours payer la franchise

Témoignage d'internaute trouvé sur commentcamarche
Mail  
| 655 lectures | ratingStar_216801_1ratingStar_216801_2ratingStar_216801_3ratingStar_216801_4

Suite à un sinistre habitation dont j'ai été victime le 9/02/2010 dans l'appartement dont je suis locataire, ma serrure a en effet été fracturée, sans que les cambrioleurs ne réussissent à entrer dans l'appartement. Le montant de réparation et de changement de la serrure à l'identique s'élevait à 1941.33?. Suite à la déclaration de ce sinistre à mon assurance, ceux-ci m'ont indiqué que le montant des dégâts étant supérieur à 1600? HT, et s'agissant de dégâts immobiliers, il incombait à l'assureur du syndic de prendre en charge ce sinistre.

J'ai donc envoyé une déclaration de sinistre à mon syndic mais voyant qu'ils tardaient à transmettre le dossier à leur assureur, j'ai par la suite également envoyé un dossier à leur assureur directement. Celui ci a positivement donné suite à l'indemnisation du sinistre, puisque j'ai été remboursée 1319.51? (franchise déduite de 621.82?) le 27/02/2010. Je suis pourtant désormais dans l'incapacité d'obtenir le remboursement de cette franchise, que j'estime ne pas avoir à supporter, étant donné que je suis locataire, et qu'il s'agit d'un contrat d'assurance avec franchise auquel je n'ai personnellement pas souscrit. Après de multiples courriers au syndic (en prenant soin d'envoyer chaque fois une copie au propriétaire de l'appartement) , je n'ai malheureusement pas obtenu gain de cause, et les 621.82? De franchise restent toujours à ma charge depuis bientôt 5 mois. Je me dois de vous préciser que ce sinistre est intervenu suite à la négligence de réparation du syndic dans la réparation du digicode et de l'interphone de l'immeuble malgré les nombreux courriers, email et appels téléphoniques que je leur ai adressés pour les avertir de leur dysfonctionnement.

Pendant plus d'un mois, l'accès à l'immeuble était donc possible librement à toute heure du jour et de la nuit, sans digicode ni interphone, et c'est d'ailleurs pendant cette période que ma serrure a été fracturée. A ce jour, seul le digicode a été réparé, l'interphone est toujours hors service, et ce depuis mon emménagement dans l'appartement, en février 2008. Comment obtenir le remboursement de cette franchise importante ? A qui dois-je m'adresser ? A qui incombe-t-il de supporter cette franchise ? Quels sont les recours possibles en cas de refus d'indemnisation ? Est-ce à moi de me retourner contre le syndic suite à leur négligence, et dans quelle mesure cela peut-il m'aider ?

J'estime avoir été déjà très patiente et conciliante, car je ne pense pas qu'en tant que locataire, j'aurais dû prendre en charge toute cette correspondance avec le syndic (le propriétaire doit normalement être le seul interlocuteur face au syndic, si je ne me trompe pas) , ni avancer les frais liés au sinistre immobilier. Devrais-je envoyer un courrier à mon propriétaire afin d'obtenir de lui la prise en charge de ces frais de franchise de 621.82 euro (quitte à ce qu'elle poursuive les démarches nécessaires pour en obtenir le remboursement ultérieur du syndic) , ainsi que la réparation du digicode de l'immeuble ?
  Lire la suite de la discussion sur commentcamarche.net


216801
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Retrouve pendu chez lui au bout de huit ans !!! - actualites

image

Mais non vous êtes NULS, vous suivez pas : c'est le syndic de la copro et la banque justement où le gars avait contracté prêt qui ont finalement voulu récupérer leurs sous et vendu l'appart, et c'est justement le nouveau proprio, venu pour...Lire la suite

Y a-t-il des mamans au chomage ici?

image

Coucou ! Super Elomine pour la nounou ! Je viens de recevoir un coup de fil d'une agence immobilière à laquelle j'avais postulé en candidature spontanée il y a quelques mois, et je me rends compte que je me suis un peu sabordée moi-même..;en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages