Histoire vécue Vie pratique - quotidienne > Immobilier > Co-propriété      (852 témoignages)

Préc.

Suiv.

Les syndics...

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 404 lectures | ratingStar_267140_1ratingStar_267140_2ratingStar_267140_3ratingStar_267140_4
Je suis président de Conseil Syndical depuis 4 ans dans une copropriété nouvellement construite (45 lots pour 2 bâtiments). J'ai découvert les relations avec le syndic et je partage pas mal d'avis évoqués sur ce forum (abus de facturation, immobilisme, mauvaise gestion comptable, incompétence technique en bâtiment…). Dès le début, nous avons été engagé dans un très gros bras de fer contre le promoteur et je me suis vite rendu compte que le syndic ne nous aiderait pas (il a été choisi par le promoteur). Comme il fallait agir vite par rapport aux garanties de parfait achèvement (un an) et à la garantie biennale, nous n'avons pas perdu ce temps précieux en cherchant à changer de suite de syndic, mais en "l'occupant" à faire traiter les 423 réserves qui ont été émises lors de la réception de la construction. Le syndic n'a fait que rédiger des courriers dont nous rédigions nous mêmes les contenus et nous avons ensuite "harcelé" les entreprises concernées pendant plus de 3 ans. Les 423 réserves sont levées aujourd'hui. Nous pourrions maintenant décider de virer notre syndic, et bien non ! Qui choisir ? On n'entend que du mal des syndics. Mais je me suis souvent rendu compte que ceux qui en disent du mal, n'ont pas de véritable Conseil Syndical. Je pense que sans Conseil Syndical fort et compétent, le syndic ne peut pas être jugé comme bon. Le syndic n'habite pas dans la copro et il a besoin d'appuis pour mieux faire son travail, surtout vu le nombre de copro qu'il doit gérer. Mais il faut aussi suivre de très près tout ce qu'il fait ou ne fait pas. Je vous livre comment nous travaillons dans notre copro depuis deux ans : - contrôle mensuel des comptes et de l'état de paiement des copropriétaires. - Visite mensuelle du syndic dans la résidence. - Renégociation et changement de tous les contrats d'entretien avec des entreprises non "affiliées" au syndic (afin de lutter contre des dérives tarifaires de pas mal d'entreprises qui croient que tout est permis quand c'est une collectivité qui paie). - Suivi et réception des travaux, expertises en lieu et place du syndic (il ne prend donc plus de frais, et comme notre compétence en bâtiment est nettement supérieure à la sienne, tout le monde y trouve son compte). - Tous les devis sont réalisés par le Conseil avec des entreprises qu'il choisit. - Nous ne votons pas le quitus, afin d'avoir une possibilité de recours, et votons un plafond maximal de 100 euros au delà duquel le syndic ne peut pas engager des dépenses sans l'accord du Conseil, comme ça nous nous garantissons qu'il ne fera rien sans notre accord. - Nous achetons nous mêmes le petit matériel pour la copro (matériel d'arrosage, ampoules, tubes néons…). - Contrôle hebdomadaire des éclairages, des systèmes de sécurité incendie, des portes, portails, VMC, pompes de relevage, espaces verts… - Chaque problème fait l'objet d'un diagnostic avant de prévenir le syndic. Je pourrais encore dire encore plus de choses, mais rien que tout ça a permis de baisser de 24% les charges de la copro, de bloquer les abus de facturation du syndic et des entreprises qui interviennent au titre de l'entretien et qui ne manquent jamais l'occasion de facturer en plus du matériel soit disant défectueux, que le syndic validait parfois sans prévenir le Conseil. Tout celà peut laisser croire que c'est finalement le Conseil Syndical qui fait une bonne part du travail du syndic. C'est vrai, mais ça permet d'affirmer l'autorité du Conseil Syndical et quelque part je trouve que ça protège bien mieux les intérêts des copropriétaires. Par contre, le temps bénévole consacré à toute cette gestion est considérable, et nous ne sommes que deux à l'avoir assumé depuis 4 ans… Et c'est bien là le problème de beaucoup de copro où il y a de moins en moins de personnes volontaires pour faire partie d'un Conseil où qui en font partie mais de façon très passive. Au plaisir de vous lire.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


267140
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Retrouve pendu chez lui au bout de huit ans !!! - actualites

image

Mais non vous êtes NULS, vous suivez pas : c'est le syndic de la copro et la banque justement où le gars avait contracté prêt qui ont finalement voulu récupérer leurs sous et vendu l'appart, et c'est justement le nouveau proprio, venu pour...Lire la suite

Y a-t-il des mamans au chomage ici?

image

Coucou ! Super Elomine pour la nounou ! Je viens de recevoir un coup de fil d'une agence immobilière à laquelle j'avais postulé en candidature spontanée il y a quelques mois, et je me rends compte que je me suis un peu sabordée moi-même..;en...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages